20 avril 2017

Personal Shopper d'Olivier Assayas - 2016

Il y a deux ou trois films dans le dernier Assayas, et chacun d'eux a ses qualités éclatantes et ses défauts dommageables. Le gars semble s'être trouvé une nouvelle muse en la personne de Kristen Stewart, et lui confie absolument tous les plans de Personal Shopper ; mais pour cette fois, on doute un peu en voyant la belle froncer les sourcils et prendre un air buté même pour demander un café. La belle est mauvaise, tout simplement, jouant "sur-américain" un rôle qui nécessitait plus de finesse, plus de nuances. C'est la grosse... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 avril 2017

LIVRE : Pour la Peau d'Emmanuelle Richard - 2016

On dit qu'il y a trop de livres qui sortent. Tant qu'on éditera des trucs inutiles comme ce bouquin-là, on n'y échappera pas. Véritable entreprise de pollution de tout ce qui fait la grandeur de la littérature, Pour la Peau représente à peu près tout ce que je déteste dans un bouquin. L'auteur a vécu une histoire d'amour, comme 100% de la population mondiale, s'est fait jeter comme 100% de la population mondiale. Mais alors que 99,9% de la population mondiale accepte et passe à autre chose, Emmanuelle Richard estime que son expérience... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
19 avril 2017

Broadchurch saison 3 - 2017

Nouvelle et ultime saison pour cette série policière anglaise qui nous aura donné notre dose de plaisir total sans jamais faillir. Gloire en soit rendue, encore une fois, aux acteurs, véritable plus-value de ce feuilleton qui, sans eux, ne serait que d'honnête facture. Cette fois, les inspecteurs Miller (empathique et sensible, mais cette fois aussi bien couillue quand il le faut) et Hardy (froid et professionnel, mais cette fois assailli sur sa gauche par quelques soucis personnels qui fissurent l'armure) enquêtent sur un viol... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2017

Wild Girl (1932) de Raoul Walsh

Voilà une petite rareté de l'ami Walsh aussi vivifiante que le parc national de Californie (avec sa forêt de séquoias géants) où il a été tourné. Dès le départ on est dans le move en suivant les pas de la sauvage jeune femme du titre : Joan Bennett, aussi blonde que les blés s'il y en avait, semble particulièrement intrépide. La chtite se retrouve le centre de l'attention de différents mâles du coin : le plouc Rufe Waters (Irving Pichel), le joueur gentleman Jack Marbury (Ralph Bellamy) et le politicard pervers Phineas Baldwin... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2017

LIVRE : Les Animaux (The Animals) de Christian Kiefer - 2015

Kiefer est un nouvel auteur des lettres américaines, et comme de bien entendu, il est tout de suite sacré nouvel espoir d'icelles, adoubé par Richard Ford, couronné de succès et tout ce qui s'ensuit. Ce qui prouve bien que la littérature ricaine est devenue histoire de coups médiatiques : Kiefer ne démérite pas, écrit même un bouquin solide et souvent très beau, mais disons que, pour la trame et même pour l'écriture, il ressemble strictement à tout ce qui a été écrit par les "nouvelles plumes" du pays depuis 10 ans. On prévoit dès la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
17 avril 2017

Pour une Poignée de Dollars (Per un pugno di dollari) (1964) de Sergio Leone

Notre pauvre Sergio a été curieusement délaissé sur ce blog tant l'on connaît ses films par cœur. Coup d'essai du petit gars Sergio dans le western et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est plutôt prometteur ; certes, il bénéficie au casting de la présence de l'ami Clint, stoïque comme un menhir avec son regard légendaire de druide, du maestro Morricone à la musique, du sieur Dallamano à la photo et d'un décor... espagnol monumental... Mais ce qui épate déjà, c'est cette incroyable efficacité, cette véritable science du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:23 - - Commentaires [14] - Permalien [#]

17 avril 2017

L'Homme de fer (Czlowiek z zelaza) (1981) d'Andrzej Wajda

Dieu sait et Lénine aussi que j'aime Andrzej Wajda (notamment celui du tout début), mais reconnaissons que j'ai un peu souffert à découvrir cet Homme de fer. Sur le fond, bien sûr que le film, tourné dans la foulée des manifestations ouvrières des années 80 en Pologne, est difficilement attaquable. On sent que le cinéaste a pris la balle au bond de l'Histoire et, par l'intermédiaire de son héros à l'origine des événements de Gdansk, parvient à retracer dix ans de lutte (de père en fils) : il évoque les manifs étudiantes de 68 puis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 avril 2017

Two of a Kind (1951) de Henry Levin

Il y avait du potentiel dans ce noir de Levin : Lizabeth Scott, un intrigant pitch initial, Lizabeth Scott, la chtite Terry Moore ou encore Lizabeth Scott. Cette dernière est vénéneuse à souhait dans les premières séquences : elle est la reine du double-jeu en mettant ses talents au service d'un certain Vincent Mailer (le cerveau de l'affaire avec lequel on devine que) et en séduisant le pigeon de l'affaire (Edmond O'Brien dans un rôle point à sa taille...) ; il s'agit en fait de faire passer ce dernier pour l'héritier perdu d'une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 avril 2017

Au Long de Rivière Fango (1975) de Sotha

Deux ans après l'urbain et déjanté Themroc, on retrouve une partie de l'équipe du Café de la gare (Bouteille, Dewaere, Rufus et Sotha aux manettes) dans cette histoire babacoolos champêtre qui tourne au tragique... Le film s'ouvre avec deux sortes de troubadours à cheval (Rufus, blond et... chevelu et son compagnon, un certain Bild (Ben Mangelschots !)) qui sont partis en quête d'une certaine Mathilde (la transcendante Emmanuelle Riva) : celle-ci serait la mère du jeune compagnon de Rufus. Ils vont trouver la Mathilde à la tête... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:05 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
15 avril 2017

Les Soirées du Hameau (Вечера на хуторе близ Диканьки) de Nikolaï Vassilievitch Gogol - 1832

Ecrits de jeunesse du bon Gogol, ces récits annoncent déjà l'éclatant pouvoir poétique et le sens de l'humour de l'auteur des Nouvelles petersbourgeoises, avec ce je ne sais quoi de tout frais encore et de très attachant. Malgré les deux ou trois longueurs, on aime beaucoup ces petites histoires pleines de diables taquins, de filles à marier et de cosaques bourrés, qui prennent place dans la nature aride et les minuscules villages de l'Ukraine. Les croyances et les superstitions les plus fantaisistes y sont racontées au coin du feu,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :