19 août 2018

Ultra pulpe (2018) de Bertrand Mandico

Mandico est également un cinéaste qui, indéniablement, a un univers et une vision qui lui sont propres... Seulement contrairement à Gonzalez au sujet duquel on peut parler d'œuvre cyclique avec des tenants et des aboutissants, le monde de Mandico donne souvent la terrible impression de tourner en rond, un rien inutilement... Univers de SF, de SM (...), où l'on retrouve dans des décors studio chiadés (pour une production française, on s'entend), différentes saynètes apocalyptiques, érotiques, épileptiques. Une metteur en scène qui,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:24 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

28 juillet 2018

Les Garçons sauvages (2018) de Bertrand Mandico

On reste dans le cinéma français expérimental avec cette œuvre curieuse et titillante de l'ami Mandico. Une ouverture à la Kubrick (cinq jeunes garçons sauvages faisant subir des sévices à leur prof de français) , puis un procès tendu comme un film de Lang, avant que l’on découvre une aventure des plus étranges (les cinq jeunes garçons sont pris en charge par un capitaine pour parfaire leur éducation... Il les amène sur une île mystérieuse...) : l’oeuvre oscille visuellement entre Guy Maddin (des effets visuels à base de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]