07 janvier 2019

Trois Visages (سه رخ) de Jafar Panahi - 2018

Ma Palme d'or personnelle vient d'être décernée haut la main à Trois Visages, véritable modèle d'intelligence scénaristique, de mise en scène et de beauté, qui m'a cueilli comme une fleur dans ma salle de cinéma surchauffée. Panahi, un peu gêné peut-être par le poids écrasant de Kiarostami sur son cinéma, décide de tenter l'hommage premier degré, et réussit un film à la fois très respectueux du maître, en copiant la grammaire avec une vraie compréhension, et très personnel, arrivant à s'émanciper, dans ses thèmes, du génie persan.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 janvier 2019

L'Amour l'après-midi (1972) d'Eric Rohmer

Ça fait toujours plaisir de retrouver le monde de quand on était bébé. Ah ces merveilleux sous-pulls qui "grattent", ces robes post-soixante-huitardes qui s'arrêtent un millimètre au dessus des cuisses, ces couleurs chatoyantes toutes délavées d'orange et de bleu... Eh oui 72, et pourtant c'était hier, comme dirait l'autre. Bon le film : cela tient en deux lignes - un homme marié qui aime sa femme (ils disent tous ça, mais bon le gars ici est honnête), et a un, bientôt deux enfants, retrouve une ancienne connaissance... de fil en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 janvier 2019

To the last Man de Henry Hathaway - 1933

On peut dire que Henry Hathaway a le sens du tempo et de l'ellipse en cette année 1933, puisqu'il réalise le western le plus rapide de l'Ouest, osant souvent des enjambements à faire frémir Verlaine, et condensant en 1h10 toute une tragédie rassemblée sur 15 ans. Pourtant, dans la première bobine, on grimace : le début du film, qu'on dirait réalisé par quelqu'un d'autre, accumule les maladresses et les incohérences. Le montage est trop cut, maladroit, si bien qu'on se retrouve à devoir suivre de situations "à trous" qu'on a du mal à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Best of 2018

Les Amours communes Les Amours Goliennes Les Amours shanguesques 
Posté par Shangols à 17:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Blue Velvet de David Lynch - 1986

Un film sorti dans les années 80 et qui n'a pas vielli, ça tient de l'exploit. L'étrange pouvoir de fascination de Blue Velvet est toujours là, son aspect pervers dérangeant, ses allures sexuelles et ses aspects surréalistes aussi. C'était sûrement (si on exclut Eraserhead, trop barré pour vraiment boxer dans cette catégorie), le film de Lynch qui annonçait les brillants films cérébraux d'après, un de ces machins, dont on voit bien aujourd'hui combien ils étaient en avance sur leur époque, directement en phase avec le subconscient... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Best of de la Décennie (1980-1989)

50 - Gens de Dublin 49 - Kagemusha 48 - Monty Python : Le Sens de la Vie 47 - Les Nuits de la pleine Lune 45 - Radio Days 45 - Mon Oncle d’Amérique 44 - Sans toit ni loi 42 - Palombella Rosa 42 - New-York 1997 41 - L’Argent 39 - Intervista 39 - Sans Soleil 38 - Sous le Soleil de Satan 37 - Notre Histoire 36 - Crimes et délits 35 - Les Aventuriers de l'Arche perdue 33 - Sauve qui peut (la vie) 33 - Zelig 32 - Outrages 31 - Une autre Femme 29 - Invasion Los Angeles 29 - Sexe, Mensonges et Vidéo 26 – Mélo 26 -... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:58 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
04 janvier 2019

LIVRE : L'Usage du Monde de Nicolas Bouvier - 1963

Voilà un ouvrage incontournable (et forcément culte - amis Suisses, décidément, vous n'arrêterez jamais de nous surprendre) pour tout voyageur qui se respecte, pour tout amateur de littérature, d'histoires, d'Histoire, pour tout esthète des mots, pour tous, quoi, pour peu que vous sachiez lire. Bouvier, dans les années 50 (le livre, on le sent, eut besoin d'une certaine maturation pour voir enfin le jour), accompagné d'un ami dessinateur, Thierry (non, rien à voir avec Shang), se lance dans une traversée à l'aide d'une bagnole toute... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 janvier 2019

Mission : Impossible - Fallout de Christopher McQuarrie - 2018

Tom Cruise saute dans le vide, s'accroche aux hélicoptères, subit des accidents de moto, court dans les rues de Paris, se prend des mandales à décorner une armée de boeufs, est trahi par la jeune bombasse, se trouve au milieu de fusillades impossibles, tombe des falaises, désamorce les bombes à la dernière seconde, dérape en bagnole, se noie à moitié, subit des revers amoureux, doit réfléchir en quelques secondes à une décision qui changera le sort du monde, manque de s'écraser toutes les deux minutes, saute des repas, sort des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2019

Le Caravage d'Alain Cavalier - 2015

Il fallait bien qu'un jour Cavalier s'intéresse aux chevaux, ahahah, ça c'est fait. Le bon gars, en cette année 2015, ouvre un peu ses chakras, quitte sa maisonnée et va poser sa caméra devant Le Caravage, non point le peintre né le 29 septembre 1571 à Milan et mort le 18 juillet 1610 à Porto Ercole, dont l'œuvre puissante et novatrice révolutionna la peinture du XVIIème siècle par son caractère naturaliste, son réalisme parfois brutal et l'emploi appuyé de la technique du clair-obscur allant jusqu'au ténébrisme (un peu de culture... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
03 janvier 2019

C'est arrivé demain (It Happened Tomorrow) de René Clair - 1944

Voilà un délicieux film de Noël (un poil en retard), un truc à la Capra plein de suspense et d'optimisme, pouvant éventuellement conjurer le mauvais sort qui frappait le monde à cette époque. Scénario qui joue des prophéties et du "ça ira mieux demain", d'ailleurs, puisque le truc raconte les mésaventures d'un journaliste qui, chaque matin, se voit livrer le journal du lendemain par un petit vieux taquin. Autrement dit, il a sous les yeux tous les événements devant se dérouler dans la journée. Si, dans un premier temps, il profite... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:18 - - Commentaires [21] - Permalien [#]