18 janvier 2008

Pour un seul de mes deux yeux (Nekam Achat Mishtey Eynay) (2005) d'Avi Mograbi

Mograbi reprend le mythe de Masada (lorsque les Zélotes cernés par les Romains décidèrent de se donner la mort) et celui de Samson, ce héros aux cheveux si longs, qui décida de se donner la mort tout en tuant 1.000 Philistins en écartant les piliers d'un temple. Ces deux "modèles" de résistance de personnages d'origine juive sont évoqués, en parallèle, avec des discussion entre Mograbi et un ami palestinien en territoire occupé, à deux doigts de péter les plombs, mais également avec des séquences sur des check-point... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1