02 octobre 2015

La Loi du Marché de Stéphane Brizé - 2015

Voilà typiquement le genre de productions qui ne souffrent aucune critique, à moins de passer pour un monstre froid asservi à la globalisation et au capitalisme grimpant. C'est pourquoi je m'y attaquerai avec audace. Rien ou presque à reprocher sur le fond : Brizé vise le film digne et indigné, humaniste et sobre, et il l'obtient. On suit à la trace les aventures d'un prolo cinquantenaire d'aujourd'hui, chômeur depuis la faillite de son usine, courant de Pôle Emploi en stages foutage-de-tronche, d'entretiens froids par Skype en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:04 - - Commentaires [9] - Permalien [#]

01 octobre 2015

Talking about Food and other Things (2015) de Giovanni d'Onofrio

Petit doc d'un French vidéaste karagargesque sur les petites habitudes de (mal)boustifaille en notre contrée (Paris and around...). La chose n'a rien de scientifique (et ne se définit point comme tel d'ailleurs) vu le pannel ultra-limitée (seulement cinq personnes et un couple) mais permet au moins une petite ouverture sur la façon dont nos compatriotes considèrent aujourd'hui la cuisine. Force est de reconnaître que dans l'ensemble (notons une résistante), ils ne se cassent point la tête, la plupart des produits "cuisinés" étant du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 septembre 2015

Scum (1979) d'Alan Clarke

Un film interdit par Thatcher ne peut pas être totalement mauvais, même s'il est anglais. Clarke nous plonge dans l'enfer vécu par ces jeunes garçons inglish au teint blanc et rouge (comme leur drapeau, c'est pratique) placés en établissement de redressement. Les règles sont stricts, les gardiens constituent une parfaite équipe d'enculés ; dès l'arrivée dans ces écoles-prison, tu es mis au jus : après une attaque en règle de tes coucougnètes, "l'agent d'accueil" t'envoie deux-trois coups de poing bien sentis dans le bide qui ont de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:18 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
30 septembre 2015

LIVRE : Péchés capitaux (The big seven) de Jim Harrison - 2015

Alors oui, c'est vrai qu'on a tendance à faire un peu la fine bouche ces derniers temps sur les nouvelles parutions du père Harrison. Cela ne nous empêche point de nous jeter dessus à chaque rentrée, d'autant que celle-là semble bien molle en poids lourd (en attendant of course le Richard Ford qui risque de me combler pour l'année). Jim a tendance à abandonner ces grandes sagas historiques pour se laisser un peu aller au fil de la plume, balançant des phrases, comme on balance une mouche pour pécho des truites au fil de l'eau. En un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
28 septembre 2015

Tête Folle (My foolish Heart) (1949) de Mark Robson

Adapté d'une nouvelle de Salinger (ce qui eut effet chez ce dernier de couper court à toute collaboration avec le milieu du cinéma, sacré J.D.), ce film de Mark Robson est romantique à souhaits. Il semble que l'on ait déjà vu quarante fois ce genre d'histoire (une jeune femme, un jeune homme, la guerre, la séparation, les retrouvailles en catimini...) mais l'on est toujours partant tant qu'alchimie il y a. Cela tombe plutôt bien parce que le couple formé par Dana Andrews et la sublime Susan Hayward (je suis définitivement fan de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:43 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 septembre 2015

La Classe américaine / Le grand Détournement (1993) de Michel Hazanavicius

Voici une petite parodie gentillette réalisée par l'ami Hazanavicius avant d'atteindre la gloire : notre homme a accès au catalogue de la Warner qu'il peut ainsi piller pour réunir le plus grand casting du monde (Wayne, Stewart, Mitchum, Bacall, Huggie les bons tuyaux, Julien Lepers... bref , j'en passe et des meilleurs). A partir d'un scénar qui part forcément en vrille (pourquoi Wayne-Abitebol a-t-il lancé avant de mourir que c'était un "monde de merde" ? Welles s'offusque du plagiat), Hazanavicius écrit des dialogues plus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:49 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

27 septembre 2015

The Look of Silence (Senyap) (2015) de Joshua Oppenheimer

Après le saisissant The Act of Killing, Joshua Oppenheimer, accompagné d'un jeune homme qui a perdu son frère lors du massacre des "communistes" (avec les guillemets d'usage vu les affreux amalgames lors de ces massacres) en Indonésie in the mid 60's, revient sur les exactions de certains responsables de l'époque. Difficile, une nouvelle fois, de ne pas rester hébété devant la plupart des témoignages de ses assassins dont l'absolue mauvaise foi ferait passé celle de Gols pour de la tapenade. Pourquoi rouvrir les plaies du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2015

Confessions d'une Epouse (Tsuma wa kokuhaku suru) (1961) de Yasuzô Masumura

On aime décidément cet ami Masumura qui sait à la perfection se jouer du triangle amoureux ; trois de cordée : une femme, son mari, son "amant" (c'est en tout cas ce que le mari peut supposer vu les affinités entre les deux) ; ils partent à la montagne, l'un d'eux tombe dans le ravin : il s'agit du mari qui laisse au passage une assurance-vie meuh-meuh. Que s'est-il passé réellement ? Ils ont dévissé, le mari s'est retrouvé le dernier de cordée et sa femme, au milieu, a coupé la corde : l'a-t-elle parce que sa position était... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
27 septembre 2015

LIVRE : La septième Fonction du Langage de Laurent Binet - 2015

Très ludique ce petit thriller de Binet sur fond de discussions sémiologico-linguistiques : non seulement cela rafraîchit sympathiquement la mémoire sur des choses vues en long et en travers en Fac (ce qui ne fait jamais de mal) mais c'est surtout, derrière ce petit côté un peu docte, fait de façon toujours très humoristique. Binet n'hésite jamais à adopter un petit ton caustique devant ces grandes thèses et ce jargon employé par ces éminents spécialistes. Au niveau du "name dropping", on est particulièrement gâté puisque notre ami... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 septembre 2015

D'une Vie à l'Autre (Zwei Leben) (2014) de Georg Maas

C'est marrant à quel point ces "thriller du temps de la guerre de froide mettant en scène des agents de la Stasi venant de la RDA" sont souvent... froids. Si la première séquence est "prometteuse", ou disons porteuse d'un minimum de suspense (une femme qui change de look pour aller voler des papiers dans un orphelinat), le reste du film est affreusement convenu, pour ne pas dire terriblement prévisible. Dès qu'on a compris les ressorts de l'histoire (le début est inutilement compliquée alors que le truc est simple comme Guten Tag -... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]