01 mars 2017

LIVRE : Troisième Personne de Valérie Mréjen - 2017

Mesdames et Messieurs, je vous présente le premier mauvais livre de Valérie Mréjen, il fallait bien que ça arrive. Après nous avoir servi quelques-uns des portraits les plus intrigants qui soient, après nous avoir donné de magnifiques documentaires sobres, après avoir assassiné la mort elle-même, la voici qui tente de revenir à ses premières amours, le portrait en impressions. En l'occurrence, la chronique par petite touches d'une naissance, et surtout des premiers temps qui lui succèdent, ces temps où le bébé a encore tout à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

01 mars 2017

Boss (Boss Nigger) de Jack Arnold - 1975

Jack Arnold est un peu le champion de la série B, et mon camarade Shang et moi pouvons attester qu'il a donné naissance à quelques petits trésors de divertissement. Mais à 60 ans, il réalise cette série B-prime, et là on tique un peu plus. Pour tout dire, on ne sait pas trop ce qui a pu l'attirer là-dedans, si ce n'est que le film s'inscrit dans la lignée de la "blaxploitation", alors très en vogue à l'époque, et que le gars s'achetait ainsi un ticket "Black Panthers" à moindre frais. A part ça, on reste assez consterné par le film,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2017

Nocturama (2016) de Bertrand Bonello

Bonello revient en forme avec ce Nocturama toujours aussi somptueux au niveau de la forme (fluidité absolue du "filmage" et limpidité du montage - le côté rama comme dans panorama et panoramique) et sans doute un peu plus obscur sur le fond ou en tout cas moins évident à déchiffrer (l'aspect noctu). Le film pourrait aisément être divisé en trois parties : la mise en place des bombes (une jeunesse en action capable avec une précision d'horloger d'atteindre ses buts), le retranchement dans le grand magasin (errance de nos jeunes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 mars 2017

Dans la Ville blanche d'Alain Tanner - 1983

Bruno Ganz est perdu dans Lisbonne sous l'oeil d'Alain Tanner : voilà un scénario qui promet de longues minutes de contemplation un peu somnolentes, et pour tout dire on n'a pas tort. C'est chiant comme un film de ciné-club des années 80, quoi, juste ce qu'il faut. Mais si on est dans le mood, ma foi, le film marque des points. Bruno Ganz est donc un marin allemand, dont le bateau subit une panne à Lisbonne. Condamné à rester sur place, il va peu à peu s'enfoncer de plus en plus profondément dans la ville, et rencontrer notamment... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:17 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 février 2017

Que Dios nos perdone (2016) de Rodrigo Sorogoyen

C'est donc outre-Pyrénées que nous allons chercher du polar et avouons que l'on est plutôt agréablement surpris par cette enquête qui sait jouer à la fois sur les éléments classiques du genre et troubler constamment les pistes. La première chose qui compte dans un polar c'est l'association entre les deux enquêteurs : de ce point de vue-là on se régale avec la paire Velarde/Alfaro (Antonio de la Torre en Dustin Hoffman bègue / Roberto Alamo en bon vieux bourrin de base) qui mène l'enquête chacun à leur manière ; Velarde incarne le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 février 2017

L'Eté indien (Indiánské léto) (1995) de Sasa Gedeon

On est toujours friands des films sur l'adolescence mais faut reconnaître ici qu'on est dans du minimalisme de base. Pas dénué d'intérêt, non, mais minimaliste. Une jeune fille pas très dégourdie vient rejoindre sa cousine en province. Au programme : soirées musicales et bal (des vieux musicos barbus qui chantent pour la jeunesse) avec deux garçons et discussions, le soir, au lit ; et petites piques de jour. La cousine, a priori un peu plus ouverte, juge la jeune fille un peu béta et cette dernière trouve celle-là un peu bizarre. Au... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 février 2017

Les Solitaires (Samotári) (2000) de David Ondrícek

Après un petit cycle ex-youslavien proposé par Gols, Shang se lance dans la parenthèse slovaco-tchèquienne. Nous voici donc face à une comédie tchèque du début des années 2000 qui met en scène plusieurs couples ne cessant de se faire et se défaire. C'est peut-être hilarant quand on connaît les subtilités du tchèque, ce l'est un peu moins quand on n'est français : on découvre une toute petite comédie douce-amère avec des personnages hauts-en-couleurs mais avouons qu'on fait très rapidement le tour de la chose ; on fait la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 février 2017

Pictures of the old World (Obrazy starého sveta) (1972) de Dusan Hanák

Voilà un documentaire d'origine slovaque (pour peu que l'on fasse cas de "régionalisme" à cette époque) qui touche droit au cœur. Dans une mise en scène simplissime "à la Depardon", Hanák interroge des anciens de la campagne, des petits vieux tout ratatinés qui vivent dans une grange ou dans leur ferme d'un autre temps. Des vidéos mais aussi des photos de nos vieux pris sur le vif viennent compléter ces différents portraits. On est dès les premières minutes à la fois ému par la spontanéité et les propos sans filtre de ces anciens... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:07 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
25 février 2017

Affair in Reno (1956) de R.G. Springsteen

Voilà ce qu'on est en droit d'appeler un tout ptit comico-thriller de The Republic qui permet simplement au gars Springsteen de faire son entrée sur Shangols. Il est donc question d'un certain Bill Carter (John Lund, bien peu de charisme même torse-poil) qui se rend à Reno pour tenter de régler les affaires d'un certain Del Monte : la fille d'icelui (la belle plante Angela Green as Gloria, bête comme une truite) veut se marier avec un type de la pègre (le bourrin John Archer as Tony Lamarr) ; Bill Carter doit filer 100.000 $ à Tony... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2017

LIVRE : L'absolue Perfection du Crime de Tanguy Viel - 2001

Me suis encore régalé avec ce petit polar de Tanguy Viel que l'on imagine aisément transposable au cinéma (mais on n'a plus de réalisateurs de polar ambitieux, c'est dommage). Le narrateur, dès le départ, nous fait part de son petit côté désillusionné, peu impliqué, et vit comme un cauchemar l'un des ultimes coups programmés de la "famille" (trois types et un "oncle" mourant plus une pièce rapportée de dernière minute) : le casse d'un casino. Viel s'étend plus sur les états d'âme du gars que sur les préparatifs de ce gros coup, mais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :