21 avril 2018

LIVRE : Mon Désir le plus ardent (If not for This) de Pete Fromm - 2014

Voyez-moi ça, Pete Fromm croit en l'amour parfait. Ahaha non mais on croit rêver. Il a tort, bien sûr, l'amour durant trois semaines, mais ça lui donne quand même l'occasion d'un bouquin qui parvient à se faire aimer même des plus épais des cyniques comme votre serviteur. Ce roman est énervant par tous les bouts qu'on le prend : un titre français à la Harlequin, un style sentimental, des personnages tête à claques débordant de bonheur et d'harmonie, une vision de l'amour proche de celle des jeunes filles en fleurs, bref on est en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2018

LIVRE : Tout Homme est une nuit de Lydie Salvayre - 2017

Salvayre revient en mode mineur cette année, malgré l'ampleur de la tâche qu'elle s'assigne : parler du racisme ordinaire, cette somme d'incompréhensions et d'ignorances qui peut parfois dresser un groupe contre un autre dans notre cher monde contemporain. Vaste ambition, que la dame traite avec une joyeuse frontalité. Elle alterne les paragraphes pour donner à entendre deux voix séparées. D'un côté, un "étranger", type ordinaire venu soigner une grave maladie dans un village reculé, petit mec légèrement dépressif, solitaire, discret,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
20 avril 2018

Jurassic Park de Steven Spielberg - 1993

Envie de gros divertissement américain et de film culte l'autre soir, c'est parti pour la fête aux dinosaures, d'autant que ce film de Spielberg n'avait eu qu'une fois l'heur de ma vision, à sa sortie. Re-situons : Jurassic Park est placé dans la très longue traversée du désert artistique pour Steven (les années 90), l'époque où on avait cessé de chercher de la personnalité derrière ses gros machins spectaculaires, et où il fallait se contenter de se remplir les yeux à défaut du cerveau quand on allait se taper un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 avril 2018

La Reine des Rebelles (Belle Starr) (1941) d'Irving Cummings

Ahah, ils sont pas jolis mes photogrammes ?!! Bon ben je crois que j'ai fait à peu près le tour de ce premier film avec la divine Gene, dans un rôle de Bonnie sudiste qui lui va comme un gant... en fer... Oui, certes, la southern Belle, même avec de la suie sur le visage après que sa grande maison a brûlé, est aussi crédible en bandit des grands chemins que moi chez les Alcooliques Anonymes. Va. N'empêche qu'il n'est jamais totalement inintéressant de se plonger dans son oeil gris bleu (son petit côté romantique) et son oeil gris... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
19 avril 2018

Hostiles de Scott Cooper - 2018

Scott Cooper s'améliore un brin par rapport à ses merdes précédentes, et nous offre un western sérieux comme un concile du Vatican mais plutôt bien réalisé. Il faut dire qu'il a opté pour les magnifiques paysages du Nouveau-Mexique, et que vous pouvez placer n'importe quel veau dans de tels cadres, vous obtenez quand même quelque chose. Au moins, de ce côté-là, les yeux sont servis : Cooper filme très lentement la déambulation d'un groupe d'hommes dans le désert américain, cadre subtilement le ciel, ouvre son écran au plan... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:59 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 avril 2018

LIVRE : Le Chasseur de Lapins (Kaninjägaren) de Lars Kepler - 2016

J'attends désormais les livres de Lars Kepler comme des petites friandises, puisque le couple maléfique est à l'origine des polars les plus addictifs de ces dernières années. A peine remis des insomnies qu'a déclenchées ma lecture récente du Marchand de Sable, je m'attaque donc au dernier cru, ce Chasseur de Lapins qui voit revenir en force la geekette Saga Bauer et le sur-entraîné Joona Linna pour une nouvelle enquête tendue comme un arc. Cette fois, ils sont sur la piste d'un tueur qui porte des oreilles de lapin (... oui, il faut... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 avril 2018

Figures de Cire (1914) de Maurice Tourneur

Un petit court du père Tourneur avant d'aller se coucher, cela peut pas faire de mal. D'autant qu'il est justement question de nuit, de peur... Suite à une légère beuverie entre amis et un pari stupide (photogramme ci-dessus, vous savez lire), un homme se retrouve à passer la nuit dans un musée de cire. Lui, avoir les chocottes au milieu d'êtres inanimés, ne le faites pas rire. Bon, c'est parti. Au début, forcément, il s'emmerde (jamais compris l'intérêt des musées de cire, après chacun fait...), fume comme un pompier, à peine... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2018

The Virginian (1929) de Victor Fleming

Toujours un plaisir de retrouver Gary Cooper dans les premières années de sa carrière, jeune gars de 28 ans qui, en plus, en cette année 1929, peut parler. C'est d'ailleurs un peu le petit défaut du film dans sa première partie tout du moins : l'intrigue est molle et s'ensable un peu dans les discussions entre Cooper et une jeune maîtresse (d’école) tout juste arrivée en ville... Ça flirte, ça parle de Roméo et Juliette, messieurs-dames, et notre Gary d'oser embrasser cette gente dame aux grands yeux muets... Bien. Heureusement,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:34 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
18 avril 2018

Le Fils de Joseph d'Eugène Green - 2016

Un ton résolument original et une façon très personnelle de diriger les acteurs, voilà ce qu'on peut tirer du Fils de Joseph. Green use d'un ton étrange, entre comédie et distanciation brechtienne, pour raconter une douloureuse histoire : celle d'un jeune garçon à la recherche de son père inconnu, qui tombe sur un connard et se choisit un autre géniteur à la place. Le film raconte des choses douloureuses, mais avec une grande pudeur il dissimule cette douleur sous une forme très radicale qui en floutent les angles aigus : la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2018

Scandale en première Page (That Wonderful Urge) (1948) de Robert B. Sinclair

Eh oui, aussitôt dit, aussitôt fait : j'avais promis (en avril 2017 !) de voir rapidement le remake de L'Amour en première Page et voilà ! (le temps file où c'est moi qui regarde les étoiles ?). Robert B. Sinclair, moins connu que Bob mais guère plus doué, nous gratifie donc de cette mouture 11 ans après celle de l'excellent Tay Garnett avec toujours le gars Tyrone Power et la sublime (vous aurez droit à tous ces films, j'en fais la promesse solennelle, même les plus pourris) Gene Tierney. Autant le dire tout de suite, c'est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:21 - - Commentaires [4] - Permalien [#]