01 avril 2017

Fahrenheit 9/11 de Michael Moore - 2004

On continue dans les tueries américaines avec ce doc qui obtint la Palme d'Or (prix franchement usurpé, quand même) en ces temps où Cannes servait de température politique au monde. Notre cher Michael Moore revient donc sur le 11 septembre, et surtout sur les conséquences désastreuses qu'a eu l'événement : la guerre en Irak, la rupture du monde vis-à-vis de la politique de George Bush Jr et les centaines de milliers de morts dans un camp et dans l'autre. Il le fait avec ce ton caustique qui fit sa gloire, l'associant à un esprit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 novembre 2016

Where to Invade next (2016) de Michael Moore

On l'avait un peu perdu de vue le gars Moore avec ses gros sabots. Comme on est du genre à toujours laisser une seconde chance aux gens, on s'est donc penché sur son dernier opus dont le principe n'est pas idiot en soi : qu'est-ce qui marche en Europe et qu'il serait peut-être bon d'exporter chez nous. Une absence d'ethnocentrisme qu'il est toujours bon de saluer chez nos amis américains. Quoique, j'y reviendrai en fin d'épisode, comme d'ailleurs le Michael le fait un peu lourdement à la fin de son propre doc. Le Michael (qui est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 septembre 2011

Bowling for Columbine de Michael Moore - 2002

Je sais pas, une envie, comme ça, de revoir ce truc 10 ans après, pour voir ce qu'il en reste. Alors je sais bien que la fin ne justifie pas les moyens, que j'ai râlé plus souvent qu'à mon tour contre les faux documentaires qui entourloupent leur public (suivez mon regard du côté des ours américains) et que la mauvaise foi a ses limites. Il n'empêche que j'aime bien Michael Moore, qu'est-ce que vous voulez, et pour les raisons même qui font qu'il n'est pas aimable : il utilise honteusement le documentaire à des fins partisanes,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 octobre 2007

Sicko (2007) de Michael Moore

Ah ben qu'est-ce que vous voulez, c'est du Michael Moore, honteusement partial, finalement peu renseigné et fier de l'être, sarcastique et vaniteux, aussi léger qu'un bulldozer et d'une mauvaise foi totale. Je dirais que c'est justement pour ça que je l'aime, même si ça n'est pas très à la mode d'aimer ce type. Il paraît qu'il est de bon ton de critiquer l'éthique du gars, qui a perverti le sacro-saint genre du documentaire en en faisant une énorme farce libertaire et subjective. Peut-être, mais le fait est qu'encore une fois, ce type... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]