14 juin 2017

LIVRE : Eloge des Femmes mûres (In Praise of older women) de Stephen Vizinczey - 1965

Voilà un petit miracle d'écriture qui nous arrive de derrière les fagots, un roman inconnu écrit par un inconnu et dont on a immédiatement envie qu'il devienne un roman connu écrit par un gars connu. Difficile de définir exactement le charme immédiat qui émane de ce bouquin : on s'y love comme dans un bon vieux fauteuil oublié. Peut-être parce que l'écriture, délicieusement désuète, appartient à un temps où le style avait quelque chose à voir avec la littérature, et qu'on pensait ce genre de fantasme perdu. Peut-être parce que... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 juin 2017

Play (2011) de Ruben Östlund

Palme oblige, nous voilà en mission de rattrapage pour découvrir l'œuvre passée du gars Östlund. Je ne saurais dire pour l'heure si The Square est démesurément farcesque, le fait est que ce Play est, indéniablement, intelligemment calibré. Le postulat de départ est simple : trois gamins d'une dizaine d'années se retrouvent pris dans les filets d'une petite bande de blacks qui va les mener, le temps d'une journée, par le bout du nez. Pour leur extorquer leurs affaires ? Possible mais l'essentiel n'est pas forcément là. Ce qui semble... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2017

Grave de Julia Ducournau - 2017

Le film était précédé d'une réputation sulfureuse, et le résultat est encore meilleur : voici un grand essai punk, sentimental et éprouvant sur l'émancipation d'un corps, un peu comme si Céline Sciamma avait plongé son cinéma dans le gore et passé des heures sur les bancs de la cinémathèque à regarder des Pasolini et des Wes Craven. Rien ne prépare au choc esthétique et moral, qu'on éprouve devant ce troublant premier film. Dès le départ on est charmé : il y a dans cette scène inaugurale, sauvage, filmée de loin, un mystère et une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:48 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
13 juin 2017

LIVRE : Une très légère Oscillation de Sylvain Tesson - 2017

Journal de bord d'un type d'aujourd'hui, à la fois complètement impliqué dans le monde qui l'entoure et légèrement en retrait : Tesson est le grand voyageur qu'on connaît, celui qui se soustrait au chaos à intervalles réguliers, et il sait prendre l'air quand la merde ambiante le nécessite. Handicapé cette fois par un accident qui l'a laissé tout cabossé, le bougre est contraint de rester plus souvent immobile, et il en profite pour jeter sur notre bonne vieille société un regard désabusé et amer. Rien de renversant dans ce journal... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2017

Le Bureau des Légendes - saison 3 - 2017

Si on a plaisir à retrouver tout le petit monde de la DGSE (Mathieu Kassovitz en tête, en agent banni qui souffre sa mère, Jean-Pierre Darroussin en second, en chef qui respire la joie et l'ulcère et en tierce la séduisante Zineb Triki et sa voix d'amande à la Emmanuelle Devos), reconnaissons que cette troisième (et dernière ?) saison est un brin mollassonne. L'essentiel de la trame tourne autour de la libération de Malotru des mains de ces sales islamistes : espoir, trahisons, coups fourrés, sales hasards... la petite histoire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:31 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 juin 2017

LIVRE : Conversations avec un enfant curieux de Michel Tremblay - 2016

Tremblay, vieux briscard de la littérature canadienne, fait ici dans la porcelaine, avec ce que ça comporte de désuet et de fragile. C'est bien connu, l'âge avançant, on a tendance à revenir à ses premiers émois. Le gars tente donc, dans un exercice difficile, de restituer quelque chose de ses premières années à travers une série de scènes entièrement dialoguées, conversations drolatiques entre lui et les aînés qui l'entourent. Touchant de découvrir cet autoportrait en dialogues, notamment de percevoir sous l'apparente superficialité... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

08 juin 2017

LIVRE : Vernon Subutex III de Virginie Despentes - 2017

Troisième occurrence de Vernon Subutex et de sa bande d'allumés éclectique : si le premier épisode séparait les êtres sous les coups de boutoir de la génération sacrifiée, si le deuxième les rassemblait à nouveau sous la grâce de la musique et de l'utopie, le troisième navigue entre les deux : les chapitres séparent méticuleusement la vingtaine de personnages de cette fable, et on ne sait plus trop s'il faut y voir une vison saine de l'humanité, entre solidarité et indépendance, ou si on doit y lire la fin d'une époque. Voici donc le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
06 juin 2017

A Cure for Life (A Cure for Wellness) de Gore Verbinski - 2017

On n'attendait certes pas de la part du réalisateur de Pirates des Caraïbes un film aussi bien mis en scène, et je suis assez surpris par ce machin, malgré tous les défauts d'écriture, de jeu et de montage qu'on peut y trouver. Dommage que A Cure for Life s'étende sur 2h30 interminables : avec une heure de moins, on aurait eu un très beau film spectaculaire, jolie déclaration d'amour au cinéma d'épouvante d'antan, et bel écrin classique bien senti. Malheureusement, 2h30 il y a, enfonçant peu à peu le film dans le n'importe quoi... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 juin 2017

La seconde Mort d'Harold Pelham (The Man Who Haunted Himself) (1970) de Basil Dearden

Petit hommage à Roger Moore avant de se pencher sur une œuvre avec Jean-Marc Thibault (il faut bien rire, parfois). Rien de mieux que cette petite trouvaille de l'ami Dearden qui tente de jouer subtilement sur la thématique des sosies. Roger Moore incarne un type très classe, puritain pur et dur (consciencieux dans son travail, moins au lit...), qui, à la suite d'un grave accident de bagnole, commence à se poser d'étranges questions, à se fissurer. En cause, le fait que plusieurs personnages de son entourage l'ait vu là où il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 juin 2017

Visages, Villages d'Agnès Varda et JR - 2017

Encore une fois une arrivée sur la pointe des pieds, qu'elle a menus, sur les écrans français pour l'attachante Agnès Varda. Cette fois, elle se pique d'affronter la jeunesse urbaine et mainstream, en l'occurrence JR, plasticien fun, avec lequel elle va sillonner les routes de France pour aller à la rencontre des gens. Les deux complices vont alors prendre ces gens en photo et coller l'immense résultat sur les lieux même où ils vivent : la dernière survivante des corons sur sa maison, des femmes de dockers sur les containers du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:24 - - Commentaires [7] - Permalien [#]