21 novembre 2018

LIVRE : Les Billes de Pachinko de Elisa Shua Dusapin - 2018

Toujours été fan du Pachinko dans les films de Ozu... Elisa Shua Dusapin est une petite "bille" d'une trentaine d'année d'origine coréenne et élevée en Suisse. Elle retourne au Japon où sont installés depuis cinquante ans ses grands-parents coréens. Le but de ses vacances : accompagner finalement ses grands-parents en Corée pour un voyage-souvenir - voyage pour lequel ils ne semblent malheureusement pas très chaud... En attendant ce départ, la narratrice s'occupe d'une petite fille de dix ans qui, poussée par sa mère, doit bosser son... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2018

LIVRE : Colline de Jean Giono - 1929

Le tout jeune Giono fait ses essais en littérature, et assassine sans vergogne tout ce qui s'est fait jusqu'ici en matière de roman rural, envoyant au diable les mamies adeptes de terroir et les nostalgiques pagnolesques d'un utopique état de grâce du peuple. Chez Giono, monsieur, la nature est violente et âpre, les hommes qui vivent en son sein mutiques et monstrueux, et les éléments se déchaînent comme dans Homère. En l'occurrence, la nature en question est celle de la montagne de la montagne de Haute-Provence, terre martyrisée par... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 novembre 2018

W.C. Fields - Six Short Films (1915-1933) de Monte Brice, Clyde Bruckman, Edwin Middleton, Leslie Pearce & Arthur Ripley

Pool Sharks (1915) de Edwin Middleton C'est parti pour une petite rétro, non pas de l'homme qui ne sourit jamais, mais de l'homme qui ne m'a jamais fait sourire. Fields fait donc ses grands débuts d'acteur comme joueur de billard. Petite compète avec un avorton qui va forcément mal tourner tant les deux hommes se charrient... On retiendra éventuellement de la chose que les boules de billard se déplacent à l'aide d'une technique d'animation assez primaire (l'ancêtre du stop-motion ?) faisant ainsi des figures irréalisables... A part... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:00 - - Commentaires [28] - Permalien [#]
21 novembre 2018

Jubilation Street (Kanko no machi) (1944) de Keisuke Kinoshita

Œuvre de propagande nippone où chacun se doit de se sacrifier aux bons désirs de la patrie ? Il y a un peu plus que cela dans ce film de Kinoshita qui prend des sabots beaucoup moins gros que ne le ferait n'importe quel cinéaste occidental dans les mêmes circonstances. Oui ces petites gens risquent de devoir se faire une raison lorsque le gouvernement décidera de démolir ce quartier... Mais avant de prendre la décision de partir, avant de finir par obéir, chacun devra faire face à ses problèmes intimes : il se jouera en effet,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2018

LIVRE : Evasion (Old Lonesome) de Benjamin Whitmer - 2018

"Parce qu'on survit. C'est tout ce qu'il y a. Il n'y a rien dans ce monde qui vaille qu'on vive pour lui, mais on le fait quand même. On n'y pense pas, on se contente d'avancer. On survit et on espère seulement qu'on pourra s'accrocher à un bout de soi-même qui vaille qu'on survive." C'est sur les genoux que je termine ce roman (par ce paragraphe mirifique, vous en conviendrez), non seulement parce que Whitmer m'a mis à terre devant sa vision noirissime de l'existence, mais aussi par respect envers la grandeur d'Evasion : chantons... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:26 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
20 novembre 2018

24 Frames (2017) de Abbas Kiarostami

Voilà un film post-mortem du gars Kiarostami absolument mortel. Tout à fait, on peut le prendre dans tous les sens du terme et en particulier dans les deux sens suivants : ennuyeux comme une blanquette de veau froide, absolument génial par cette façon de toujours repousser plus loin le concept de "mise en scène" dans le cinéma (si si, je pèse mes mots). Oui, c'est vrai que dans une salle de cinoche ces deux heures de "24 images animées" pourraient certes paraître un peu longues (votre petit neveu ne jure que par Cyril Hanouna ?... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:33 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
16 novembre 2018

8 ½ (1963) de Federico Fellini

Difficile comme cela de faire un court billet sur cette oeuvre de Fellini sans passer à côté de 3000 petites choses, j'aurais mieux fait d'enregistrer le felliniste Francesco Rimini dit Julien lors de la conversation que l'on vient d'avoir sur le film, mais bon ne nous défilons point. La première chose par laquelle je reste totalement subjugué, c'est la façon qu'a Fellini de mettre de la vie dans chaque plan (les entrées et les sorties des personnages lors de chaque scène révèlent une mise en scène démentielle) et par son art de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
16 novembre 2018

LIVRE : Les Récits de la Demi-Brigade de Jean Giono - 1972

Un petit Giono post-mortem pour changer de la rentrée litétraire, c'est toujours bon à prendre. Ces nouvelles parues donc après le bête décès du génie des alpages ne sont peut-être pas de sa meilleure veine, mais vous donnent suffisamment à manger pour être repus et satisfaits. Le point commun entre elles, outre qu'elles sont toutes racontées par le capitaine de gendarmerie Martial Langlois, intrépide, intelligent et casse-cou, c'est leur ton, entre polar et récit d'aventure. Giono est dans la veine Le Hussard sur le Toit (dont ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
15 novembre 2018

LIVRE : Le Milieu de Terrain de Patrick Besson - 2018

Voilà encore un livre qui devrait ravir Gols : le monde du foot et les arcanes de la Ligue 2 - je suis surpris qu'il n'ait pas encore bondi dessus... Heureusement, le Shang est au taquet, un Shang definitely moins sectaire que l'ami Gols dont il se moque du snobisme anti-sportif, mais aussi forcément un peu plus con et beauf (pas de bol d'être tombé dans la potion footballistique tout petit puisque, dans les années 70-80, les frères Berthommier, cousins éloignés mais proches, firent la joie du petit Shang : quelle jouissance de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
15 novembre 2018

LIVRE : Anatomie de l'Amant de ma Femme de Raphaël Rupert - 2018

Le prix de Flore récompensait jadis des langues nouvelles, originales, jeunes. Les lauréats Ravalec, Houellebecq, Jaenada, Despentes, Bouillier ont fait bouger les lignes, et on attendait à cette époque la proclamation du prix pour avoir un peu de littérature à se mettre sous les yeux. Si on en croit la cuvée 2018 (et les 10 précédentes, n'y allons pas par quatre chemins), ce temps est révolu. Il suffit aujourd'hui de savoir faire la grimace et de se balancer de branches en branches pour éblouir le juré. Ou du moins d'avoir un ton... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]