20 avril 2016

Confession (1937) de Joe May

Reconnaisons qu'il est toujours un peu dur de juger un remake à l'aune de l'original... Car une partie de la surprise, de l'émotion ressentie lors de la découverte de celui-ci est forcément un peu absente lors de la vision de celui-là. On est forcément beaucoup plus attentif, du coup, au jeu des acteurs et à la mise en scène (le fameux rêve de Woody Allen de comparer les réalisateurs à partir du même scénario). Côté mise en scène, Joe May est un vieux roublard qui ne se creuse pas trop la tête puisqu'il copie presque au plan près... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 mars 2007

Asphalte (Asphalt) (1929) de Joe May

Ah les bons vieux temps de l'expressionnisme allemand. Jolie histoire d'amour passionnée entre une voleuse "croqueuse de diamant" et un jeune policier droit comme la justice qui va craquer pour les yeux de la belle. Faut dire pour sa défense que Elsa Kramer - Betty Amann avec sa coiffure à la Louise Brooks (oui c'était la mode à l'époque, cette coupe mimi à la garçonne) et ses immenses yeux de biche - a des atouts. Et même lorsque le policier résiste, prêt à faire son devoir pour l'amener au poste (la belle est prise en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]