27 novembre 2016

Les Évadés de la Nuit (Era notte a Roma) (1960) de Roberto Rossellini

On aime beaucoup Roberto Rossellini et le mouvement néo-réalisme accessoirement. Et l'on attendait beaucoup de ces Evadés. Et l'on s'est copieusement ennuyé. A quoi cela tient qu'un film, soigneusement conçu comme c'est pourtant le cas ici, n'ait absolument rien de captivant ? Hein, à quoi ? Pourtant le sujet promettait sa dose d'excitation et de tourment : trois prisonniers échappés d'un camp italien, un Anglais, un Ricain, un Russe, se retrouvent planqués dans le grenier d'une pseudo-nonne (craquante Giovanna Ralli),... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

27 novembre 2016

Roads of Kiarostami (2006) d'Abbas Kiarostami

Vous vous êtes toujours demandé pourquoi on bouffait autant de kilomètres dans les films de Kiarostami ? Voilà le film ultime, pour répondre à toutes vos questions sur la thématique routière dans l'oeuvre du cinéaste iranien. Kiaro nous expose son paysage intime, un paysage fait de routes qui serpentent, un paysage de routes bordées d'arbres, de routes au bord desquelles on peut trouver, au milieu de nulle part, un animal, chien, cheval ou oiseau, un paysage de routes montagneuses qui ne cessent de faire des détours, un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2016

Couleur de Peau : Miel (2012) de Jung et Laurent Boileau

Jung, jeune gamin coréen abandonné au lendemain de la guerre, revient sur son adoption en Belgique dans une famille nombreuse. L'originalité de la chose, au niveau de la forme, est de vouloir mêler caméra super 8, dessins (Jung étant lui-même dessinateur), dessins-animés (en 2D ou 3D selon les humeurs) et film documentaire (les images assez cradingues de Jung déambulant dans la Corée contemporaine). Bien sûr, l'ensemble de la chose étant motivé par des thèmes aussi divers que la quête d'identité (pas facile d'être une petite abeille... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2016

Black Mirror - Saison 3 - 2014-2016

Petit cadeau de Noël, un épisode long de Black Mirror, la formidable série anglaise entamée l'an passé. On retrouve avec plaisir les ambiances futuristes et fantastiques qui font la marque de ces films, cette façon de montrer un monde légèrement inventé mais très réaliste pour autant, cette façon de pousser loin le bouchon des technologies telles que nous les connaissons pour essayer de voir ce qu'elles peuvent devenir dans le futur, et en quoi elles peuvent devenir dangereuses. Cette fois, les ingénieux auteurs imaginent les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:14 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 novembre 2016

Le Teckel (Wiener-Dog) (2016) de Todd Solondz

Il y avait chez Solondz un certain comique pince sans rire. Tout cela s'est transformé en une sorte de cynisme morne rendant ses historiettes plus ennuyeuses que piquantes. On assiste ici à quatre histoires, mettant en scène quatre âges de la vie avec, en fil rouge, un teckel. Ce dernier va être la joie d'un jeune garçon avant de choper une sale gastro à cause d'une barre de Granola (la joie dure peu, la gastro plus longtemps - à table...), puis va réunir un couple de trentenaires un peu neuneus et perdus ; il va ensuite, le pauvre,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 novembre 2016

La Loi de la Jungle (2016) de Antonin Peretjatko

"Sache qu’en France, il n’est pas nécessaire de s’y connaître dans un domaine pour en avoir la responsabilité. Par exemple le ministre de la Défense, tu crois qu’il sait faire du tank." Je dois reconnaître que j'avais une certaine hâte de découvrir le dernier film de Peretjatko qui nous avait régalés avec La Fille du 14 Juillet. La présence de l'inénarrable Macaigne et de l'ouragan Vimala Pons (c'est pas moi qui le dis, c'est le générique ; j'en profite pour faire passer un message personnel : Vimala, tu passes à la maison quand tu... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 novembre 2016

Brooklyn Village (Little men) (2016) d'Ira Sachs

Tout comme le précédent film d'Ira Sachs (qui avait laissé mon compère de marbre), Little Men possède une petite musique intime bien à lui, distille des instants d'une belle fraîcheur, pour ne pas dire d'une belle candeur, et se clôt en douceur avec une petite pointe d'émotion. Il est clair qu'au niveau de la mise en scène Sachs ne va pas révolutionner le cinéma mais sa direction d'acteurs toute en petites nuances, son sens de la précision au niveau de l'écriture et du montage, permettent de passer un bien joli moment. Certains... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
23 novembre 2016

Le Jour où le Cochon est tombé dans le Puits (Daijiga umule pajinnal) (1996) de Hong Sang-soo

Dès ce premier film, on est confronté aux finauds rouages de la structure narrative des films de HSS. Quatre histoires se suivent, quatre histoires mettant en scène à chaque fois l'un des quatre personnages principaux, quatre histoires finement inter-reliées entre elles - même si on ne voit pas toujours à première vue les relations qui les unissent. Le cinéaste, pour la faire courte, raconte l'histoire d'un écrivain partagé entre deux femmes, une femme mariée qu'il aime (Bo Geyong) et une petite ouvreuse de cinéma qu'il fréquente... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 novembre 2016

Cache-Cache pastoral (Den-en ni shisu) (1974) de Shûji Terayama

Trois ans après le "relevé" Empereur Tomato Ketchup (rien que le titre donne envie), Terayama nous entraîne dans ce songe aux images absolument éblouissantes (bien que l'abus de filtres puissent être parfois dangereux pour la santé... mais dans les seventies, tout le monde sait bien que la vie était arc-en-ciel) et au rythme lancinant (non ce n'est pas un western...). On découvre, au plein milieu du film, qu'il s'agit de l'enfance-même du cinéaste qui vient de visionner les premières bobines de son film... avant de rejoindre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:06 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2016

Cas no 1, Cas no 2 (Ghazieh-e Shekl-e Aval, Ghazieh-e Shekl-e Dou Wom) (1979) d'Abbas Kiarostami

Intéressant dispositif mis en place par Kiarostami : un prof, une classe, des élèves. Pendant que le prof dessine un truc au tableau, un élève du fond s'amuse à faire du bruit. Au bout de la douzième fois, le prof perd patience et vire les sept gars des deux derniers rangs. Soit l'un d’eux dénonce le coupable et il sera réintégré à la classe (Cas no 1). Soit les sept devront attendre une semaine dans le couloir avant leur réintégration (Cas no 2). Après avoir montré chacun des deux cas succinctement filmés, une foule de personnes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]