15 mai 2006

Jours Heureux (2002) (Szép napok) de Kornél Mundruczó

Voilà donc un petit film hongrois qui n'a absolument aucun intérêt: un scénario à deux balles (une pseudo histoire d'amour qui finit en viol filmé à la Lelouch - la caméra tourne 342 fois jusqu'à la nausée), des personnages vides et sans but, une caméra constamment portée alors que l'invention du pied -comme me le rappelait dernièrement Bastien fort justement- remonte déjà à loin... Bref pas plus digestif qu'un goulache froid (Produit par TF1, ça sentait l'arnaque remarque). Beurk.
Posté par Shangols à 14:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1