17 décembre 2018

A beautiful Day (You were never really here) de Lynne Ramsay - 2017

Ramsay réalise un film un peu bancal, très sec et tenu dans certaines scènes, complètement relâché voire un peu ridicule dans d'autres. On ressort donc un peu mi-figue de la séance, en se disant qu'on a là, en profondeur, une cinéaste intéressante, mais qu'elle est trop passionnée par le bôôôô cinéma pour vraiment convaincre jusqu'à maintenant. Le scénario est tout simple, à cheval entre Taxi Driver et Léon : on suit le contrat somme toute habituel d'un tueur à gages, vague type ordinaire vivant avec maman et dont l'originalité est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 décembre 2018

Eighth Grade (2018) de Bo Burnham

Les films sur l'adolescence, on est d'accord, c'est un peu notre spécialité... Bon, après, c'est pas forcément celle des Ricains. D'où, vu le plébiscite autour de ce premier film, un début de curiosité : tiens, et si nos amis outre-Atlantique étaient capables de faire preuve pour une fois d’une extrême sensibilité dans une enveloppe forcément un peu trop calibrée... tiens, hein ? Bien, nous voilà donc en présence d'une gamine de 13 ans, Kayla (Elsie Fisher), en train d'enregistrer une vidéo sur son blog (des conseils à deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 décembre 2018

Captain Voyeur (1969) de John Carpenter

Petit travail d'études de l'ami John qui nous amène sur les traces d'un voyeur un peu gauche. L'homme, sous sa cagoule et avec sa cape, a un peu l'air grotesque en caleçon blanc, faisant plus penser à Captain Slip qu'à un dangereux voyeur patenté... L'homme, avec son déguisement et ses lunettes, se met à observer la rue by night à travers son petit télescope... On le voit alors arpenter les rues comme si son personnage pouvait jouir ainsi du don d'ubiquité... Un couple qui s'embrasse mollement (et qui le capte derrière la fenêtre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Amanda (2018) de Mikhaël Hers

Hers se lance dans l'œuvre cinématographique post-attentat parisien et parvient à rendre compte avec un subtil équilibre des bouleversements que cela peut entraîner dans la vie d'une fille qui perd sa mère, d'un frère qui perd sa sœur, ou encore d'un homme ou d'une femme blessés au cours d’une attaque meurtrière. Hers filme très joliment le Paris d'aujourd'hui (pour le nostalgique que je suis, c'est forcément un sentiment toujours un peu biaisé) qui sert de décor à des personnages à la fois banals mais aussi capables de toucher... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Les Forbans du Désert (Ambush at Tomahawk Gap) de Fred F. Sears - 1953

Il en va de certains westerns comme du travail à la chaîne, et on te sortait parfois des films pré-formatés des usines, histoire d'alimenter sûrement la soif d'aventures d'un public facile. Il en va malheureusement ainsi de Ambush at Tomahawk Gap, qui semble répondre à tous les points exigés par le genre, et n'arrive à en doper aucun. Fade mais pas déplaisant, pas très bien foutu mais pas honteux pour autant, joué par des seconds couteaux qui font le job, aussi passionnant qu'un jour de vent mais plus passionnant qu'un jour de pluie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 décembre 2018

Crazy Day (I wanna hold your Hand) de Robert Zemeckis - 1978

Quelques années après la séparation des Beatles, Zemeckis revient sur la folie des fans de la grande époque, à travers un teen-movie survolté. Même si on reconnait au compère un savoir-faire indéniable pour ce qui est de fabriquer de l'entertainment fun dans les années 80, on ne peut nier qu'il soit souvent bien lourdaud dans son écriture et dans sa vision des personnages. C'est le cas ici : en voulant réaliser une comédie pêchue et hystérique, il est obligé de laisser tomber tout ce qui pourrait ressembler à de la finesse. I wanna... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:45 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
16 décembre 2018

LIVRE : Un sacré Gueuleton (A really big Lunch) de Jim Harrison - 2018

Histoire de se prendre une dernière tranche de Harrison, c'est un plaisir en cette période festive de se pencher sur cet ouvrage très répétitif, certes, mais où l'on ressent toute la dimension gargantuesque de notre écrivain préféré du Montana. Harrison, ce n'est plus un secret pour personne, aime chasser, pêcher mais surtout bouffer comme un ogre et boire comme un puits. Voilà un ouvrage qu'il ferait bon offrir à tout casse-couille végétalien, toute personne qui mange du bout des lèvres un poireau de peur qu'il ne hurle. Harrison,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 décembre 2018

Les Veuves (Widows) de Steve McQueen - 2018

Venant d'un cinéaste qui se montre partout comme un représentant du style et de la forme, Les Veuves est un film étonnamment classique, et on est à deux doigts de le trouver même carrément transparent. Le truc semble tout droit jailli de ces trucs un peu fades qu'on voit à la télé, et on cherchera en vain les inspirations (plus ou moins pertinentes, il est vrai) du McQueen de Hunger ou Shame. C'est exact : le gars cherche de temps en temps à rappeler qu'il sait faire dans l'esbroufe, et nous donne un ou deux plans-séquences, dont un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 décembre 2018

La Flute de Roseau (Mest) (1989) de Yermek Shinarbayev

Martin Scorsese, ce sauveur cinématographique, à qui l'on doit la restauration de ce bien joli livre d'images kazakh ! On est indéniablement dans le film du monde avec ses bons côtés (exotisme, images léchées, scénar métaphorico-poétique) et ses faiblesses (lenteur indéniable, jeu d'acteur parfois un peu grossier). Shinarbayev nous raconte l'histoire d'une vengeance qui va s'étaler dans le temps et dans l'espace... Un prof un peu sur le nerf décapite une jeune élève toute mimi... Le père de la fille part sur les traces de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 décembre 2018

The Eye of Istanbul (2015) de Binnur Karaevli, Fatih Kaymak

Un petit tour du côté de l'art photographique et de la Turquie ? Allez tiens, cela ne peut pas faire de mal. Nous voici donc devant the monument de la photographie turc, en la personne de ce drôle d'oiseau d'Ara Güler (qui nous a quittés il y a tout juste deux mois à l'âge de 90 printemps). A l'occasion d'une rétrospective de ses œuvres, cet homme aux idées bien tranchées - un homme qui ne se laisse pas prendre pour un étourneau tombé du nid ("- Vous vous souvenez de cette photo ?", lui demande un rien naïf le journaliste. "- Vous... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]