11 décembre 2012

LIVRE : Les Attaques de la Boulangerie (Pan-Ya Shugeki / Pan-Ya Saishugeki) d'Haruki Murakami - 1981 et 1985

Encore une bonne affaire d'éditeur vénal : Les Attaques de la Boulangerie coûte 17 euros, et n'est constitué en fait que de deux courtes nouvelles du gars Haruki, dont l'une est déjà parue dans L'Elephant s'évapore... On te rajoute quelques illustrations bâclées, une jolie couverture cartonnée qui brille, on chante Jingle Bells et on fait tinter le tiroir-caisse. Parfois, il est bon d'être libraire, on peut lire des choses qu'on achèterait jamais. Ceci dit, trêve de mauvaise humeur, c'est un vrai délice de retrouver le temps de ces... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

10 décembre 2012

A Perdre la raison (2012) de Joachim Lafosse

Terrible destin que celui de cette femme qui va mourir à petit feu, doucement, tranquillement entre deux hommes... La séquence d'ouverture, avec l'embarquement dans un avion de quatre mini-cercueils, nous laissait présager le pire... On assistera pourtant à un film sans bruit ni fureur, avec même quelques moments de doux bonheur paisible. Lafosse, avant de nous amener au bord du précipice, se contente en fait de retracer le quotidien de cette femme qui se marie, emménage chez le père adoptif de son mari, fait un, puis deux, puis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:40 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 décembre 2012

Amour de Michael Haneke - 2012

On ne sort jamais tout à fait indemne des films de Haneke, mais là, je dois dire qu'il m'a fait atteindre une sorte de limite. Je déconseillerai donc vivement à tous les gens ayant atteint la période critique du 3ème âge, et en général à tous les gens ayant ou ayant eu des parents, la vision de ce film éprouvant, qui parle de deux choses : la mort et l'amour. On assiste pendant deux bonnes heures à la lente déréliction d'une femme, ancienne prof de piano érudite et distinguée qui peu à peu meurt devant nos yeux, et surtout aux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:00 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
09 décembre 2012

Mhaza Kungumanga (2006) de Mounir Allaoui

Le cinéma des Comores (même s'il est "diasporisé") existe bel et bien - remarquez la subtile transition avec l'article précédent -, c'est ce que nous montre ce fabuleux court-métrage de Mounir Allaoui et je ne dis pas cela parce que je le connais... uniquement gmailement, attention... Le cinéaste "met d'abord en images" (plan fixe superbement cadré, jeu sur la profondeur de champs, séquences hypnotique sur des corps, des visages, une main qui s'agite (celle de la conteuse au demeurant)) un conte qui narre simplement l'histoire d'une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 décembre 2012

La Réunion : Terre d’Asile ou Terre hostile (2012) de Said-Ali Said Mohamed

Eh oui, le cinéma comorien existe… même s’il s’agit en la matière d’un doc d’une trentaine de minutes. Le cinéaste interroge des Comoriens installés à la Réunion (cadre de santé, artistes, étudiant, retraité…) pour savoir dans quelle mesure ceux-ci ont réussi à « s’intégrer » dans la société réunionnaise. Même s’il ne représente que 2% de la population de l’île, nombreux sont les témoignages (de personnalités comoriennes mais aussi réunionnaises) qui soulignent une certaine stigmatisation envers les Maore et les Comoriens... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:54 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
08 décembre 2012

LIVRE : Vertige de Franck Thilliez - 2011

Vertige, c'est une intrigue qui démarre au premier mot de la première page et se termine au dernier de la dernière, la garantie d'un rebondissement toutes les deux pages, l'assurance de passer les deux heures de train chiantes dans un oubli total du monde extérieur, et la promesse de garder votre cerveau à l'abri de toute sollicitation poussée ou risque d'usure : du bon gros thriller qui tâche, quoi, qui a dû être écrit grosso modo en trois jours une fois l'intrigue inventée, et d'une efficacité redoutable à défaut de quelque trace de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:20 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

07 décembre 2012

Les Enfants d'Hiroshima (Gembaku no ko) (1952) de Kaneto Shindô

Difficile d’oublier Hiroshima (Souviens-toi…). C’est pourtant  ce que l’enjoignent de faire les proches de l’héroïne qui a décidé, quatre ans après la catastrophe, de retourner dans sa ville natale. Tout comme le morceau de verre qui est resté « incrusté » dans sa peau, qui lui provoque des douleurs chaque fois qu’elle le touche mais qu’elle ne peut se résoudre à enlever, le souvenir tragique d’Hiroshima fait désormais partie d’elle-même. Ce retour va forcément réveiller des instants traumatiques (l’heure précise,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2012

Chroniques de Tchernobyl (Chernobyl Diaries) de Bradley Parker - 2012

Très bonne surprise que ce film qui, contre toute attente, s'avère parfaitement convaincant dans sa mise en scène. C'est devenu rarissime, de nos jours, de voir un cinéaste de film d'horreur réfléchir un peu à la forme de son film, et c'est d'autant plus agréable de tomber par surprise sur ce genre de réussite. Non pas que Chernobyl Diaries soit génial, hein, je n'ai jamais dit ça, on n'est pas chez Carpenter non plus, non ; mais quand même, Parker se frotte avec courage à une forme relativement nouvelle, et on lui en sait gré. On... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 décembre 2012

Docteur Jekyll et M. Hyde (Dr Jekyll and Mr. Hyde) de Rouben Mamoulian - 1931

Le compère Mamoulian est décidément fasciné par les doubles personnalités : après Zorro, le voilà aux prises avec le mythique Docteur Jekyll et son alter-ego négatif, et c'est tout autant réussi. Le film regorge d'expérimentations en tous genres, et contient en plus un fond gentiment sulfureux bien agréable. Pour Mamoulian, cette histoire est avant tout celle d'une frustration sexuelle : si Jekyll devient Hyde, c'est parce que son mariage avec sa gorette est sans cesse repoussé par un beau-père aride, et que la coupe déborde. Cadrant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2012

LIVRE : Féérie générale d'Emmanuelle Pireyre - 2012

Le sujet de ce livre : Nietszche, la haute montagne, le commissaire Moulin, le baiser sur la bouche, Christine Angot, les héros, les mangas, les toilettes sèches, Tolstoï, le port du voile, le tourisme et Béatrice Dalle. Entre autres. Autant dire qu'il y a à manger dans ce livre assez hallucinant, sorte de collage pop qui brasse les anecdotes les plus banales et les sujets les plus graves dans un style incroyablement léger et original. Pireyre a rassemblé en un seul volume une somme d'articles de presse, de dossiers de fond, de faits... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]