05 janvier 2015

Antoine et Antoinette (1947) de Jacques Becker

Voilà un film au ptit poil pour commencer l’année. Une belle complicité unit Pigaut et Mafféi qui vivent leur amour sous des toits borzagiens. Son petit sourire, à elle, est craquant comme tout et nombreux sont les hommes - de De Funès tout jeunot dans l'un de ses premiers films au pervers Noël Roquevert (il est des physiques moins faciles à porter que d’autres) - qui donnerait leur bras pour un flirt avec elle. Mais elle est au ptit soin pour son mari qui malgré quelques regards jaloux est fier comme un coq d’avoir la plus belle... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

31 décembre 2014

Gone Girl (2014) de David Fincher

La période est festive d'où la vision de film festif... Je dis "festif" même s'il est question de "kidnapping" (je ne spoile rien). De plus, je n'ai jamais été un grand fan de Fincher pour être franc... Disons, pour faire simple, qu'on sait généralement qu'avec lui on aura droit à notre lot de rebondissements et qu'on aura pas besoin de perdre beaucoup de neurones pour comprendre son discours de fond - s'il y en a un. Le film, reconnaissons-le, est assez subtilement monté pour pouvoir permettre de faire durer le suspense : une femme... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:55 - - Commentaires [16] - Permalien [#]
30 décembre 2014

Les Nus et les Morts (The Naked and the Dead) (1958) de Raoul Walsh

Voilà un film de guerre qui gagne sur la distance. Certes, on en a tellement vu, qu’il nous en faut pour nous captiver, nous déranger, nous perturber…  Et au départ, avouons qu’on est un peu dubitatif : il s’agit forcément d’évoquer « des hommes entre eux », chacun avec sa petite particularité (le joli cœur qui ne pense qu’aux femmes, le joueur qui ne pense qu’aux dés, le grognon qui ne pense qu’à envoyer paître ses semblables…) et cela démarre un peu mollement. Beaucoup de dialogues - on se dit qu’on essaie de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
29 décembre 2014

LIVRE : Un Fantôme d'Eric Chevillard - 1995

Voilà un des derniers Chevillard qui avait échappé à mes lectures passionnées du sieur, et ç'eût été dommage de passer à côté : on est là dans la meilleure veine du sieur, un de ces textes expérimentaux au concept hasardeux qui se transforment peu à peu en brillants et profonds exercices de style. L'idée de base, ici, un peu semblable à celle de Palafox d'ailleurs : dresser le portrait d'un être hybride, c'est-à-dire d'un homme changeant au gré de pages de statut, d'âge, d'identité et de caractéristiques. Voici donc Crab, personnage... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:06 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :
29 décembre 2014

The Reef d'Andrew Traucki - 2009

Un bon film de requin pour Noël ? revoyez Jaws... Parce que côté The Reef, c'est désolation à tous les postes. Trucki semble être le Edward Wood du XXIème siècle : d'un côté, il a réussi à chopper deux ou trois pâles images de requins malades vus de loin, certainement captées au grand aquarium du Cap d'Agde ; de l'autre il filme une bande de potes qui lui doivent sûrement du fric en tenue de plongée, au bord d'une piscine où ils ont pied et devant un écran de cinéma mal repassé où seront projetées des images floues d'océan. Il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 décembre 2014

LIVRE : Et rien d'autre (All that is) de James Salter - 2014

Je ne connaissais pas le gars James Salter qui semble aussi peu prolifique que l'ami Richard Ford. Je songe à Ford car leur écriture possède la même fluidité et les deux partagent un même sens inné de la narration. Peut-être que le style de Salter manque un peu, à mes yeux, de "tempérament" par rapport à des écrivains comme Harrison, Brautigan, McGuane et j'en passe mais on ne va pas faire la fine bouche - l'influence de nos bonnes vieilles "références" ricaines a aussi, parfois, ses limites... Salter nous raconte donc le destin sur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:38 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 décembre 2014

Les Gardiens de la Galaxie (Guardians of the Galaxy) (2014) de James Gunn

On finit notre trilogie blockbuster de Noël avec ces sons (in english) of James Gunn (get the joke ?). On sent que le gars lorgne du côté de Star Wars avec ce terrien voleur (Chris Pratt is Harrison Ford) qui sillonne la galaxie avec une bande de quatre compagnons hirsutes : la princesse Leïa est verte (Zoe Saldana, quand elle veut même si elle est couleur arc-en-ciel), Chew baca est un homme massif au tatouage zarbi (qui prend tout au premier degré, parfois c'est presque drôle), C-3PO est un arbre (c'est lui qui est en charge de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 décembre 2014

Le Labyrinthe (The Maze Runner) (2014) de Wes Ball

Jean-Luc Godard aurait réalisé The Maze Runner, d'aucuns auraient trouvé l'idée géniale, la métaphore grandiose : ces pauvres petits jeunes cobayes - acteurs en devenir - qui sont coincés entre ces quatre murs (du studio) doivent respecter les règles, ne peuvent avoir de libre-arbitre, doivent juste obéir - c'est tout le système hollywoodien. Des producteurs (des araignées géantes avec des pattes qui font sguirk et te coupent en fines lamelles) sont là pour leur rappeler qu'il ne faut pas sortir du rang. L'idée géniale est d'infiltrer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:42 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
26 décembre 2014

LIVRE : Mémoire de mes Putains tristes (Memoria de mis putas tristes) de Gabriel García Márquez - 2004

Voilà un récit dont le pitch n'est guère politiquement correct (le jour de ses 90 ans, un homme veut vivre une dernière nuit d'amour avec une vierge... la jeune fille fournie par la mère maquerelle a 14 ans, ciel) mais qui s'avère plein de tact, de pudeur... et de sève. Notre vieil homme, chroniqueur à ses heures, se montre bien désarmé face à cette jeune fille endormie : elle va non seulement finir par réveiller ses souvenirs d'heures passées avec des prostituées (tristes) mais va aussi réveiller en lui son petit cœur de midinette.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 décembre 2014

Rio Lobo (1970) de Howard Hawks

Bien sûr qu’on l’aime, notre Hawks, et qu’on ne va pas lui tirer dans le dos à l’occasion de sa dernière œuvre… N’empêche, comme il est dit du gars John Wayne qui flageole déjà un peu sur ses cannes, on est dans un western « confortable » : de la mignonne pépète (personnellement c’est surtout ce que j’en retiendrai), de l’attaque de train originale (tu connais le coup de la guêpe ?) et du John Wayne tout en roublardise à qui on ne la fait pas (il doit tirer quand même deux coups de feu soit deux ampoules au... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:40 - - Commentaires [13] - Permalien [#]