15 avril 2017

Calvary de John Michael McDonagh - 2014

Bernanos dans l'Irlande contemporaine, écrit par Dino Risi et filmé par Terrence Malick. Voilà à peu près ce à quoi vous aurez droit en matant ce film étrange, qui se cherche quelque peu, mais marque quand même de temps en temps quelques points. Bon, Bernanos + Risi + Malick n'arrivent pas cela dit à faire un bon film, et disons que le truc tangue sans arrêt d'un style à l'autre, s'inscrivant peut-être au final dans le cinéma contemporain en plein, hybride, hésitant, refusant les étiquettes. On saluera donc les inspirations... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

12 avril 2017

LIVRE : Marlène de Philippe Djian - 2017

Allez, les enfants, on y croit, au retour de Djian. On constate que le gars revient plus ou moins en force depuis quelques romans (oublions Love Song, voulez-vous), avec ce style très maîtrisé, ces romans moins ambitieux certes mais plus apaisés, moins petit malin. Et louons tous en choeur le dernier né, Marlène, un des meilleurs crus depuis longtemps. Pour une fois, le gars laisse (presque) tomber ses coquetteries d'auteur en vogue. Ok, il n'y a toujours pas de ponctuation autre que les points et les virgules, Djian semble trouver... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
12 avril 2017

Taipei Story (Qing mei zhu ma) (1985) d'Edward Yang

Voilà un film absolument réjouissant sur la forme (Yang + Hou Hsiao-Hsien au scénar, de la fine dentelle narrative) et plutôt déprimant sur le fond (t'habites à Taipei à la même époque, tu te tires une balle). Le constat est clair : alors même que la ville est en constante évolution (un architecte n'y reconnaîtrait pas ses propres petits buildings), on ne peut pas dire qu'au niveau humain et sentimentale cela suive. On suit le parcours de Chin et Lon, deux amis-amants qui font depuis longtemps route commune. Lon (HHH) doit partir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 avril 2017

Dans la Chaleur de la Nuit (In the Heat of the Night) (1967) de Norman Jewison

Sidney Poitier is the man. Il ne pensait pas en allant simplement visiter sa mère qu'il serait encore victime de discrimination dans la petite ville mississippienne de Sparta : alors même qu'il s'apprêtait à reprendre le train pour regagner son poste, il se fait arrêter pour meurtre. Clair que les policiers qui procèdent à son arrestation n'ont pas inventé l'eau chaude... Ils mettent des plombes à se rendre compte qu'il est lui-même policier, le Sidney, et en plus spécialiste en homicide... Le Sidney, sur ordre de son chef, mais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:01 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 avril 2017

Que le Spectacle commence (All that Jazz) de Bob Fosse - 1979

Bob Fosse manquait encore curieusement à notre liste de réalisateurs, et le voilà intronisé par une entrée un peu malaisée, Palme d'Or controversée à Cannes et effectivement film assez borgnole. Largement autobiographique de toute évidence, All that Jazz raconte la fin de carrière d'un cinéaste-metteur en scène-chorégraphe mégalo, obsédé sexuel, éternel insatisfait, perfectionniste et odieux, rêvant d'Art au sein de la grande machine du show-biz, et dont les hautes ambitions se heurtent à la trivialité du milieu. On suit donc la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
10 avril 2017

LIVRE : Lointain de Marie Modiano - 2017

"J’ai déjà clairement conscience que certains moments de la vie ont pour unique fonction de se muer presque instantanément en souvenirs. Tenter de les prolonger leur ferait perdre leur valeur." Alors oui, tiens, pourquoi pas tenter la fille vu qu'on est sans nouvelle du père ? Lointain est une œuvre ma foi bien légère qui tente de marier, si j'ose dire, le récit d'une histoire d'amour avortée et le souvenir d'une longue tournée théâtrale en Europe. Marie Modiano nous parle d'un homme qui souhaitait devenir écrivain (sujet pas d'une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 avril 2017

Arizona (1940) de Wesley Ruggles

Voilà a piece of western qui se propose, rien de moins, de nous parler de la naissance et de l'évolution de l'Etat de l'Arizona via sa bien belle ville (...) de Tucson. Dans toute la ville, il n'y a pour l'heure qu'une donzelle mais pas n'importe qui puisqu'il s'agit de la cow-girl Jean Arthur ; dès qu'elle a pépin, elle se fait justice elle-même à la pointe de son fusil sous le regard enamouré des gars du coin. De passage en ville, William Holden as Peter Muncie va flasher sur la belle et sur ses tourtes. Il y a du coup de foudre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2017

The Walking Dead saison 7 - 2017

C'est reparti pour une saison agitée pour nos petits gars. Je pense que les créateurs lisent Shangols, parce qu'ils ont complètement obéi à mes recommandations lors de la saison 6, faisant disparaître les personnages les plus pénibles pour remettre en quelque sorte les choses à plat. Après un premier épisode où on sait enfin qui Negan a passé sous sa batte (un des plus sanglants de la série, dame, on est debout sur son fauteuil), nous voilà en train de suivre la Rick team sous le joug du vilain ci-dessus cité. La première partie de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2017

Night Moves (2014) de Kelly Reichardt

Night Moves est un film qui vous prend calmement par les épaules et vous emmène tranquillement jusqu’au bout du chemin : sous ses airs de ne pas trop y toucher (Reichardt filme surtout en plan fixe ; elle se permet quelques panoramiques lors d’un bref mouvement et exceptionnellement une caméra portée dans les moments cruciaux (en caméra subjective)), on croisera tout de même en route Les Mains sales et Crime et Châtiments. Mais l’ensemble demeure filmé là encore, avec beaucoup de tact, avec plus de chuchotements que de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 avril 2017

La Chaîne (The defiant Ones) (1958) de Stanley Kramer

Bien content d'avoir creusé la veine Kramer pour découvrir ce "buddy movie" contraint et forcé. A ma droite, Sidney Poitier, forçat qui tue le temps en chantant ; à ma gauche, Tony Curtis, petite frappe nerveuse dont émanent des relents racistes. Le camion qui les transporte entre deux prisons verse dans le fossé et nos deux forçats enchaînés se font la belle. Au vu de leur caractère, le shérif ne donne pas cher de cette alliance de deux frères ennemis : l'échappée risque en effet de rapidement tourner au vinaigre entre ces deux... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:02 - - Commentaires [25] - Permalien [#]