04 septembre 2018

Saludos Hombre (Corri Uomo corri) de Sergio Sollima - 1968

Contrairement à quelques-uns de ses collègues en westerns-spaghetti, Sergio Sollima n'a pas laissé une trace indélébile dans l'histoire du genre, et il a fallu que Patrick Brion, et maintenant vos serviteurs, l'extirpent de l'oubli pour qu'on en parle encore. Un travail tout à fait honnête que ce Saludos Hombre, qui recycle sagement les éléments fondateurs du genre (les cow-boys, le trésor caché, le bon, la brute, le truand, la ou les femmes fatales) et y ajoute comme il se doit une touche de modernité, histoire de se démarquer et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:18 - - Commentaires [22] - Permalien [#]

04 septembre 2018

Le Livre de la Jungle (Jungle Book) (1942) de Zoltan Korda

Zoltan et Alexander ajoutent une autre corde à (...) leur arc anglais : le fameux bouquin de Kipling qui bénéficie de la présence du jeunot Sabu (oui, bon) et surtout d'une production assez chiadée : des beaux décors avec des fonds joliment peints à la main, une jungle dense et peuplée d'animaux sauvages et des effets spéciaux qui n'ont pas du tout à rougir (beaucoup aimé les déambulations de ce faux Kaa dans l'eau ou encore de cet immense crocodile dont l'ouverture de gueule impressionne ; le combat avec le tigre en peluche dans... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 septembre 2018

LIVRE : Feuilleton d'Eric Chevillard - 2018

Il y a, comme tous les mois de septembre, de bons livres de la rentrée littéraire, il y en a de mauvais (plus nombreux), mais en règle générale, trouver un peu de style et de souci d'écriture revient à chercher le Graal dans cette somme de bouquins oubliables. Heureusement, il y a Chevillard. Et on a beau dire, il y a les mauvais livres de Chevillard et les bons (plus nombreux), mais où trouver ailleurs un peu de cette brillance d'écriture, un peu de cette beauté parfaite, un peu de cet humour subtil allié à une construction complexe... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
03 septembre 2018

Gertrud (1964) de Carl Theodor Dreyer

Je me faisais réellement une joie de revoir Gertrud du père Dreyer gardant de cette histoire d'amour à quatre un souvenir très lumineux et plein de vie (…). Je ne sais pas trop sous quelle drogue j'étais à l'époque mais j'aurais dû en garder une caisse. Attention, là on s'attaque à du Danois taillé du palissandre, du très lourd. Forcément, on ne peut qu'être assez soufflé par cette mise en scène au millimètre, ces plans-séquences sans un poil qui dépasse, ces éclairages qui tombent pile-poil sur le visage ou le regard des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 septembre 2018

Touchez pas au Grisbi (1954) de Jacques Becker

Retour au polar français pure souche, genre ambiance ambiance (faudra être patient pour les scènes d'action réservées au dix dernières minutes), Gabin gabinisant ("je vais me jouer mon air" – et bing, un air d’harmonica bien plombant), tirant la tronche à l'envi comme s'il avait déjà lu le scénar (l’histoire du coup d'une vie qui marche, puis qui foire), séduisant de la chtite pépée à tour de bras, refourguant des baffes bien lourdes à la gente féminine comme aux abrutis masculins dès que la soupape pète... Gabin c'est le pépère... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:17 - - Commentaires [9] - Permalien [#]
01 septembre 2018

LIVRE : Un Tournant de la vie de Christine Angot - 2018

Nom de Zeus ! Voilà quelques temps que je n'avais pas mis le nez dans un bouquin de Angot, et, en vrai chevalier blanc, c'est au moment où elle est en perte de reconnaissance, que ses élucubrations schizophrènes à la télé lui ont valu les rires gênés du public et la perte de ses lecteurs, que j'ai décidé d'y revenir avec la bienveillance qui me caractérise. Un moment d'amour de l'humanité, quoi... Nom de Zeus, disais-je, et je dirais même nom de Zeus de pompe à zob : qu'est-ce que c'est nul ! A moins d'être passé à côté de quelque... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:53 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2018

LIVRE : L'Abattoir de verre (Moral Tales) de J.M. Coetzee - 2017

En vieillissant, Coetzee devient de plus en plus sobre, et même s'il n'a jamais été baroque, on ne peut que remarquer le formidable travail d'épure de cet Abattoir de verre, curieux projet dont l'éditeur français ne nous dit rien. Il semblerait que ce livre soit le résultat de plusieurs nouvelles, publiées entre 2003 et 2017, et que le bougre aurait rassemblé pour en faire un tout : un portrait d'une écrivain vieillissante, qu'on voit là à différentes périodes de sa vie, depuis sa confrontation avec un chien dans sa jeunesse jusqu'à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
30 août 2018

La Madre de Jean-Marie Straub - 2012

S'il y en a un dont on peut dire qu'il est cohérent et fidèle à lui-même, qu'il ne plie jamais face aux diktats et aux modes, qu'il sait rester vaille que vaille debout face aux vents, c'est bien le compère Jean-Marie. Entre deux courts-métrages radicaux, le voilà donc nous proposant un court-métrage radical qui ne choquera pas l'afficionado de base (ce que, mine de rien, je suis devenu avec le temps, voir cette putain d'odyssée) : ça commence donc, bien sûr, par un écran noir de 5 bonnes minutes au cours duquel il nous est tout... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 août 2018

L'Opération diabolique (Seconds) (1966) de John Frankenheimer

Voilà un film dont je n'avais absolument jamais entendu parler (on n'est pas des machines, putain) et qui m'a cueilli du début à la fin. S'il nous arrive parfois, sur ce blog, d'être un peu cassant (adressez toutes vos insultes à Gols, moi je suis un gars trop sensible), nous pouvons également de temps en temps nous emballer comme des midinettes à la sortie d'un concert de... (je suis plus en phase avec l'actualité, désolé). Disons tout de go que Seconds du gars Frankenheimer (cinéaste qui débarque finalement sur le blog...)... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:19 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
29 août 2018

Squadra Criminale (Non uccidere) saison 3 - 2017

Bien, résumons, à l'heure d'enterrer définitivement cette série sous le matelas des mauvais souvenirs (la saison 4 vient miraculeusement à me manquer !) : Squadra Criminale semble sortir d'un bon vieux dimanche d'automne, quand le mauvais temps nous condamnait à rester devant la télé pendant que la famille jouait à la belote, et que dans une demi-sieste on assistait passif à une petite intrigue sans envergure, sans action, sans enjeu et sans style. Il y a quelque chose de la bonne vieille télé de papa dans ce feuilleton poussiéreux,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:24 - - Commentaires [4] - Permalien [#]