19 janvier 2014

Le Monde, la Chair et le Diable (The World, the Flesh and the Devil) (1959) de Ranald MacDougall

Open your eyes : Amenabar a décidément rien inventé reprenant le principe de départ (en moins bien, forcément) de cette magnifique et intelligente petite surprise signée Ranald MacDougall, plus connu pour ces scénars (The Unsuspected, Cleopatra, Possessed, Mildred Pierce...) que pour ses longs-métrages (cinq autres longs seulement qui n'ont pas franchement marqué l'histoire du cinéma...). L'histoire donc : un type explorant une mine reste bloqué pendant cinq jours, réussit à refaire surface à la force du poignet et alors qu'il... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:16 - - Commentaires [4] - Permalien [#]