18 janvier 2019

LIVRE : Sérotonine de Michel Houellebecq - 2019

Sacré Houellebecq, j'avais oublié combien le type pouvait être drôle - au moins sur les cinquante premières pages où notre type aligne les phrases caustiques... Ensuite qu'en dire franchement ? Soit donc un type de 46 ans (l'âge parfait j'ai envie de dire, sauf si on en reste là : De Nerval et Baudelaire en ont fait les frais - encore quatre mois à tenir, personnellement), qui parle de ses boulots de merde (ah l'agriculture, ah Monsanto, ah la commission européenne... Le type essaie d'y croire, pense qu'il peut encore changer la vie... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:32 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
17 janvier 2019

Crazy Horse (2011) de Frederick Wiseman

On pense que Wiseman va nous faire découvrir les coulisses du Crazy Horse ou les dessous (jeu de mot, 6 lettres) de la mise en scène de Philou Découfflé, mais le bougre va surtout s'attacher à nous montrer "le filage" des numéros... Même si on en prend parfois plein les yeux (je ne parle point uniquement des fessiers rebondis que Wiseman filme en long et en travers - c'est forcément tentant et on ne peut en vouloir au vieil homme) au niveau des sublimes jeux de lumières, des ombres chinoises et autres transparences, on regrette un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:27 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 janvier 2019

Laura (1944) d'Otto Preminger

Voilà pour moi ce qui constitue le film parfait que je pourrais revoir en boucle. Tout d'abord, parce qu'il y a Gene Tierney (en tableau), Gene Tierney (morte) et Gene Tierney (vivante). Bon ça c'est fait: il s'agit de la plus belle actrice du monde et qui me contredirait sur ce fait ne franchirait jamais le seuil de cet appart sans s'essuyer au préalable les pieds. Ensuite parce qu'il s'agit d'un scénario de folaille comme on aimerait en voir plus souvent. Enfin, sinon j'y suis jusqu'à demain, parce que Preminger n'est pas un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:12 - - Commentaires [30] - Permalien [#]
16 janvier 2019

LIVRE : Le Chameau sauvage de Philippe Jaenada - 1997

Il fut un temps pas si éloigné où Philippe Jaenada passait pour un des chefs de file de la nouvelle écriture française, bouleversait gentiment le statut du personnage, et remportait le Prix de Flore. Temps certes passé, puisqu'aujourd'hui il écrit des "romans de faits divers", certes agréables mais rangés des voitures. Pour vérifier le talent du monsieur en matière de style, mieux vaut donc se retaper ce premier et brillant roman qu'est Le Chameau sauvage. On y trouvera un style certes assez bordélique (le roman peine à construire une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 janvier 2019

Boxing Gym de Frederick Wiseman - 2010

Toujours sur sa lancée "je regarde des corps à l'effort", Wiseman propose cette fois-ci de s'enfermer dans un club de boxe, et réalise un petit film sans façon (1h30, pour lui, pensez) mais absolument charmant. Oubliez les salles enfumées et crasseuses qui sentent la sueur : nous voici dans un petit gymnase de quartier d'Austin, Texas, tenu par un vieux briscard, et où viennent s'entraîner aussi bien les pros que les amateurs, les gros bras à deux neurones que les jeunes mamans, les petits vieux, les chefs de gang trop chétifs et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2019

Un Monde sans Pitié d'Eric Rochant - 1989

Si comme moi vous avez découvert Un Monde sans Pitié à sa sortie en salles, si comme moi vous vous êtes reconnu là-dedans jusqu'à sentir que ce film allait sûrement changer votre vie, si comme moi vous avez découvert le cinéma au travers de ce genre de films, un conseil : laissez votre vieille VHS prendre la poussière sur votre étagère. N'effacez pas surtout : laissez-la être là comme un repère précieux, laissez-la exister en tant qu'objet de nostalgie. Mais ne la revoyez pas non plus, vous deviendriez amer comme je le suis ce soir... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2019

Unfriended : Dark Web de Stephen Susco - 2018

Variante autour de l'agréable et intrigant concept du film de Gabriadze de 2015, Unfriended : Dark Web tape malheureusement plutôt un cran en-dessous. C'est peut-être dû à l'érosion du système, certes, mais c'est aussi dû au glissement de la trame du film d'horreur au thriller : ces actes torves et clandestins effectués par une mystérieuse milice secrète sur le web sont bien moins effrayants que l'inexplicable du premier opus, surtout inséré ainsi dans un système très scientifique et objectif : l'écran d'ordinateur, internet, et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 janvier 2019

Asako I & II (Netemo sametemo) de Ryūsuke Hamaguchi - 2019

Encore une fois complètement sous le charme de Ryūsuke Hamaguchi, qui parvient à parler de choses fortes, qui auraient nécessité 10000 constructions d'acteurs et des crâneries de scénario infinies chez les Américains, avec une économie de moyens parfaite. C'est dans la discrétion, par une extrême pudeur, que le bon Japonais choisit d'aborder les choses. Et quelles choses pourtant : la passion amoureuse, la fidélité à sa jeunesse, le temps qui passe, l'impossibilité d'effacer un premier amour, ce n'est pas rien. Asako a à voir avec... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2019

Pomme ou Histoire d'une histoire (1965) de Charles Matton

Petite mise en bouche des œuvres cinématographiques de Charles Matton avec ce montage-collage d'une quinzaine de minutes où il n'est finalement que peu question de pomme mais beaucoup plus de femmes, nues, souvent belles à croquer. Des photos, des dessins réalisés à partir de photos, des sortes de photos-montages pour évoquer, a priori, sa famille, les femmes qu'il côtoya, qu'il côtoie. Ambiance pop autour d'images sensuels de flipper, de nues alanguies, de poses cinégéniques, d'enfants posant. Une voix off nous décrit ici ou là... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 janvier 2019

Activités vinicoles dans le Vouvray (1969) de Charles Matton

On passe du CRS aux porcs, du porc au cochon avec ce bien joli photogramme callipyge et « bilitissé » de la jeune Angéla McDonald qui a un rire idiot indiscutablement charmant et des formes qui lui donnent du fond. Le temps des vendanges, une jeune femme rotonde, deux hommes au regard noir : d'un côté Jean-Pierre Rassam, le regard fuyant et l'air patibulaire, de l'autre Richard Bohringer (né à Moulins, il est bon de le rappeler) déjà le nez dans l'alcool et déjà des faux airs de Richard Bohringer. On cueille du raisin à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]