30 novembre 2010

Vas-y, fonce (Drive, he said) (1971) de Jack Nicholson

Derrière ce titre français affligeant se cache le premier véritable long-métrage de Jack Nicholson qui, à défaut d'être parfait, a une patate terrible. En suivant deux personnages sur un campus ricain en ce début des années 70, le grand Jack dresse un portrait de cette jeunesse américaine protestataire qui décoiffe ; deux potes de chambrée, l'un engagé politiquement, vivant dans la peur du recrutement pour l'armée, qui part méchamment en vrille ; l'autre engagé baskettement, snobant le recrutement pour devenir joueur professionnel,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 octobre 2009

The two Jakes - Piège pour un Privé (The two Jakes) de Jack Nicholson

Il y a au départ une certaine bonne volonté dans cette suite (il devait même s'agir au départ d'une trilogie mais le troisième volet Gittes contre Gittes semble n'avoir jamais la chance de voir le jour) réalisée 16 ans après Chinatown (clique ici) par Nicholson himself. On retrouve le même désir de nous servir une histoire ultra alambiquée avec moult personnages antagonistes (je ne pars pas dans un résumé sinon je vais devenir fou) qui se disputent autour d'un terrain apparemment bourré de pétrole - sans parler des histoires de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1