03 novembre 2018

Le Grand Bain de Gilles Lellouche - 2018

Une malédiction semble frapper tous les cinéastes portant le nom de Lellouche, puisqu'après le magicien du hasard en carton, voici le cynique maquereau des sentiments. J'ai détesté Le Grand Bain, alors que j'y allais pour passer un bon moment, espérant y trouver un film à la Altman, choral et sophistiqué, porté par de bons acteurs. En guise de Altman, je me suis trouvé devant un film qui, comme le dit l'expression à la mode, prend en otage son public, lui balançant de la poudre aux yeux pour mieux cacher une attitude crapoteuse face... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:23 - - Commentaires [8] - Permalien [#]