26 août 2018

Once a Chicken (2015) de Guy Maddin & Evan Johnson

Une chose reste certaine avec Maddin : on est dans l'expérimental... Ce court, présenté comme un hommage à László Moholy-Nagy (mais si vous savez bien, ce peintre, sculpteur, réalisateur et photographe, proche du constructivisme et du Bauhaus ; ce type qui, interrogé pertinemment par Wikipedia (je sais, c'est facile) reprochait au cinéma abstrait de « privilégier les développements formels au détriment de la représentation du mouvement ». Mais si, vous voyez) partirait justement d'un "scénario"... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2018

The green Fog (2017) de Evan Johnson, Galen Johnson & Guy Maddin

Un premier avril sous influences maddiniennes ça ne peut pas faire de mal, surtout quand le gars rend un hommage "explosé" au Vertigo d'Hitchcock et à la ville de San Francisco. Maddin et ses deux acolytes vont chercher dans une centaine de films tournés dans les alentours pour recréer "dans l'esprit" la structure du film d'Hitchcock. Il est question d'une course poursuite sur les toits ? Une douzaine d'extraits montreront une course avec de multiples flics et de multiples voleurs ; il en sera de même pour des scènes de baisers, de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 janvier 2017

Bring me the Head of Tim Horton (2015) de Guy Maddin, Evan Johnson & Galen Johnson

Guy semble être réduit à devoir faire la pige en réalisant ce making of (ou mocking of, on y revient) du film de guerre canadien à gros budget Hyena Road réalisé par son ami Gross. Jouant le rôle d'un taliban mort (…), on retrouve dès le départ de ce métrage de trente minutes le Guy dans la poussière jordanienne (le film étant censé se passer en Afghanistan) matant le ciel et réfléchissant sur son sort... Rapidement, on sent que le gars, tel un petit Godard malicieux, va profiter de l'occase pour réaliser une œuvre toute... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mars 2016

La Chambre interdite (The forbidden Room) (2015) de Guy Maddin & Evan Johnson

Voici sans aucun doute le film le plus déjanté de 2015. Et le plus halluciné. Et hallucinant ? Ah voilà, c'est là qu'on commencerait à faire une légère moue même si l'on adore l'univers poético-bordélique de Maddin. Esthétiquement, ça envoie... Après, narrativement, cela envoie tellement dans tous les sens qu'on n'est pas à l'abri de décrocher (j'ai eu une petite panne avec "cette histoire dans le pelvis" à l'heure de jeu, avant de reprendre le combat face à ces historiettes déglinguées) ; bon déjà, faut revenir aux principes de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2015

Courts-Métrages (2010-2014) de Guy Maddin

Sinclair (2010) Sinclair est un court de quatre minutes en hommage à un certain Brian Sinclair, un handicapé aborigène qui est mort en 2008 après 34 heures d'attente aux urgences d'un hôpital (oui, il est bon parfois d’avoir la référence...). Le travail de Maddin consiste à faire tournicoter sa caméra autour de cet homme avachi sur son fauteuil dans un couloir désaffecté. Sur une musique qui fout les pétoches, le spectateur éprouve rapidement une sorte de vertige autour de cette masse humaine qui ne tarde pas à se retrouver la tête... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 août 2012

Ulysse, souviens-toi (Keyhole) (2012) de Guy Maddin

Le petit monde du Canadien fou par le trou de la serrure. Si l’on retrouve quelques-unes des thématiques de ses derniers courts (Send me to the 'lectric Chair : le coup de la chaise électrique of course ; Glorious : le gang cerné par les policiers dans un immeuble), il est encore et toujours question de mémoire, de souvenirs, d’un passé envolé qui semble s’inviter pour un temps dans une étrange maison hantée : Ulysse, personnage principal, revient dans sa maison natale et en véritable mort-vivant qui se respecte, il erre parmi... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 juin 2012

Et les lâches s'agenouillent... (Cowards bend the knees) (2003) de Guy Maddin

Bon là, les petits gars, on est loin du téléfilm... Entre film muet (quoique sonorisé en partie) et montage de folie douce (le nom de Bastien Robillard a été malencontreusement zappé au générique), on est dans le film OVNI qui permet de vivre une étrange expérience. Que trouve-t-on dans quelques gouttes de sperme au microscope ? Des joueurs de hockey sur glace bien sûr, et d'entrée de jeu, on se frotte les mirettes : un noir et blanc super sombre, des ralentis de la mort, des joueurs qui filent et qui se fracassent la tête... de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:20 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
11 mars 2011

The little Cloud that cried (2009) de Guy Maddin

Film hommage au cinéaste underground Jack Smith qui commence avec un petit nuage tout mignon perdu dans le ciel et se termine en bonne vieille orgie de base. Après une introduction très apaisée sur une chanson de crooner dont est tiré le titre - un God-trans se balade tranquillement sur une plage et semble vouloir convoquer les esprits marins -, on se branche direct sur une Sainte-Vierge "Radio-Tower" (bien aimé cette drôle d'antenne-chapeau qu'elle a sur la tête, et surtout sa façon de chercher la bonne fréquence en se titillant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
05 mars 2011

Glorious (2009) de Guy Maddin

Encore une oeuvre bien déjantée du gars Maddin au montage syncopé mettant en scène les rêves délirants d'un homme : une maison assiégée par la police avec toute une bande de jeunes armés jusqu'aux dents, notre homme s'imaginant pris pour cible par le gang puis se levant (eh ouais) pour jouer avec une sorte de cruelle "table de montage" (faut le voir, c'est clair), d'étranges chaussures-casiers-bombes (je ne trouve pas le mot) qui entravent les pas de la petite bande, toute notre armée de jeunes gens qui, comme des somnambules (la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:44 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
27 octobre 2009

Send me to the 'Lectric Chair (2009) de Guy Maddin et Isabella Rossellini

Eh bien voilà encore un court assez déjanté de l'ami Guy (visible en cliquant là). Isabella Rossellini, rêveuse éveillée, est en route pour la chaise électrique où elle est ensuite solidement harnachée. Puis l'on assiste à une véritable débauche d'énergie (sous les yeux du démiurge Edison ?) dans ce salon avec pianiste virtuose, esthète mâle "roulant des mécaniques", danseur de claquettes relié à des fils électriques, jeunes filles à peine vêtues qui se la donnent et se trémoussent comme sur une piste de danse improvisée... et pendant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]