17 septembre 2013

Three Strangers de Jean Negulesco - 1946

Ah tiens un film noir qui avait échappé à mon affûté camarade, ça devient dur à trouver. Bon, ceci dit, ça lui a échappé ou il n'en a pas voulu, puisque c'est vrai que ce film est vraiment tout petit, malgré une classe certaine au générique : on reconnaît sans conteste la patte de John Huston au scénar, et on apprécie de retrouver Peter Lorre et Sydney Greenstreet en tête d'affiche. Mais la réalisation est platounette, voire maladroite, et le scénar est trop invraisemblable et tiré par les cheveux pour ne pas s'écrouler peu à peu.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 juillet 2011

Nobody lives forever (1946) de Jean Negulesco

Un sacré tombeur que ce John Garfield - faut toujours qu'il embrasse tout le casting féminin (heureusement, cette fois-ci, elles ne sont que deux : Geraldine Fitzgerald, la brunette classe et Faye Emerson la blondinette opportuniste). C'est d'ailleurs dans ce film, justement, sa spécialité : repérer des veuves, les séduire pour les mettre en confiance, leur demander d'investir de la thune dans sa compagnie imaginaire et hop, le tour est joué (les gens sont naïfs, quand même...). Vous voyez le coup vous aussi venir de très loin ? Ben... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 juin 2011

Le Masque de Dimitrios (The Mask of Dimitrios) (1944) de Jean Negulesco

Ce voyage à travers l'Europe à la fin des années 30 avec l'ami Peter Lorre en "locomotive" - dans le rôle d'un écrivain tout mignon, si mignon d'ailleurs qu'on attend jusqu'au bout qu'il nous pète entre les doigts et assassine son entourage à coups de livre... - s'annonçait de prime abord relativement passionnant. Mouais, eh bé, je suis peut-être passé à côté (la fatigue ?, dit-il accusateur après avoir couru des heures sur un tapis roulant fumant...!) mais je dois avouer chers fidèles lecteurs que j'ai éprouvé bien des difficultés... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 mai 2011

La Femme aux Cigarettes (Road House) (1948) de Jean Negulesco

"I told you she was different." Toujours eu le sentiment que Richard Widmark était le roi des enculés. Dans ce film, il le prouve une bonne fois pour toute. Un film de Negulesco qui, je dois le dire haut et fort, m'a ravi au plus haut point. C'est le genre de claque qu'assène de temps en temps ce genre de film, ou ces films de genre, dont on aurait presque du mal à se remettre. Le cinéma paraît dans ces moments-là une chose terriblement simple à la portée de tous - c'est d'ailleurs ce que pensait Lelouch, mal lui en a pris. Parce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 juin 2007

Humoresque (1946) de Jean Negulesco

Voila peut-être le film qui a su respecter le mieux la musique classique. Negulesco (et son compositeur Waxman qui s'est totalement investi dans le projet) fait de cette musique l'un des personnages principaux de son oeuvre, laisse tout le temps qu'il faut pour qu'elle s'installe, se développe, aille jusqu'à son terme, prenne un sens, soit un "caractère" et ça nous change des petits extraits dans lesquelles elle est souvent confinée.John Garfield est violoniste, passionné depuis son plus jeune âge par cet instrument (très... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1