20 septembre 2015

Les Stances à Sophie (1971) de Moshé Mizrahi

Grand plaisir que de plonger dans les yeux mauves de Bernadette Lafont - même quand la mariée est en noir - et dans le regard bleu-ciel et forcément pétillant de Bulle Ogier. Mizrahi adapte Christiane Rochefort (avant Gary et Modiano - Une Jeunesse, un film pour le coup inconnu au bataillon) et nous livre un portrait de femmes entre elles assez séduisant. Le temps des sixties et de la croyance en "l'amour universel et cosmique" semble révolu et notre belle Bernadette se décide à épouser (en noir, disais-je) un Michel... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 janvier 2011

La Vie devant Soi (1977) de Moshé Mizrahi

Qui du film ou de Simone Signoret a le plus mal vieilli ? Au moins par pure élégance, on serait tenté de dire le film... Bien difficile, avouons le tout de go, d'aller jusqu'au bout sans tomber les paupières, notre malade et sénile Madame Rosa n'en finissant point d'agoniser dans "son trou juif". Alors oui, l'histoire est pleine de bons sentiments, l'oeuvre d'Ajar/Gary étant à la tolérance ce que Le Pen est au racisme. On assiste donc au récit mené à 250 à l'heure (euh, moins, beaucoup mois...) d'une vieille péripatétipute juive qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]