07 janvier 2020

Secrets et Mensonges (Secrets and Lies) de Mike Leigh - 1996

Infériorité du cinéma britannique chapitre 126. Voilà certainement une des pires Palmes d'or de l'histoire, et Coppola, qui la lui a attribuée en 1996, a sûrement du mal à dormir sur ses deux oreilles encore aujourd'hui. Leigh a beau développer des trésors d'ingéniosité pour nous faire verser notre petite larmichette de compassion envers ses personnages, il a beau envoyer le violon à chaque séquence et convoquer les mille petits tourments de cette chienne de vie, il ne parvient jamais à obtenir de nous autre chose qu'une affliction... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
29 août 2008

Be Happy (Happy-Go-Lucky) de Mike Leigh - 2008

J'allais dire : "Encore un cinéaste qui manquait à notre colonne de gauche", mais en fait je me demande si c'était pas exprès. Comme à son habitude, Leigh, avec Happy-Go-Lucky, se vautre avec une belle énergie dans la complaisance populiste et dans les bons sentiments pour magazines féminins. Cette fois, il veut travailler sur le sentiment de la joie, et de son importance (ou non) face à la dépression générale de notre bonne vieille société contemporaine. Il choisit donc de mettre en scène une femme toujours joyeuse, qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:41 - - Commentaires [3] - Permalien [#]