24 juin 2018

Cette sacrée Jeunesse (The happiest Days of your Life) (1950) de Frank Launder

Ah quelle bande de blagueurs, ces bons Anglais, et si coincés quant à la question du/des SEXE(S)... On est ici face au pire scandale de l'histoire de l'Angleterre : le petit bahut de Nutbourne (la folie est déjà dans le nom), école pour les garçons où n'enseignent que des hommes, doit faire face à une nouvelle terrible ; il se doit en effet d'accueillir une centaine de jeunes filles en fleur et leurs professeures !!! Panique à bord (mélanger des jeunes garçons et des jeunes filles étant de loin ce qu'il y a de pire dans le pays,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:32 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 juin 2018

LIVRE : Lettres à un jeune Auteur (Letters to a young Writer) de Colum McCann - 2017

Ok, certes, l'impératif très ostensible choisi par McCann dans ces lettres apparaît comme une forme d'injonction qui peut agacer les auteurs qui pensent qu'un bouquin se pond en 15 jours sur un coin de table. Ok, on peut penser que si on prend tous ces conseils à l'envers, on peut arriver à pondre Les Chants de Maldoror ou Tropique du Cancer. Ok, on peut douter, à lire certains romans de McCann, qu'il ait vraiment mis en application ces injonctions (Transatlantic, brrr). Ok, le livre peut passer pour prétentieux, supérieur, réac.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 juin 2018

LIVRE : Aménagements successifs d'un jardin, à C., en Bourgogne de Jean-Marc Aubert - 1981

Curieux bouquin qui sort dans cette nouvelle collection de l'éminente maison L'Arbre vengeur : un auteur inconnu (de mes services en tout cas) qui marche sur les pas de Borgès avec un texte assez barré, très maîtrisé et tenu, mais sent quand même son fou furieux. Pas étonnant que ce soit l'obsédé des mots qu'est Chevillard qui préface cette réédition ; il y a là-dedans la même folie, le même humour et le même souci obsédant pour le mot juste. Là s'arrête pourtant la comparaison : Aubert n'est pas Chevillard, et son texte, à force de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juin 2018

Les Indomptés (Renegades) de George Sherman - 1946

On a beau essayer de le prendre par tous les bouts (plus qu'une centaine de westerns de Sherman à regarder), on a toujours du mal à l'heure qu'il est à considérer le George comme un bon cinéaste. Et ce n'est pas ce piteux Renegades qui va inverser la tendance. Sur le papier pourtant, on se dit qu'il y a de la place pour un bon vieux film classique avec des personnages forts et du glamour à tous les coins de prairie. Ça raconte un docteur as de la gâchette, adulé dans la petite ville où il prodique ses soins : les enfants l'adorent,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juin 2018

Mon Voisin Totoro (Tonari no Totoro) de Hayao Miyazaki - 1988

Je n'ai jamais été un grand fan de Hayao Miyazaki, autant le reconnaître, mais il faut dire aussi que j'ai vu assez peu de ses films. Je rattrapai donc mon retard avec ce film-culte et me glissai discrètement au milieu d'une séance remplie de moins de trois ans aux joues pleines de pop-corn et à la faculté de concentration réduite à 6 minutes. Faites des gosses. Bon, il faut dire que la première demi-heure donne raison aux parents d'avoir visé très bas dans l'âge de leur progéniture : on y assiste à un machin assez dégoulinant de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:28 - - Commentaires [20] - Permalien [#]
20 juin 2018

LIVRE : Henry Miller, la Rage d'écrire de Valentine Imhof - 2017

Voilà une biographie du bon HM qui a la particularité d'avoir été écrite par un auteur de la génération d'après, autrement dit une lectrice qui a mon âge, et ça, ça rapproche (même expérience entre parenthèse au moment du choix de mémoire de maîtrise : "Miller, le mari de Marilyn ?" ; mais bon je vais pas raconter ma vie non plus, hein). Valentine Imhof n'a de Miller qu'une approche de lectrice énamourée, ne l'a pas croisé ou interviewé, et c'est finalement une très bonne façon de parler du bougre : uniquement par les livres. Même si... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

18 juin 2018

LIVRE : Lettre à D. d'André Gorz - 2006

Un petit livre qui vaut tous les gros, aucun doute. Gorz délaisse ses inspirations et son langage philosophiques pour s'intéresser à ce qui a été finalement le plus intéressant dans sa vie, ce qui, sans qu'il arrive à le reconnaître jusqu'à aujourd'hui, en a été la finalité : sa femme, être admirable qui l'a accompagné toute sa vie, et qui, à 80 ans passés, lui apparaît encore désirable et parfaite. Le voilà donc sur ses vieux jours se fendant d'une vibrante lettre d'amour très touchante à sa bien-aimée. 58 ans d'amour qui se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 juin 2018

LIVRE : La Fille qui brûle (The Burning Girl) de Claire Messud - 2017

Autopsie d'une amitié dans l'Amérique contemporaine. Messud a son ton bien à elle pour parler du sujet hyper-surfait du passage à l'âge adulte, et trouve sa voie et son originalité avec ce roman minéral, très joliment balancé et très juste dans ses personnages. Elle le fait à travers le destin de deux gamines inséparables, que la vie va pourtant séparer. Julia et Cassie (diminutif de Cassandra, c'est dire le tragique qui sous-tend ce roman) sont amies depuis la maternelle, et vivent de jolies petites aventures d'enfant dans la sombre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2018

LIVRE : La Fourrure blanche (White Fur) de Jardine Libaire - 2018

En hommage au combat des cheminots, rien de tel qu'un bon vieux roman de gare (quand cela commence comme ça, c'est jamais bon signe - limite remplissage). Oh, une jolie couverture, un départ intrigant (une jeune femme pointant un type avec un fusil sur un lit) et l'erreur est vite faite. De là à se taper 300 pages ? Oui, bon gardez vos remarques, c'est bientôt l'été, libérons-nous l'esprit. Soit donc une jeune Portoricaine sans trop d'éducation mais forcément jolie qui rencontre un jeune gars hyper classe, hyper riche, hyper. Ça... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2018

Domestic Violence 2 de Frederick Wiseman - 2002

Petit tour en enfer tome 2. Wiseman quitte le foyer d'accueil des femmes battues pour s'enfermer cette fois dans un tribunal spécialisé dans les affaires de violence conjugale. Autrement dit : après les victimes, voici les coupables. On voit défiler une pleiade de couples, madame ayant porté plainte contre monsieur qui tente de se justifier ou de minimiser le truc (on entend sans arrêt la fameuse phrase : "Je suis pas un violent, j'ai jamais levé la main sur elle... Là, je l'ai juste poussé, j'avais bu", ce genre de choses),... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]