30 janvier 2021

Benni (Systemsprenger) (2020) de Nora Fingscheidt

  Eh bien oui, le voilà ce 9000ème article de Shangols ! Cela eut pu être le dernier film de Brac mais ce sera, pour des raisons techniques indépendantes de notre volonté, le premier film de cette cinéaste allemande Fingscheidt... Bon c'est aussi une sorte d'avant-première puisque le film ne sortira que cet été en France. De quoi s'agit-il donc ? D'un sujet bien épineux ma foi, celui d'une gamine de neuf ans irascible, et quand je dis irascible je pèse mes mots : quand la chtite pique des crises, elle te pète le nez à tous les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 janvier 2021

Les Choses qu'on dit, les Choses qu'on fait (2020) de Emmanuel Mouret

C'est toujours un peu les mêmes histoires, chez Mouret, ces chemins amoureux qui s'entrecroisent, ces gens qui se séparent, se retrouvent, font l'amour, se re-quittent, bla-bla-bla, mais avouons que ce cinéaste précieux qui a la carte (du tendre) semble pousser ici à l'extrême cet éternel art so frenchy du marivaudage. Si Emmanuel Mouret n'a pas inventé le sentiment amoureux (cela, je pense, n'est pas à débattre), il essaie constamment, depuis ses premiers films, de trouver des mots différents, des citations diverses, littéraires ou... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
29 janvier 2021

Host de Rob Savage - 2021

On va finir par trouver que le médiocre Unfriended était un chef-d’œuvre, ayant été le premier à utiliser l'intéressant  système des conférences à distance par ordinateur pour créer de l'horreur. Le truc était incomplet et assez raté, mais avait au moins le mérite de planter les bases de ce système : "objectivité" de ce qu'on voit, puisque l'ordinateur renvoie sans broncher une image froide, d'où possibilité de faire entrer l'horreur pure, sans commentaire, dans le cadre ; obligation pour le spectateur de faire son montage... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 janvier 2021

SERIE : Lupin, dans l'Ombre d'Arsène - saison 1 de George Kay et François Uzan - 2021

Était-ce vraiment une bonne idée de ressusciter ce bon vieil Arsène Lupin et de situer ses aventures classiques dans le monde hyper-connecté contemporain ? On peut en douter sérieusement en découvrant cette série grand crin, qui fait assez vite plouf. Il faut dire qu'au générique apparaissent en stars indiscutées à la réalisation Louis Leterrier et à l'interprétation Omar Sy, et qu'on peut imaginer plus léger casting. On est pourtant surpris par le premier épisode : amusant, fun, spectaculaire, marrant dans la surenchère, on passe... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
28 janvier 2021

Europa de Lars von Trier - 1991

Je fais dans les films formalistes des années 90 en ce moment, mais je dois dire que j'ai tendance à préférer largement Lars von Trier à Kieslowski, dans le genre. Bon, je reconnais que Europa n'est pas le plus digeste de ses films, qu'il frôle même la grosse pâtisserie par endroits, mais tout de même : voilà un truc éminemment personnel, et qui arrive, avec toute sa crânerie et ses provocations, à faire coïncider fond et forme avec une belle puissance. A la fois film hyper moderne, politique, expérimental, hommage aux grandes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2021

La Marche dans la Nuit (Der Gang in die Nacht) (1921) de F.W. Murnau

Un Murnau sans doute mineur mais un Murnau quand même, qui plus est rénové de façon extraordinaire. Ah que l'homme est faible, toujours à tomber amoureux de la mauvaise, ah que l'homme est bon mais malheureusement toujours pour son pire ennemi,  ah que l'homme est revanchard, toujours prêt à se laisser emporter par ses mots... Nous voici face à un médecin (le charismatique Olaf Fønss Alphonse (!) et ses cheveux chenus) bien sous tout rapport, presque au sommet de sa gloire, et aimé par une grande bougie ; seulement, un soir,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 janvier 2021

LIVRE : L'Avantage de Thomas André - 2021

Il faut fouiller dans les premiers romans pour trouver quelques traces de littérature en cette rentrée. Petit tour donc dans l'univers de Thomas André, et tour payant : voilà un vrai beau livre, qui s'interroge sur le style, qui travaille la langue, sans s'occuper d'être dans la mode et d'être invité dans les salons chics. Sur les traces des grands romanciers américains, les Hemingway, les Salinger, les Capote, cet auteur venu de nulle part (la note biographique de couverture est sobrissime) réussit le livre le plus direct et le plus... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
27 janvier 2021

Hello, Dolly ! de Gene Kelly - 1969

Une comédie musicale tradi à la fin des années 60 ? Gene Kelly l'a fait, oui messieurs-dames, se jouant allègrement des modes et des tendances. Lui, la comédie musicale, il l'a dans le sang, il raffole des danseurs qui lèvent leurs gambettes avec un unisson parfait, les voix bien placées qui partent dans les aigus, les atmosphères sucrées et les sentiments éternels, et puis c'est tout. Mieux même : il va réunir pour ce Hello Dolly ! un budget faramineux : il suffit de voir le premier plan pour mesurer la démesure de l'entreprise.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:49 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 janvier 2021

LIVRE : La Vengeance m'appartient de Marie NDiaye - 2021

Depuis Rosie Carpe, j'avoue voir chez NDiaye l'une des spécialistes mondiales de l'ambiance merdique familiale, le tout sous une plume à la fois finaude et toujours un brin acerbe. Comme il est question ici, de prime abord, d'une femme "bien sous tout rapport" qui noie ses trois enfants en bas âge, on se demande si on ne va pas encore assister à un jeu de massacre quant à la simple notion de famille... D'autant que l'héroïne, avocate novice et censée la défendre, a elle-même quelques difficultés à communiquer avec ses parents, en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:20 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags :
26 janvier 2021

Elle veut tout savoir (Jag är nyfiken - en film i blått) (1968) de Vilgot Sjöman

Plus de treize ans après avoir vu le premier opus de ce diptyque (la partie jaune - pour le coup, on ne peut pas dire que j'étais vraiment curieux de connaître la suite...), découverte de cette seconde partie (la partie bleue, donc) où l'on retrouve une Léna toujours aussi curieuse et vagabonde. Evacuons d'entrée de jeu l'aspect scandaleusement sexuel (...) de la chose (une bombe, à l'époque, ce machin suédois) qui demeure tout de même ici relativement limité : un couple lesbien qui se fait de gentilles caresses, un couple black... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]