24 juin 2009

Macunaíma (1969) de Joaquim Pedro de Andrade

On ne peut reprocher au cinéaste sa vision totalement délirante de la société à travers les aventures très chamarrées de ce héros brésilien "sans caractère": de la jungle à la ville puis de la ville à la jungle avec entre-temps moult péripéties sexuelles, du cannibalisme, des attentats, une mystérieuse pierre magique et une bonne dose de marijuana... On sent chez de Andrade la volonté de faire un film haut en couleurs tout en soignant sa mise en scène, de livrer une oeuvre à la fois ponctuée de multiples petits gags... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 juin 2009

Le Torrent (Torrent) (1926) de Monta Bell

Premier film américain pour la Greta, et la chtite de tout dévaster sur son passage avec cette histoire d'amour très tourmentée. La bougresse a tout juste vingt ans et sait déjà user de son diabolique regard hypnotique. On l'entend rire aux éclats de loin - même si le film est (dans ma version) totalement muet, ce qui repose - et elle parvient à exprimer en un clin d'oeil son amour langoureux pour son Espagnol, Rafael (forcément), qui a un peu les deux pieds dans la même espadrille, son dédain franc du collier pour ce dernier qui se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 juin 2009

Coraline de Henry Selick - 2009

Encore une magnifique réussite de la part de Henry Selick, après le déjà formidable The Nightmare before Christmas. Coraline repose a priori sur la même vision du cinéma pour enfants : ne pas leur donner du blé à moudre, sans arrêt questionner leurs fantasmes et leurs envies, retourner le monde pour qu'ils aient conscience par eux-mêmes de ses pièges. Pour Selick, l'enfant n'est pas un petit crétin, mais un citoyen pensant à qui il importe de montrer la vie. Le film est éducatif, mais dans le meilleur sens du terme ; il dit en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
21 juin 2009

My Dinner with André (1981) de Louis Malle

Voilà longtemps que je guettais la sortie dans la collection Criterion de ce film que je n'avais point encore eu l'opportunité de découvrir. Malgré la fatigue accumulée ces derniers temps (rassurez-vous dans 15 jours, je fais un gros break) et le ciel ultra lourd de Shanghai, le film qui repose au niveau de la mise en scène sur apparemment presque rien (une longue conversation à table entre deux hommes - mais mise en scène, il y a, forcément) est définitivement captivant. Certes, "l'entrée" en matière lorsqu'André... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2009

Cockfighter de Monte Hellman - 1974

Le grand amusement de Monte Hellman, c'est de démonter pièce par pièce les grands westerns hollywoodiens, et de les remonter autrement, en y incluant des petits bouts de Beckett, de blues chaloupé et de romantisme. Au premier abord, Cockfighter n'est pas un western, mais on se rend très vite compte qu'il l'est peut-être encore plus que The Shooting : c'est juste que les grandes figures de l'ouest sont passées à la moulinette des années 70, et que Hellman regarde le genre de façon totalement unique encore une fois. Tout y est de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2009

LIVRE : Rêves de Garçons (Boy Heaven) de Laura Kasischke - 2006

Un auteur décidément bien original et intrigant que cette Laura Kasischke : après A suspicious River, déjà bien prenant, la voilà qui revient avec ce conte macabre d'une très belle tenue. Précisons d'abord que la traduction est remarquable, d'autant plus que le boulot ne devait pas être simple pour retrouver la subtilité de l'écriture de la dame. Vocabulaire riche, phrases parfaitement rythmées, gestion magnifique des tempo (pi?) pour créer l'ambiance, Kasischke est dotée d'un vrai style, qui ne ressemble pas aux autres, et sait par... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2009

Other Men's Women (1931) de William A. Wellman

Vous prenez deux films majeurs, Jules et Jim et la Bête Humaine, et vous obtenez ce petit film moyen (le cinéma n'est point mathématique, bienheureusement) signé du gars Wellman au début des années 30 - donc, au demeurant, en avance sur les autres... L'histoire donc du gars Bill qui a une fille dans chaque gare. Hâbleur, picoleur, on ne peut point dire que ce soit son sérieux qui le caractérise. Un de ses potes, son collègue cheminot Jack, le prend un jour sous son aile alors que le Bill, ivre mort, vient d'être éjecté de son... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2009

Anna Karénine (Love) (1927) d'Edmund Goulding

On peut pas dire qu'on ressorte vraiment transcendé de cette première version d'Anna Karénine, en muet, interprétée par Garbo. Bien qu'apparemment la relation en privée entre John Gilbert et Greta Garbo ait été exploitée jusqu'à influencer le titre ("John Gilbert in Love with Greta Garbo", c'est plus classe quand même que "John Gilbert in Anna Karénine"), les scènes les plus touchantes dans le film sont celles entre Greta et son gamin qu'elle mamourise tant et plus - m'aurait pas déplu d'être le gamin, soit dit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
18 juin 2009

Numéros Zéro de Raymond Depardon - 1977

En plein dans son style "je prends sur le vif et advienne que pourra", Raymond Depardon s'imisce dans ce film au sein de la rédaction du Matin de Paris, journal qui doit voir le jour sous la direction de quelques intellectuels de gauche. Discussions sur la mise en page, choix des sujets, problèmes de publicité, difficulté à tenir compte de l'évènement en direct, réflexions sur le style d'écriture à adopter, rien n'est laissé dans l'ombre. Au milieu de cette énergie étouffante, au sein de cette collectivité au travail, le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2009

LIVRE : Mon effroyable Histoire du Cinéma de Kiyoshi Kurosawa - 2003

Déçu par ce livre duquel, tant au niveau du titre que de l'amour que je porte pour son auteur, j'attendais beaucoup. C'est certes très agréable de faire un tour dans le cinéma d'horreur, et de consulter la liste des films préférés de KK. Le compère fait montre d'une curiosité et d'un goût absolument irrépochables, et on est souvent très surpris par les choix et les amours de ce cinéphile compulsif : qu'il déclare une inattendue admiration pour Massacre à la Tronçonneuse 2 et Jaws ou qu'il dézingue en deux lignes L'Exorciste, on ne... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]