01 janvier 2008

LIVRE : Retour en Terre de Jim Harrison - 2007

Fan éternel du grand Jim, il faut bien avouer que ce dernier opus après le très honnête De Marquette à Veracruz dont il reprend les personnages subsistants est assez décevant. C'est pas forcément évident à expliquer ou à justifier mais on dirait qu'Harrison a mis un point d'honneur à ne pas se faire le grand conteur que l'on connaît. Il réalise un roman à quatre voix - les quatre personnages principaux prennent l'un après l'autre la parole, leur récit étant souvent en liaison avec la mort du premier personnage, LA figure charismatique... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
31 décembre 2007

E.T. l'Extra-terrestre (E.T. the Extra-terrestrial) de Steven Spielberg - 1982

Ca va, assez de sarcasmes, c'est Noël, j'ai bien le droit de me taper un film mièvre. D'autant que j'ai toujours eu beaucoup d'affection pour E.T., que j'avais découvert à sa sortie. La génération d'aujourd'hui s'extasie sur Le Seigneur des Anneaux, j'ai tendance à trouver nettement moins con ce film mignon comme l'enfance. Moins con, oui, parce que, E.T., c'est pas seulement un film régressif et puéril fait par un gosse de 40 berges, c'est pas seulement un film d'évasion et de rêve. Malgré son sujet, il semblerait même qu'il ait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 décembre 2007

Downhill d'Alfred Hitchcock - 1927

La Chute selon Hitchcock, l'éternelle aventure d'un homme faussement accusé (ah ces sacrés bonnes femmes) et qui va aller de Charybde en Scylla. Nommé Capitaine dans son College, le Berwick a tous les honneurs. Seulemement pour ne pas avoir voulu embrasser une fille facile, il va tomber lourdement de son piédestal. Cette dernière, qui drague en plus son copain, le dénonce auprès du principal : il lui aurait fait des avances et ça en 1927 c'est po politiquement correct. Ejecté du collège, renié par son père, notre gars... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2007

Doppelgänger (Dopperugengâ) de Kiyoshi Kurosawa - 2003

Il est dommage que les distributeurs français ne considèrent KK que comme un réalisateur de films d'horreur, et que toute la partie plus "expérimentale" de son oeuvre n'ait pas l'honneur d'une sortie en salle. Heureusement, Arte vidéo vient réparer cette injustice en éditant ce Doppelgänger inédit. On comprend d'ailleurs la frilosité des distributeurs quand on découvre le ton particulièrement barré de ce film improbable, bricolé en dépit de tout bon sens esthétique ou scénaristique, assez hybride et éclaté, et qui n'aurait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2007

LIVRE : Goodbye, Columbus de Philip Roth - 1962

Je suis un grand fan du gars Roth, on l'aura compris, et je devrais sauter sur son dernier livre dès mon retour en France (va falloir faire péter les glaçons, je prends personne en traître). Goodbye Columbus est en fait son premier livre, une série de nouvelles, pour être plus précis, qui mettent toutes en scène, d'une façon ou d'une autre, un personnage d'origine juive - ouais rien d'étonnant. La première nouvelle, de loin la plus longue et la plus construite, présente les premières amours d'un ptit gars avec une fille relativement... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2007

Sombre de Philippe Grandrieux - 1998

Sur la carte du cinéma français, il serait assez difficile de placer Grandrieux. Disons alors qu'il est à l'opposé de Claude Zidi, si vous voyez. Sombre est un film de laboratoire, intransigeant et viscéral ; mais il n'est pas seulement ça, bien heureusement : c'est aussi un film très physique, directement ancré à la réalité, et le regard certes étrange du cinéaste n'emmène pas le film dans le simple cercle étroit du cinéma expérimental. Malgré la radicalité de la chose, ce n'est pas un film difficile, ni un film intellectuel... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


28 décembre 2007

Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel de Laurence Ferreira Barbosa - 1993

Un petit tour du côté du cinéma français de qualité, comme dit Télérama, ça ne fait pas forcément du mal. Les Gens normaux n'ont rien d'exceptionnel fait partie de ce genre dangereux, et s'en tire plutôt bien. C'est de l'ouvrage bien menée, de l'actrice inspirée, du scénario concerné, du film qui regarde le monde et en retire une morale humaniste tout à fait respectable. On rêve un peu de ce qui aurait pu éclater de ce joli sujet (une femme trahie qui plonge dans la folie douce, et tente de redonner de l'amour à ce monde tordu), en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2007

Elstree Calling d'Alfred Hitchcock (et autres cinéastes inconnus) - 1930

Je vous raconte pas la somme de recherches ahurissantes, d'inlassables fouilles et de laborieux pots-de-vin qu'il m'a fallu pour mettre la main sur ce film rarissime, réalisé par Adrian Brunel, André Charlot, Jack Hulbert, Paul Murray, et surtout Bouddha himself pour deux séquences (a priori). Mon émotion est à son top, nous sommes définitivement entrés, avec Elstree Calling, dans la catégorie des pointussissimes et nécessairiphages. Ceci dit, bon... "Absolument aucun intérêt", avait balancé Hitch à Truffaut en parlant de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
28 décembre 2007

The Key to Reserva de Martin Scorsese - 2007

Une petite friandise de Noël qui arrive de nulle part : un spot publicitaire du grand Martin pour une marque de champagne, adapté d'un scénario inachevé... d'Hitchcock. De quoi bondir de joie dans tous les sens, même si on ne sait pas trop, vu le ton malicieux adopté par Scorsese dans ce film, s'il s'agit d'un coup énorme ou d'une intox totale. En tout cas, The Key to Reserva est absolument immanquable, tant Scorsese y fait montre d'une cinéphilie compulsive toujours réjouissante : il a l'art de rendre les vieilles choses vivantes, de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2007

Sanjuro (Tsubaki Sanjûro) d'Akira Kurosawa - 1962

Annoncé comme la suite du beau Yojimbo, ce film n'a pourtant que peu de choses à voir avec l'autre, si ce n'est que son personnage principal est dôté dans les deux d'une ruse de renard qui lui permet de venir à bout de toute une horde de méchants ricanants et sans morale. Le personnage est certes le même, mais il semblait plus "profond" dans Yojimbo, où il apparaissait sous les traits d'un mercenaire intéressé ne dévoiloant sa grandeur d'âme que malgré lui. Ici, il est dès le départ désireux d'aider les opprimés, et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]