01 mars 2019

LIVRE : Nino dans la Nuit de Capucine & Simon Johannin - 2019

Il y a quelque chose de touchant dans l'écriture de Simon Johannin (épaulé cette fois-ci par sa femme ? sa soeur ?), quelque chose de délicatement adolescent qui, dans les meilleures pages, marque des points. Après L'Eté des Charognes, le voici arpentant à nouveau les chemins de l'adolescence rebelle, et le faisant avec la frontalité qui s'impose, sans souci de pudeur, et avec le romantisme fiévreux que cet âge (ingrat) induit. Nino est un jeune branleur d'aujourd'hui, entendez qu'il se fait désormais peu d'illusions sur l'avenir de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2019

Les Garçons de Fengkuei (Feng gui lai de ren) de Hou Hsiao Hsien - 1983

Un film tout empreint de nostalgie pour HHH, qui réalise ici son premier vrai film personnel après des productions légères. Les Garçons de Fengkuei relate les souvenirs d'adolescence de l'auteur, dans un subtil mélange de comédie et de drame, mais toujours avec une jolie poésie mélancolique qui, au son des Quatre saisons de Vivaldi (choix étrange, en porte-à-faux, mais qui s'avère payant), s'avère tout à fait émouvante. Ça commence comme un bon vieux Vittelloni : dans une petite ville portuaire qui suinte l'ennui, une bande de potes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2019

Le Roman d'un Truqueur de Paul Dopff - 1991

Ah oui, là on est dans le pointu de chez pointu. Voici un film qu'on ne verra certainement nulle part, tant il est aberrant, ou raté selon les points de vue. J'avoue que je pencherais plus vers la deuxième option, mais je me félicite quand même d'avoir vu la chose (dans un festival), j'en suis ressorti bouche bée. Paul Dopff, bricoleur émérite de pellicule, truqueur à l'ancienne, et sympathique anar, est un de ces dinosaures qui considèrent le cinéma comme un artisanat qui se perd, indéfectiblement attachés à la pelloche et au 35mm,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 février 2019

Passe Montagne de Jean-François Stévenin - 1978

Voilà du cinéma en liberté ou je m'y connais pas. Affranchi de toute contrainte de production, de narration, de mise en scène, Stévenin attaque sans complexe son premier film avec la candeur et la frontalité des débutants, et réussit un pur OVNI, déconnecté de toute mode et de toute tendance, qui tranche franchement avec le cinéma français de l'époque (et même de toutes les époques). Certes, Passe Montagne est un film très référencé, qui pique aussi bien à John Cassavetes (voisinage assumé totalement et jusque dans le générique, où... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:53 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
26 février 2019

Les Veuves de 15 ans (1965) de Jean Rouch

Quelle belle époque que ce milieu des années 60 où tout était « terrible », ou « formidable » (ou pas) : ces yéyé qui chantaient comme des souches, ces jeunes hommes cravatés par l'ennui, ces jeunes filles tout juste sortie de la puberté et naïves comme des tourtes qui voulaient découvrir l'amour et finissaient bourrées dans des partouzes qui ne s'appelaient pas encore des viols collectifs (j'étais ivre, avec quatre mecs, alors ils ont profité de moi ; moi j'avais peur qu'on me vole mon sac). Heureusement, il y a... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2019

Un grand Voyage vers la Nuit (Di qiu zui hou de ye wan) (2019) de Bi Gan

Le cinéma chinois retrouve toute sa verve en ce début d'année 2019 : après Hu Bo, film unique dans tous les sens du terme, Bi Gan nous revient avec un second film qui tient toutes ses promesses, à la fois délicieusement envoutant et d'une audace folle ; il faut s'accrocher, je ne dis pas, notamment dans la première heure, Bi usant des flash-backs avec la même dextérité qu'un Wong Kar-wai grande époque. Le fil rouge est pourtant assez simple (surtout une fois qu'on a relu le scénario, je dis pas) : un certain Hongwu a connu il y a... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2019

LIVRE : Vigile de Hyam Zaytoun - 2019

Le problème quand on dort avec quelqu'un qu'on aime, c'est qu'on n’est jamais à l'abri que la personne nous pète dans les doigts, en ayant par exemple la sombre idée de faire un infarctus. C'est ce qui arrive à l'auteure (et à la narratrice) de ce récit dont on sent dès le départ toute l'implication, le côté « fucking based on true events ». On imagine aisément qu'il est toujours pénible de procéder à un massage cardiaque sur une chose molle pendant trente minutes en attendant les secours - et ce sans réveiller les enfants... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2019

LIVRE : L'Explosion de la Tortue d'Eric Chevillard - 2019

On retrouve le bon Chevillard avec un plaisir inentamé chaque année, et même s'il a perdu en prodigieuse invention conceptuelle, il se montre toujours aussi brillant dans l'écriture. On n'obtiendra donc plus désormais de Hérisson ou de Choir, mais on aura quand même de la littérature comme on n'en fait plus guère, à savoir une de celle où le moindre signe de ponctuation, le moindre terme, est choisi, pesé, mesuré et rendu signifiant : un livre d'auteur quoi, aussi anachronique veut-ce dire dans le monde d'aujourd'hui. De retour d'un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2019

LIVRE : Passage des Ombres de Jean-Claude Pirotte - 2008

Enorme découverte pour ma part que ce poète belge mort il y a cinq ans, et qui laisse une oeuvre assez conséquente derrière lui. Je n'avais pas été touché comme ça par de la poésie depuis pas mal de temps, et j'ai avalé ce gros recueil avec un délice de chaque instant. Pirotte renoue avec la poésie légèrement désuète qui précéda les élucubrations parfois fumeuses de nos contemporains, et on pourrait presque trouver que sa langue a quelque chose de passéiste, de suranné : ses vers sont remplis de mots et de motifs qu'on n'entend plus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 01:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2019

Girl de Lukas Dhont - 2018

Dans la longue série des cinéastes qui traitent du douloureux passage de l'ado à l'âge adulte, il y a les bons et les mauvais. Disons que Lukas Dhont, avec ce premier film, se situe entre les deux, ce qui n'est déjà pas si mal. Girl est un joli film, et aborde le sujet franchement, sainement, avec une sensibilité touchante, avec même parfois une fièvre indéniable. Il faut dire aussi qu'il est bien aidé par l'interprête principal, Victor Polster, qui transforme l'aventure de ce jeune garçon taraudé par sa volonté de devenir fille en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]