07 février 2017

Un Jour dans la Vie de Billy Lynn (Billy Lynn's Long Halftime Walk) (2017) de Ang Lee

Relativement disappointed par ce nouvel opus de Lee qui semble dans un premier temps verser du côté d'une certaine causticité avant de rejoindre l'ornière en bonne et due forme. Certes, sans doute que le sujet de cette putain de guerre en Irak a tendance à devenir un peu secondaire en cours de route. On comprend rapidement qu'il est surtout question pour notre héros (Joe Alwyn, un gros sensible) de reprendre contact, après cette parenthèse guerrière, avec les siens, avec son coeur, avec ses envies. En cela le film permet au Joe... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 février 2017

Miss Peregrine et les Enfants particuliers (Miss Peregrine's Home for Peculiar Children) de Tim Burton - 2016

Rien de génial, mais il y a indéniablement du mieux dans cette nouvelle production Burton, un retour en inspiration, un style très personnel qui le fait renouer avec quelques-uns de ses grands films à l'enfance cabossée qu'il nous donnât dans le passé. Ca reste une grosse production à écrans verts, attention, hein, mais tout de même : on trouve au creux de Miss Peregrine quelque chose de touchant, comme si l'enfant malheureux Tim Burton vagissait encore sous les combats d'images de synthèse. C'est l'histoire habituelle, quand on... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
05 février 2017

Les Enfants du Divorce (Children of Divorce) (1927) de Frank Lloyd & Josef von Sternberg

Sympathique petite variation marivaudienne qui permet de voir en action Gary Cooper et ses yeux perçants, la brune et pétillante Clara Bow et la douce blonde Esther Ralston. Il sera question de divorce, d'élévation sociale et bien sûr d'amour dans cette œuvre, sympathique disais-je mais au final un brin tragique... Le film s'ouvre avec l'enfance de notre trio (toujours une partie attachante), Clara et Esther faisant connaissance dans une école parisienne suite au divorce de leurs parents américains : c'est là qu'elles recroisent le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

Certaines Femmes (Certain Women) (2017) de Kelly Reichardt

Voilà un film paisible comme la région du Montana (je connais la région par coeur, j'ai lu tout Brautigan, pas prenable) qui raconte le "parcours" de trois femmes qui éprouvent, dirons-nous pour tenter de trouver un fil conducteur, certaines difficultés à rentrer en contact avec leur entourage, à s'imposer auprès des personnes qu’elles côtoient. Reichardt traite tour à tour chacune de ses femmes (un personnage peut subrepticement réapparaître d'une histoire à l'autre, histoire d'apporter un soupçon de continuité) avant de revenir sur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

La Lampe bleue / Police sans Armes (The blue Lamp) (1950) de Basil Dearden

Toujours un vrai plaisir de retrouver notre gars Dearden pour un polar des plus réalistes (avec pour la première fois la collaboration de la police et la possibilité de tourner dans le "nouveau Scotland yard", c'est pas rien), un peu dans la veine des films noirs américains montrant avec précisions le quotidien des policiers - mais avec toujours en plus le souci de montrer le "background" social pour ne pas dire sociétal. Au tout début des fifties, qui fout le bordel dans les rues de Londres ? Ce ne sont point les gens du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 février 2017

Pulsions (Dressed to Kill) (1981) de Brian de Palma

On ne va pas se plaire à relever tous les clins d'oeil à Bouddha, Pulsions est un film sans aucun doute sous l'emprise du maître, qui illustre assez bien les propres fantasmes cinématographiques du Brian. Une femme se balade dans un musée et perd son gant (champs/contre champs dans une longue scène remarquablement bien filmée entre celle-ci et un homme mystérieux, superbe jeu du chat et de la souris sur le thème de l'attraction/ré-pulsion), elle le rejoint dans un taxi et perd son slip, dans son lit elle perd la tête avant de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 février 2017

Le Jugement des Flèches (Run of the Arrow) de Samuel Fuller - 1957

C'est pas encore aujourd'hui que l'optimisme de Fuller pointera le bout de son nez. Avec ce western désabusé, son amertume est toujours aussi évidente, et sa foi en l'Homme toujours aussi fragile. En tout cas, il nous propose ici un film magnifique et profond, qui satisfera aussi bien l'amoureux de l'Histoire américaine que le fan d'action. La première scène pose bien les choses : un Nordiste arpente le champ de bataille désolé d'Appomatox, mais une balle vient interrompre son errance ; elle est tirée par le confédéré O'Meara, et ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:48 - - Commentaires [55] - Permalien [#]
02 février 2017

The Fits (2017) de Anna Rose Holmer

De l'énergie, du peps, de la luminosité, du mouvement, de la jeunesse, de la modernité (le drill est plus récent que la valse), bref tout ce qui fait défaut à certains films hollywoodiens récents engoncés dans des codes qui commencent à dater. On suit avec émerveillement ce récit qui repose sur un scénar léger comme une plume, totalement halluciné par la prestation de l'halluciante de Royalty Hightower (certains sont high, d'autre lourde comme un stone, la joie de l'onomastique). Royalty, une dizaine d'année et un corps de moineau,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2017

Les Oubliés (Under sandet) (2017) de Martin Zandvliet

Voilà une oeuvre dano-allemande qui revient sur un fait historique peu connu et glaçant, le déminage effectué par des prisonniers de guerre allemand en 1945 (les gamins, tu ne leur donnes pas quinze ans mais comme le dit un haut gradé : bon pour la guerre, bon pour le déminage) sur la côté danoise. Bon, les gars, vous avez sur cette plage 45.000 mines : quand vous aurez fini, vous pourrez rentrer chez vous - ou pas, ou plutôt avec ou sans bras. Un Sergent du cru supervise cette demi-douzaine de gamins en usant d'une poigne de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 février 2017

LIVRE : Le Marchand de sable (Sandmannen) de Lars Kepler - 2014

Popopo parfois dans les petits livres de genre se cachent de grands moments d'écriture. Une nouvelle fois bien décoiffé par Lars Kepler, qui livre ici un polar qu'il serait euphémique de qualifier "d'au cordeau". On connaissait l'épure de l'écriture, ce souci d'enlever le plus de mots possible pour arriver au coeur pur et simple de l'intrigue ; mais avec Le Marchand de sable, il enlève encore une bonne dizaine de mots par phrase, trouvant un rythme proprement haletant (188 chapitres sur 560 pages), découpant son bouquin en petits... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :