08 janvier 2018

Représailles en Arizona (Arizona Raiders) de William Witney - 1965

A l'heure où la plupart des westerns qui sortaient étaient soit des parodies, soit des westerns spaghettis, soit les deux, William Witney continuait, lui, à filmer ses cow-boys héroïques, ses Indiens offensés et ses paysages de l'Arizona. C'est tout à son honneur, mais on ne peut que remarquer l'usure irrémédiable du temps : son film est pratiquement tout pourri, autant le dire, et n'est même remarquable que pour ses gentils défauts. Deux hors-la-loi sont exfiltrés en secret du bagne pour infiltrer leur ancienne bande de brigands et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 décembre 2017

L'Aigle noir (The Eagle) de Clarence Brown - 1925

Magnifique petit mélodrame muet qui vous réchauffe le coeur et vous donne la banane tout à la fois. Clarence Brown s'empare d'un roman de Pouchkine et le transforme en film d'aventures grand crin, avec ce qu'il faut de moments de bravoure, de baisers passionnés et de félons bien félons, et le spectateur moyen en a franchement pour son argent. Parce qu'il a spolié sa famille, l'immonde Kyrilla est harcelé par le beau et fougueux Aigle Noir, alias Vladimir Dobrovsky. Celui-ci est un déserteur de l'armée russe, car il était lui-même... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 décembre 2017

Mon Beau-père et Moi (Meet the Parents) de Jay Roach - 2000

Ne soyons pas trop exigeants pour cette fin d'année, et tapons dans cette fameuse comédie à succès que je n'avais jamais vue. C'est fou comme l'humour vieillit vite : le film devait être délicieusement insolent quand il est sorti, mais maintenant que les séries ont fait leur oeuvre, il apparaît comme une gentille comédie polissonne tout public. On voit même, dans beaucoup de scènes, comment Roach aurait pu pousser le bouchon plus loin et rendre la chose vraiment décapante ; mais le bon gars s'arrête au niveau de l'innocent gag, ok,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2017

LIVRE : L'Or de Blaise Cendrars - 1925

Encore une lecture de jeunesse déterrée en ces temps de Noël propices à la nostalgie. Je ne me souvenais pas d'une telle rapidité de style dans ce roman, qui brasse pourtant des années et trace toute la vie d'un homme. Avec un sens de la formule qui l'honore, avec un goût pour la publicité et l'auto-promotion qu'on retrouve d'ailleurs dans les documents autour du roman en Pleiade, Cendrars nous prévient : il va nous raconter l'existence d'un homme ruiné parce qu'il a découvert de l'or. Voici donc le général Johann August Suter, brave... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 décembre 2017

Law and Order de Frederick Wiseman - 1969

Quotidien mouvementé de la police de Kansas City dans le quartier noir des années 60 : voilà un sujet à prendre indéniablement avec des pincettes, tant est facile de fabriquer un film de propagande, pour un parti ou l'autre. Wiseman y va donc en assumant complètement une certaine subjectivité, et avec l'honnêteté intellectuelle qui le caractérise. On verra dans ce docu en "caméra embarquée" une bonne trentaine de cas, des plus graves (violences conjugales) aux plus anodines (une cliente à laquelle un chauffeur de taxi essaye... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

Orpheline d'Arnaud des Pallières - 2017

La manière de faire de Des Pallières, cette fois-ci, est bien risquée : il prend le risque de déstabiliser son public et de le faire quitter la salle, ce qui serait dommage ; car au final, on ressort assez ému de Orpheline, et assez admiratif aussi de cette façon très casse-gueule d'aborder les choses. Pendant 1h30 en effet, le gars se pique d'avoir toujours 3 mètres d'avance sur nous : on est pour tout dire complètement perdus dans le scénario, qui nous présente quatre filles de différents âges, portant toutes des prénoms... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

28 décembre 2017

LIVRE : Ton Père de Christophe Honoré - 2017

Pas simple, comme en témoignent les photos de morts qui ponctuent le livre (Guibert, Daney, Collard et consorts), d'être homosexuel dans la société d'aujourd'hui ; mais si vous avez en tête de l'être et en plus d'avoir un enfant, préparez-vous à une épreuve. C'est l'amère expérience qu'a vécue Christophe Honoré : homo et père, il a dû subir pendant quelques temps les harcèlements d'un corbeau, qui déposait lettres anonymes, colis merdeux et photos torves sur le palier du gars, voire carrément dans son appartement, ce qui est plus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 décembre 2017

La Comédie-Française ou l'Amour joué de Frederick Wiseman - 1996

Nouvelle plongée sans masque dans les arcanes très secrètes et d'ordinaire fermées de la vénérable institution française. Pour cette exploration d'un univers étranger, Wiseman y va sans complexe, plantant comme à son habitude sa caméra à bonne distance, s'effaçant le plus possible pour capter les moments grandioses ou minuscules de la Comédie Française, se refusant à tout commentaire, tout sous-titre, toute subjectivité dans sa façon de regarder les choses, enregistrant patiemment et pendant de longs mois le quotidien de la maison... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:02 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
27 décembre 2017

Pelle le Conquérant (Pelle Erobreren) de Bille August - 1988

Catalogue de clichés, épisode 2. Il est très gentil, ce film, et on ne peut honnêtement rien lui reprocher du tout. On est en plein dans les films de ciné-clubs pour vieux : cinéma "du monde", petit héros enfantin craquant, destin misérable, jolie production (musique, lumière), film pouvant nécessiter une discussion édifiante à la suite de la projection (le monde paysan au XIXème siècle, nouvelle forme d'esclavage ?), non vraiment on est dans les clous du bon goût et du cinéma politiquement et esthétiquement correct. Il y a même,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2017

Ava (2017) de Léa Mysius

On est toujours preneur d'un petit vent de fraicheur sur le cinéma français avec une réalisatrice (qui pourrait être ma fille) sortie de la Fémis (oui, c'est l'étiquette incontournable désormais) qui sait à la fois rendre hommage à ses pairs/(arrière-grand) pères (c'est chiant l'écriture inclusive) et apporter une jolie touche personnelle dans la série "nos adolescentes, alors qu'est-ce qui se passe dans leur tête ?". Noée Abita a donc 13 ans (plus en vérité mais bon) et erre du côté des plages landaises. Pendant que sa (jeune) mère... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]