20 juin 2014

LIVRE : Le Vin des Morts de Romain Gary - 1937

Gallimard nous exhume le premier roman de Gary, qu'il signât alors du nom de Roman Kacew à 19 ans, et c'est toujours une bonne nouvelle d'en avoir (des nouvelles) du bon génie quand on a, comme mon compère Shang, lu et relu l'oeuvre complète d'icelui. On plonge donc avec émotion dans ce texte, et on est vite effectivement en pleine apnée. La "trame", si on peut appeler ça comme ça : un personnage mystérieux (Tulipe, déjà) se retrouve à arpenter un souterrain qui est en fait une sorte d'antichambre de la mort. De chapitres en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

16 juin 2014

The Strip (1951) de László Kardos

Des films noirs, il y en a aussi des tout petits, des à la hauteur de Mickey Rooney, un Mickey qui a beau se donner à fond les ballons sur la batterie, rien n'y fait : un scénario de tanche filmé platement n'aura jamais aucune chance de sortir la tête de l'eau. Pour évacuer la chose scénaristique en deux lignes : une petite vendeuse de cigarettes est retrouvée morte dans son appart, un ponte moustachu de la mafia dans le sien. Ont-ils un dénominateur commun ? Bien sûr, le gars Mickey ; ce dernier va se faire un plaisir de raconter... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:25 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
15 juin 2014

La Foule hurle (The Crowd roars) (1932) de Howard Hawks

Deux frères, deux voitures, deux gonzes. James Cagney du haut de son mètre douze veut prendre son ptit frère sous son aile - Mr Eric Linden. Cagney picole, a une poule mais ne veut pas que son frère mange de ce pain-là. Il lui refuse ainsi de fréquenter la platine Joan Blondell. C'est la dispute. Réglement de compte on the road avec le chtit frère qui prend le meilleur. James Cagney est atteint dans son for intérieur, touche le fond, ne se rase plus. La course de la réconciliation aura lieu à Indianapolis - les deux trompe-la-mort... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:58 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
14 juin 2014

Jack Reacher de Christopher McQuarrie - 2012

Ah le bon vieux bockbuster qui en met partout, cerveau dans le slip et populisme droit dans ses bottes ! C'est sympa, parfois, non, de se taper un de ces gros machins complètement cons ? Non ? Bon, d'accord. C'est vrai que depuis Chuck Norris, on n'avait pas vu un héros aussi facho, et que Jack Reacher semble avoir au moins 30 ans de retard. C'est Tom Cruise qui joue Chuck Norris, avec tout autant de charisme, et qui "porte" le "personnage" d'un "mystérieux" "héros" solitaire appelé pour résoudre une trouble enquête : qu'est-ce qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:45 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
13 juin 2014

Le Mangeur de Citrouille (The Pumpkin Eater) (1964) de Jack Clayton

Clayton, Pinter, Oswald Morris, Delerue, Bancroft, Finch, Mason, du beau monde pour un film sur une femme, sur le couple qui touche forcément l'âme - pour peu qu'on mette la main dessus (l'âme, pas le film - quoique). Difficile, dans la première demi-heure, de ne pas penser (sur le fond) à A Woman under Influence du gars Cassavetes (toujours point chroniqué ici, shame on us...) avec cette femme si vivante, si pleine de joie, espiègle, avec sa tribu d'enfant et cette soudaine dépression qui lui tombe sur la tête. Anne Bancroft et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:51 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
13 juin 2014

Abel Ferrara : Not guilty de Rafi Pitts - 2003

Un doc en immersion comme on peut en réaliser quand on suit une brigade de flics en intervention ou des pompiers en action ; sauf que là, il s'agit de suivre Abel Ferrara... et c'est tout aussi chaud. Réalisé dans le cadre de l'excellente série "Cinéastes de notre temps", ce film de Pitts a vraiment tout compris à son sujet : il reste systématiquement à deux centimètres de sa cible et tente de restituer l'énergie effarante de l'homme, dopé par la coke, la testosterone et l'odeur de la rue jusqu'à la folie. Le film est survolté, tout... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 juin 2014

LIVRE : Grosses Joies de Jean Cagnard - 2014

Le moule dans lequel a été façonné Jean Cagnard n'a servi qu'une fois. Encore une fois, après ses deux romans beaux et inclassables, le compère nous surprend avec ce recueil de nouvelles venues directement de Mars. C'est sûrement dans la forme courte que le gars trouve sa meilleure veine, ses romans ayant le seul défaut d'être parfois un peu longs. En tout cas, voici 12 textes absolument ravissants. Cagnard se cache toujours derrière un humour absurde, non-sensique, où chaque situation est poussée à son maximum pour parvenir jusqu'aux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
11 juin 2014

Temps sans Pitié (Time without Pity) (1956) de Joseph Losey

Il est fort ce Joseph Losey, on a beau dire. Un père alcoolique doit sauver son fils alcoolique de la pendaison, autant dire une histoire qui pourrait arriver à tout un chacun - quand bien même j’ai une fille. Le père, le temps de sortir de sa dernière cure au Canada, n’a plus que 24 heures pour sauver son fils de la corde anglaise. Une gageure. D’autant que les premiers rapports père-fils sont ultra tendus (le fiston n’a jamais rien reçu de son père, il ne veut surtout pas que celui-ci lui donne dans la dernière ligne droite de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2014

Le Brigand bien-aimé (The True Story of Jesse James) de Nicholas Ray - 1957

En réalisant ce remake du film d'Henry King, on voit bien que Ray voudrait s'inscrire dans la grande tradition du western. Mais comme on n'échappe pas à son destin, il réalise à la place un film 100% Nicholas Ray, entendez un fin portrait psychologique et une étude de caractère plutôt que le produit burné attendu. On y perd peut-être un poil en glamour et en coups de feu, mais on y gagne indéniablement en finesse d'écriture et en délicatesse, deux termes pas très fréquents dans le western. La vraie vie de Jesse James, pas... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:41 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
10 juin 2014

Ikarie XB 1 (1963) de Jindrich Polák

Jindrich Polák est tchèque et ce n’est pas la chose la moins surprenante dans cette oeuvre de SF qui nous emmène aux confins de l’univers,  vers Alpha Century, bien avant Florent Marchet. On est en 2163, ce vaisseau est en quête de nouveaux territoires et ce n’est pas forcément facile quand on est toujours équipé de TO7 70. Mais ne soyons pas chien, les décors intérieurs de cette navette tiennent la route (on rigole un peu plus lorsqu’on la voit de l’extérieur : une bonne vieille boîte d’allumettes qu’on jette dans la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]