19 février 2016

10 ans putain !

♪ Il y a 15 ans à peine ♪... chantait Mort Shuman (Mort justement il y a 15 ans). Rien à voir en fait avec Shangols qui, en ce jour béni, a tout juste 10 ans, mais il fallait bien une introduction. Shangols, petite PME de deux employés bénévoles à ses débuts, n'a toujours pas évolué d'un pouce en dix ans. Est-ce dû au caractère réfractaire à toute corruption de ses deux fondateurs ou simplement à l'absence totale du sens des affaires de ces deux comparses ? Ne creusons point leur tombe. Shangols, c'est tout de même 6603 chroniques de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:59 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

17 février 2016

Les Racines du Ciel (Roots of Heaven) (1958) de John Huston

Voilà un film qui n'a pas super bonne presse, et, avant même de le regarder on se demande, les mains sur les hanches, ce qui pourrait bien en être la cause. Aux manettes, le grand Huston qui installa son équipe pendant cinq mois en Afrique : un film donc qui devrait sentir la sueur et le vécu. Au scénar, Romain Gary himself sur un film qui aurait été parfait en ouverture de la COP 21 : tuer les éléphants, c'est se tirer une balle dans le pied - protégeons les grosses bêtes, interdisons les massacres et le trafic d'ivoire (à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 février 2016

LIVRE : Au Bonheur des Iles (Easy in the Islands) de Bob Shacochis - 1985

Voilà un écrivain ricain qui, on le sent, s'est imbibé de l'ambiance des comptoirs sous les tropiques, de la moiteur des îles et du sel marin porté par le vent en haute mer avant d'oser se lancer dans l'aventure de l'écriture. Ce recueil de neuf nouvelles nous balade notamment dans un hôtel où la gestion du personnel se révèle plutôt retorse, sur des bateaux où il n'est pas toujours facile de suivre sa route au côté de sa douce, nous fait suivre des discussions alcoolisées où l'on va batailler pour un singe ou décider de se lancer... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 février 2016

Asphalte (2015) de Samuel Benchetrit

Ah la diversité du cinéma français, ces personnages de Pierrot lunaire et ces vieilles dames d'origine algérienne si gentilles et si généreuses qui vous font un petit couscous aux petits oignons... Avec tout le respect que je dois au gars Samuel, son téléfilm m'a passablement emmerdé. Passées les dix premières minutes avec un Gustave Kervern au top de sa forme (il s'endort sur son vélo d'appartement et perd l'usage de ses jambes : il se retrouve alors sur une chaise roulante en habitant au premier étage - pas de bol, il est interdit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 février 2016

Cent Jours après l'Enfance (Sto dney posle detstva) (1975) de Sergueï Soloviov

Voilà une bien jolie histoire russe, une histoire à la jonction de l'enfance et de l'adolescence (la belle promesse du titre) comme on les aime en ces colonnes. Un camp de vacances, un été, un groupe de jeunes gens et l'un d'eux qui fait sa toute première « expérience si douce et si cruelle » (cette facilité à tomber raide dingue d'une beauté qui nous ignore) de ce que certains nomment lioubov. Il y a dès le départ toute la simplicité d'un regard sur celle que l'on a toujours connue, et toute la violence de cette soudaine... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:11 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
14 février 2016

Ni le Ciel, ni la Terre (2015) de Clément Cogitore

L'Afghanistan, c'est un peu finalement comme le Périgord ou le Bourbonnais : si tu ne te penches pas d’entrée de jeu sur ses coutumes, ses contes et ses croyances, tu risques de méchamment passer à côté de l'essentiel. C'est en quelque sorte la douloureuse expérience que fera le gars Jérémie Rénier (le rôle de militaire lui va comme un gant) dont les hommes vont disparaître un à un : un peu comme si la Grande Muette devenait la Grande Aveugle. Notre ami Jérémie est bien décidé à lever le mystère (un chien et quatre hommes, cela... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 février 2016

Le Noeud coulant (Petla) (1958) de Wojciech Has

Ah qu'y a-t'il de mieux le dimanche matin qu'un bon vieux film sur l'alcoolisme ? Surtout quand il s'agit d'une oeuvre d'un maître du genre : un Polonais. Pardon, surtout quand il s'agit d'une oeuvre d'un grand cinéaste en herbe (de bison) : Wojciech Has. Un téléphone en plan, un homme inquiet au regard globuleux, une femme soucieuse… S'agit-il d'un film noir ? Oui, en quelque sorte, puisque notre homme en connaît un rayon sur le fait d'être noir ou comme on dit plus communément saoul comme un dindon. On met en effet du temps à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:22 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 février 2016

L'Amour à la Mer (1962) de Guy Gilles

Pourquoi Guy Gilles est un des cinéastes oubliés de la Nouvelle Vague ? Il y a, comme chez Truffaut, le même désir de filmer Paris, il y a comme chez Godard, ce même goût pour filmer deux jeunes amants allongés amoureusement dans un lit, il y a, comme chez Demy, cette même approche un peu tristoune des villes de province de bord de mer (Brest auquel Saint-Nazaire n'a rien à envier en ce temps-là...), cette même volonté de filmer des chanteuses de cabaret, cette même histoire d'amour sur fond de guerre d'Algérie. Il y a en plus,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 février 2016

Notre petite Soeur (Umimachi Diary) (2015) de Kore-Eda Hirokazu

Kore-Eda est-il le plus digne héritier d'Ozu ? Vous allez me dire que je m'emballe et c'est vrai je m'emballe : on n’est pas à la hauteur du maître. Mais tout de même, on retrouve chez K-EH, ce tact, cette pudeur, cette indéniable capacité à décrire des histoires familiales par petites touches ; il s'agit donc ici de l'histoire de trois sœurs qui vivent sous le même toit et qui décident d'accueillir parmi elles leur demi-sœur de quinze ans. Pratiquement tout est dit, il ne sera ensuite question que de la complicité qui se noue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:30 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
11 février 2016

LIVRE : Celle que vous croyez de Camille Laurens - 2016

Intéressant de lire en peu de temps Histoire de la Violence d'Edouard Louis et Celle que vous croyez de Camille Laurens : à partir de la même volonté d'enchâsser des discours directs l'un dans l'autre, de fabriquer une sorte de labyrinthe sémantique en cumulant les récits, on se rend compte combien l'un est virtuose et en pleine possession de ses moyens, et l'autre enferrée dans une tradition française poussiéreuse. Le roman de Laurens n'est pas honteux, et même il est vraiment intéressant dans ce qu'il raconte ; mais du point de vue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]