28 avril 2019

Stand-in (1937) de Tay Garnett

Au moins deux satisfactions à la vision de ce film : d'une part, cela nous fait un Bogart de plus dans l'escarcelle (l'Odyssée Bogart devrait bien voir le jour à l'horizon 2020 comme dirait l'autre), d'autre part, on a pu se rattraper sur Arctic (90 minutes sans pingouins), avec ici (ça, c'est la magie d’Hollywood) non seulement l’apparition d'un pingouin mais aussi d'un phoque. Bon, cela ne résume pas pour autant l'intrigue, pas inintéressante en soi, empreinte en quelque sorte d'humanisme comme dirait toujours l'autre. Le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:38 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2019

Mon Oncle (1958) de Jacques Tati

) Quelques grammes de Hulot dans ce monde moderne, c'est toujours bon à prendre. Que dire encore sur Mon Oncle qui n'ait pas été dit ? Le grand Jacques et sa pipe (il fume et vous emmerde, poliment) trimballe sa carcasse dégingandée d'un petit bourg de village agonisant au "jardin" caillouteux tiré au cordeau de sa soeur et de son gros ponte de mari. Le village, avec ses discussions infinies qui riment à rien mais permettent à tout le monde de donner son avis sur tout, les canons que l'on boit au bar du coin, semble vivre ses... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2019

LIVRE : Les Chiens de Chasse (Jakthundene) de Jørn Lier Horst - 2012

Le livre est ceint d'un bandeau "sacré meilleur auteur de polar norvégien", mais c'est bel et bien un des plus mauvais polars que j'aie lus ces dernières années. On dirait que Horst a récupéré tout ce qui faisait la gloire il y a 20 ans de ses maîtres et compatriotes, les Mankell, les Nesbo, et qu'il les recycle en les affadissant complètement, en balançant aux orties tout ce qui faisait la qualité de ceux-ci : une trame tendue, quelques personnages assez forts, une manière de revenir au polar traditionnel tout en modernisant le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 avril 2019

LIVRE : Sous les Pavés les Chansons de Stan Cuesta - 2018

Petit tour salutaire le long de 68 chansons engagées de notre bon patrimoine mondial, qui ont à un moment donné fait bouger légèrement les lignes du politiquement correct, ce bouquin léger et agréable a au moins ce mérite qu'il permet de réécouter des morceaux délicieusement malpolis. A l'occasion de l'anniversaire de mai 68, donc, Cuesta revient sur ces chansons qui ont attaqué frontalement le pouvoir ou les a priori, parfois au risque de la vie de leurs auteurs. De Billie Holiday et son "Strange Fruit", qui osa en son temps parler... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 avril 2019

Le Survivant des Monts lointains (Night Passage) de James Neilson - 1957

Curieux de voir combien un western qui, sur le papier, a tout pour plaire peut se réveler aussi plat au final. On fait des petits bonds de joie au départ à l'idée de se taper un film avec James Stewart et Audie Murphy, dont la bande-son est signée Tiomkin, et dont le budget s'avère assez conséquent pour qu'il puisse échapper à la série B ordinaire. On attaque donc la chose avec la bienveillance de rigueur, d'autant que nous est présenté dans les premières minutes un James Stewart inhabituel : ancien agent du chemin de fer chargé de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 avril 2019

LIVRE : Les Chemins de Désir de Claire Richard - 2019

Il y a des sujets qui font vendre et d'autres pas. La pornographie en est un à mettre en tête de file du bankable, et en confier le sujet à une jeune auteur femme publiée au Seuil y ajoute une plus-value indéniable. Voici donc un petit livre consacré aux rapports troubles entre l'auteur et la pornographie, en tout cas la représentation du sexe, depuis sa plus tendre enfance où elle se trouve face à une bande dessinée SM pas vraiment de son âge jusqu'à aujourd'hui où, trentenaire, elle continue d'écouter des sons de gens qui jouissent... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2019

Arctic (2019) de Joe Penna

Si on avait dû écrire le script de ce film avec l'ami Bastien, sachant qu'on avait déjà une option sur Mads Mikkelsen, je suis quasiment certain qu'on aurait inclus les mêmes péripéties : un hélicoptère de secours qui se crashe (le faux espoir), un ours polaire un peu trop curieux qu'il ne faut pas trop énerver non plus (notre clin d'oeil perso à Grizzly Man - on lui aurait d’ailleurs peut-être joint un renard cendré) et enfin clou du spectacle, une crevasse. Certes, il eut été tentant - et ce quelle que soit finalement la zone... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:08 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 avril 2019

LIVRE : Fugitive parce que Reine de Violaine Huisman - 2018

Comme quoi on peut avoir le "Prix Marie Claire du roman féminin" et être un bon bouquin en même temps. A priori tout pour me déplaire dans ce premier livre pondu par une jeune fille diaphane bourgeoise et cultivée de la bonne société : le portrait fouillé de sa mère, monstre de folie furieuse, mélange d'amour total et de je-m'en-foutisme complet, dont Huisman nous retrace toute la vie pour tenter d'en percer les mystères. Autant dire que sur le papier on s'en bat les parties avec une raquette de jokari, et que ça sent même le livre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2019

Nuages au Crépuscule (Yûyake-gumo) (1956) de Keisuke Kinoshita

Cela n'engage sans doute que moi mais à mes yeux Kinoshita fait résolument parti des plus grands. Et le fait qu'il me reste une quarantaine d'œuvres du gars à découvrir ne peut que me mettre en joie. Sous ce titre français ma foi bien poétique, se cache donc l'histoire d'une poissonnerie. Yôichi raconte en flash-back l'histoire de sa famille qui s'est un peu désagrégée il y a de cela quatre ans et comment la poissonnerie a réussi malgré tout à surnager. Petite revue de famille incontournable : le père, l'excellent Eijirô Tôno,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 avril 2019

Le Voyage en Arménie (2006) de Robert Guédiguian

Guédiguian quitte ses terres marseillaises pour les terres arméniennes. Le docteur Ascaride (apparemment au départ de l'idée, d'après le générique) nous sert de guide en ces lieux pourtant inconnus d’elle, alors même qu'elle est sur les traces de son père – le type est malade et s’est fait la malle sans laisser d'adresse. Elle ne sait rien de lui, d'après son propre père, et elle n'en connaît pas plus sur ce lointain pays d'origine. C'est en fait surtout ce lieu qu'elle va découvrir, plus que son père, rencontrant au passage... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]