18 novembre 2017

Hollywood Canteen (1944) de Delmer Daves

J'allais un peu en hésitant vers ce film de Daves (pour clore l'odyssée, To the Victor étant introuvable... à ce jour) qui, en ces temps de guerre, fournit son petit effort pour remonter le moral des troupes ; le principe est simple : un semblant de scénario, la présence d'un max de stars hollywoodiennes qui se mettent au service des militaires et un paquet de numéroq musicaux (chantés, dansés...) à la Maritie et Gilbert Carpentier (c'est là généralement qu'on bat d'un oeil). Côté scénario, on est donc dans la simplicité : Slim... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 novembre 2017

LIVRE : L'Ordre du Jour d'Eric Vuillard - 2017

Je veux bien avoir Eric Vuillard comme prof d'histoire, moi. Après avoir appris des tas de trucs sur la Révolution française et sur Buffalo Bill, me voilà au fait sur l'Anschluss, le tout en ayant eu le plaisir de sillonner un livre agréable, drôle et plus profond qu'il n'y paraît. Le gars a un don inimitable pour faire de l'Histoire par le biais de l'humain, en restant toujours au ras du bitume, en évitant avec soin tous les symboles et les grandes figures abstraites du passé. Cette fois, donc, un petit tour du côté des années 30 :... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:31 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
18 novembre 2017

L’autre Côté de l’Espoir (Toivon tuolla puolen) (2017) d'Aki Kaurismäki

Kaurismäki fait dans l'épure et il est forcément agréable de retrouver notre gars Aki en pleine forme alors qu'on le croyait définitivement noyé dans une bouteille de vodka. Le cinéaste finlandais n'est point mort et montre qu'il a toujours du talent pour construire des histoires "minimalistes" (il a remplacé le décorateur par un peintre... plus besoin de meubles ni de bibelots, ça fait des économies...) qui joue finement sur la truculence (mais point trop n'en faut : l'humour à froid kaurismakien n'a jamais été aussi gelé) et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 novembre 2017

LIVRE : Une Semaine avec Henry Miller de Pascal Vrebos - 2017

Il est malin, Pascal Vrebos. Pour aider à la vente de son autobiographie, il lui donne le prétexte d'une rencontre avec un grand nom de la littérature américaine, Henry Miller. Hop, il cale un rendez-vous, il laisse le maître lui poser des questions sur sa vie, et emballé c'est pesé, il en vend des cartons, sous le titre Une Semaine avec Henry Miller. Il fallait y penser. Bon, voilà donc une réédition augmentée d'un livre d'il y a quelques années, série d'entretiens informels avec HM, donc, qu'il prolonge cette fois d'une entrevue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
16 novembre 2017

LIVRE : L'Art de perdre d'Alice Zeniter - 2017

Alice Zeniter raconte en trois parties le destin de trois générations : Ali, combattant de la seconde guerre mondiale et harki, Hamid, son fils, qui fit tout pour s'intégrer en France et faire de brillantes études et sa propre fille, Naïma, employée dans une galerie d'art moderne et ayant l'opportunité de retourner pour un temps limité au pays des "origines", l'Algérie. Sans que l'on sente tout le poids de l'Histoire avec un grand H, Alice Zeniter parvient à nous faire ressentir "de l'intérieur" toutes ces années troubles, des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 novembre 2017

In the Mood for Love (Fa yeung nin wa) de Wong Kar-Wai

Alors là, mes amis, on est dans la crème de la cream, dans le chef-d’œuvre absolu (pas la peine de faire la moue ou de lever un sourcil, vous n'aurez droit à aucun regard de ma part). Cette œuvre, je la connais tellement par cœur que je n'osai la revoir depuis dix ans, je pourrais même faire une thèse sur toutes les scènes non montées ou sur la bande-annonce. Histoire de dire que personne n'arrivera à me faire entendre raison avec une quelconque réserve, je tiens à préciser qu'il y a de cela quinze ans à peine, quinze ans déjà,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:35 - - Commentaires [3] - Permalien [#]

14 novembre 2017

Le Caire Confidentiel (The Nile Hilton Incident) (2017) de Tarik Saleh

Voilà un film qui essaie de mêler plutôt habilement l'histoire d'un petit flic (corrompu comme tout le monde mais qui va avoir la tentation de remplir sa mission de façon "professionnelle"), l'Histoire conjoncturelle égyptienne (la révolution de la place Tahrir) et un aspect plus structurelle (la corruption à grande échelle des flics et des hommes de pouvoir) ; notre homme, qui joue au chevalier blanc suite à deux meurtres de jeunes femmes, s'en sortira-t-il vivant ? Et la révolution est-elle capable de mettre à bas ce système... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 novembre 2017

Rosetta (1999) de Jean-Pierre et Luc Dardenne

Voilà bien un film qui possède the ultimate Dardenne touch ! Je ne l'avais pas revu depuis sa sortie et c'est un plaisir de rester impressionné par cette fille toujours en mouvement - en mode tracteur : fonçant droit devant elle, la tête et les épaules en avant -, une jeune femme (la Duquenne sans une once de maquillage) poursuivie comme son ombre par une caméra à quelques centimètres d'elle. C'est une donzelle qui n'a pas grand-chose (elle vit dans une caravane avec une mère alcoolique) mais qui n'en veut (si elle avait un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
12 novembre 2017

Un Œuf (in Lumière et compagnie) (1995) d'Abbas Kiarostami

Demain vous avez une leçon sur les expressions françaises et vous n'avez rien préparé ? Heureusement Kiarostami est là (et Shangols, humblement) pour vous donner une petite leçon de cinéma et de français en 52 secondes. En off, la voix contrariée d'Isabelle Huppert (se glisse partout celle-là) qui, en live, sur le répondeur demande si la personne est là. Ele voudrait tant lui parler. A l'image, une poêle et deux oeufs sur le plat (dont un qui se déchire, les aléas cinématographiques kiarostamiens... symbole, encore) : do you get it ?... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
12 novembre 2017

Miracle à Milan (Miracolo a Milano) (1951) de Vittorio De Sica

Miracle à Milan : petite merveille de l'optimisme forcené ou petite mièvrerie vieillo-réaliste ? Je pense que l'ami Gols (que je fréquente, aussi, parfois) pencherait pour la seconde option, et je dois dire, honte à lui, que je ne serais pas loin sur ce coup de lui emboîter le pas. Comment, s'attaquer à De Sica, au grand Vittorio De Sica ? E perque no, après tout. Après un début ultra néo-réaliste avec un bébé qui naît dans un chou (ah la bonne blague) et l'épisode ultra-breliste du gamin, simple petite figure en noir, suivant,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]