30 juillet 2016

L'Intruse (Dangerous) d'Alfred E. Green - 1935

Le charme certain des petites séries B des années 30 opère incontestablement à la vision de Dangerous, minuscule film agréable réalisé par un honnête artisan. Pas de traits saillants, pas de grandes séquences géniales, mais une manière habile de dérouler une trame bien écrite, sans se mettre en avant, ça peut suffire. Nous voici dans un drame moral à la limite du mélodrame : un architecte parvenu tombe par hasard sur une ancienne star du théâtre qui a changé sa vision de la vie à une époque. Il va prendre cette actrice, devenue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juillet 2016

LIVRE : En Procès du collectif Inculte - 2016

Il convient avant tout de saluer le travail impeccable des éditions Inculte, qui proposent toujours des objets inclassables et audacieux, loin des canons littéraires à la con. Voilà qui est fait. En Procès est d'ailleurs un bel exemple de ce que Inculte sait faire : on réunit une quinzaine d'écrivains aussi précieux que différents (ça va de Kerangal à Julia Deck et de Ferrari à Claro) autour d'un projet commun, et on regarde ce qui se passe. Sous son aspect éclectique, ce livre est ainsi doté d'une remarquable cohésion : il s'agit de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juillet 2016

Afrique 50 (1950) de René Vautier

Voilà un documentaire comme on les aime, un documentaire en forme de grosse baffe au rôle "civilisateur" (et désintéressé, of course) de cette France colonialiste. Vautier, lors des cinq premières minutes, semble vouloir envoyer une petite carte postale exotique de cette terre africaine : les gamins qui sourient et jouent, les petits métiers locaux, la routine quotidienne... Les images s'enchaînent, le commentaire semble apaisé. Seulement rapidement notre commentateur va hausser le ton et envoyer plusieurs uppercuts : les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2016

Stranger Things de Matt & Ross Duffer - saison 1 - 2016

Quiconque a eu 10 ans dans les années 80 devrait se couler avec délice dans le bain vintage que représente Stranger Things. Il y retrouvera avec bonheur des jouets qu'il croyait abandonnés depuis longtemps et qui ne faisaient qu'attendre son retour dans la merveilleuse malle des souvenirs (mmm, j'ai mangé du sucre à midi). Entre autres : Matthew Modine et Winona Ryder, les gosses de E.T., des dialogues à la Goonies, une cruauté à la Gremlins, et surtout un sens du spectacle direct, simple, sain, qu'on pensait disparu à jamais. Loin... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:28 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 juillet 2016

LIVRE : Versus d'Antoine Chainas - 2008

Si vous trouvez que le monde est un cloaque et que tous vos contemporains sont des crétins, bref si vous êtes un homme normal, vous devriez lire avec délice Versus d'Antoine Chainas. Vous y trouverez de quoi bercer votre dégoût et parachever votre rejet de tout. Car Chainas, du début à la fin de ce long polar éprouvant, ne joue qu'avec ce sentiment : le dégoût. Et c'est bien le grand talent de ce livre que de nous faire accepter petit à petit l'inacceptable, et de nous rendre sympathique l'ordure la plus totale qui soit. Voilà... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 juillet 2016

LIVRE : Henry Miller, rocher heureux de Brassaï - 1978

Suite de ce portrait "en conversations" du grand Henry Miller, sujet si vaste que le livre envisagé au départ par Brassaï se retrouve à faire deux tomes. Le premier s'intéressait brillamment aux années de dèche et aux débuts de l'écrivain ; celui-ci parle tout aussi génialement d'une période moins traitée de la vie de Miller : celle de la célébrité, de la starification même, de l'aisance financière et de la transformation du clochard de Paris en gourou malgré lui harcelé par la foule. HM en jury du festival de Cannes, HM en ermite de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

21 juillet 2016

LIVRE : Va de Véronique Gentil - 2016

Il faut se dépêcher de lire Va. Non seulement parce que c'est un livre magnifique, mais aussi parce qu'on a l'impression qu'il est tellement fragile, tellement constitué d'à peu près rien, qu'il peut très bien nous tomber en poussière entre les mains dans les minutes qui viennent. Ou s'envoler, sinon, il peut aussi. Voici donc un infime recueil de poésie, une petite chose immédiatement attachante et émouvante, qui se lit avec un sourire d'enfant aux lèvres. Le projet, si on peut appeler ainsi ce plan d'une grande délicatesse : faire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 juillet 2016

Le Monde de Dory (Finding Dory) d'Andrew Stanton - 2016

Voilà un film qui avait tout pour me plaire : la suite de Finding Nemo, le joli classique de Pixar, réalisé par le gars qui a fait Wall-E, l'un des plus audacieux cartoons qu'il m'ait été donné de voir. Finding Dory s'intéresse de plus à l'un des personnages les plus forts et profonds du premier opus : un poisson dont la mémoire s'efface immédiatement, qui représente donc à la fois le poisson d'aquarium dans toute sa plénitude (et toutes ses angoisses), et le cinéma lui-même si on veut faire son critique des Cahiers : une image... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 juillet 2016

Les Sept Mercenaires (The Magnificent Seven) de John Sturges - 1960

Non mais alors là, c'est un peu le film rêvé, THE divertissement idéal. Une distribution impeccable remplie de stars, un scénario en béton qui multiplie les petites phrases historiques, de l'action, de la finesse psychologique parfois, une musique inoubliable, une photo glamourissime... On ne peut pas demander beaucoup plus au cinéma du samedi soir, ce serait vraiment faire la fine bouche. The Magnificent Seven est un classique, qui arrive pourtant assez tard dans l'histoire du western, et il mérite entièrement son statut. Le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 juillet 2016

Metello (1970) de Mauro Bolognini

Bolognini tente une nouvelle fois d'allier revendication syndicale (du mouvement des anarchistes aux grèves générales en début du siècle dernier) et éducation sentimentale par le biais de la figure de son héros, Metello - Massimo Ranieri et ses faux airs de Richard Virenque. La lutte se transmet de père en fils et le film s'ouvre et se clôt sur des sorties de prison : entretemps, il y aura eu toute une période de lutte, lutte qui donnera un brin d'espoir à la petite famille de Metello (alors que le film s'ouvrait sur une note... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]