11 août 2012

Ulysse, souviens-toi (Keyhole) (2012) de Guy Maddin

Le petit monde du Canadien fou par le trou de la serrure. Si l’on retrouve quelques-unes des thématiques de ses derniers courts (Send me to the 'lectric Chair : le coup de la chaise électrique of course ; Glorious : le gang cerné par les policiers dans un immeuble), il est encore et toujours question de mémoire, de souvenirs, d’un passé envolé qui semble s’inviter pour un temps dans une étrange maison hantée : Ulysse, personnage principal, revient dans sa maison natale et en véritable mort-vivant qui se respecte, il erre parmi... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2012

Et les lâches s'agenouillent... (Cowards bend the knees) (2003) de Guy Maddin

Bon là, les petits gars, on est loin du téléfilm... Entre film muet (quoique sonorisé en partie) et montage de folie douce (le nom de Bastien Robillard a été malencontreusement zappé au générique), on est dans le film OVNI qui permet de vivre une étrange expérience. Que trouve-t-on dans quelques gouttes de sperme au microscope ? Des joueurs de hockey sur glace bien sûr, et d'entrée de jeu, on se frotte les mirettes : un noir et blanc super sombre, des ralentis de la mort, des joueurs qui filent et qui se fracassent la tête... de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 mars 2011

The little Cloud that cried (2009) de Guy Maddin

Film hommage au cinéaste underground Jack Smith qui commence avec un petit nuage tout mignon perdu dans le ciel et se termine en bonne vieille orgie de base. Après une introduction très apaisée sur une chanson de crooner dont est tiré le titre - un God-trans se balade tranquillement sur une plage et semble vouloir convoquer les esprits marins -, on se branche direct sur une Sainte-Vierge "Radio-Tower" (bien aimé cette drôle d'antenne-chapeau qu'elle a sur la tête, et surtout sa façon de chercher la bonne fréquence en se titillant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2011

Glorious (2009) de Guy Maddin

Encore une oeuvre bien déjantée du gars Maddin au montage syncopé mettant en scène les rêves délirants d'un homme : une maison assiégée par la police avec toute une bande de jeunes armés jusqu'aux dents, notre homme s'imaginant pris pour cible par le gang puis se levant (eh ouais) pour jouer avec une sorte de cruelle "table de montage" (faut le voir, c'est clair), d'étranges chaussures-casiers-bombes (je ne trouve pas le mot) qui entravent les pas de la petite bande, toute notre armée de jeunes gens qui, comme des somnambules (la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 octobre 2009

Send me to the 'Lectric Chair (2009) de Guy Maddin et Isabella Rossellini

Eh bien voilà encore un court assez déjanté de l'ami Guy (visible en cliquant là). Isabella Rossellini, rêveuse éveillée, est en route pour la chaise électrique où elle est ensuite solidement harnachée. Puis l'on assiste à une véritable débauche d'énergie (sous les yeux du démiurge Edison ?) dans ce salon avec pianiste virtuose, esthète mâle "roulant des mécaniques", danseur de claquettes relié à des fils électriques, jeunes filles à peine vêtues qui se la donnent et se trémoussent comme sur une piste de danse improvisée... et pendant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 octobre 2009

Night Mayor (2009) de Guy Maddin

Pour les 70 ans de la National Film Board of Cânâdâ, une série de 7 micro clips signés du Guy (style classique : noir et blanc de base, montage ultra rapide, images qui s'entrechoquent) pour rendre hommage à Nihad Hademi, un émigré bosniaque qui a utilisé a la fin des années 30, à Winnipeg, la puissance des aurores boréales (!) pour diffuser des images dans tout le Canada. C'est en tout cas ce que nous dit la notice liminaire aux sept clips que vous pouvez voir en cliquant ici (merci qui?). Premier clip et notre gars aux prises avec... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 octobre 2009

Le Crépuscule des Nymphes de Glace (Twilight of the Ice Nymphs) (1997) de Guy Maddin

Ce film est un cauchemar pour daltonien, mais aussi pour tout spectateur qui se respecte. Avec toute le déférence que je dois au gars Maddin, cette production ultra colorée (les vêtements sont réalisés à partir de chutes de collections Pimky), est d'un goût terrible. Même Legend ou Excalibur seraient en comparaison des films d'une sobriété victorienne. Des histoires d'amour éternelles, des trahisons affreuses, tout cela est bien gentil, mais comme la direction d'acteurs est en plus totalement inexistante (eh be, elles sont bien... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 juin 2009

Des Trous dans la Tête (Brand upon the Brain !) (2006) de Guy Maddin

Brillantissime oeuvre du Canadien Maddin qui prouve une nouvelle fois toute la richesse visuelle de son univers poétique et nostalgique. Des images noires et grises "auréolées" d'eau, un montage saccadé comme s'il s'agissait de soudaines réminiscences, de flashs, une narration contée par la divine Isabelle Rossellini entre deux intertitres plus fantaisistes les uns que les autres, le film charme par son ambiance bizarroïde définitivement à part et son intrigue joliment troussée gentiment érotisée. Guy Maddin himself est à bord... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2009

Dracula, Pages tirées du Journal d'une Vierge (Dracula : Pages from a Virgin's Diary) (2002) de Guy Maddin

Vouloir mêler Bram Stoker, l'esthétisme cinématographique noir et blanc des années 20 (jusque là, ça va, déjà vu), la musique de Mahler (ah bien...) avec des chorégraphies de ballet (ah oui...), il fallait être aussi fou que Guy Maddin pour accepter le projet; le bougre ne s'arrête po en si bon chemin puisqu'il saupoudre le tout d'une pointe de couleur - rouge-sang pour le désir, vert-argent pour le fameux billet -, nous monte cela comme d'hab à la sauce Eisenstein, ajoute une pointe d'humour, des gousses d'ail, forcément, et une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
31 janvier 2009

Courts-Métrages de Guy Maddin (1986-2008)

The Dead Father (1986) Toute première oeuvre du gars Guy qui se déroule dans une petite banlieue paisible; je dis paisible mais bon, le pater familias vient de mourir, est étendu sur la table de la cuisine, ce qui n'empêche point la mère de beurrer ses sandwichs ni aux filles de jouer aux cartes sur la dite table. Le plus troublé dans l'histoire semble le fils lorsque le père réapparaît bien vivant (une ombre sur une toile blanche, je vous fais pas de dessin). Mais le père prend corps et le fils ne tarde pas à retrouver les mêmes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:45 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


  1  2    Fin »