09 octobre 2011

Monsieur Hire (1989) de Patrice Leconte

Simenon n'a en effet pas toujours eu la chance d'être adapté au cinoche par Béla Tarr, son bouquin Les Fiançailles de Monsieur Hire ayant été adapté (roulement de tambour) par Julien Duvivier (oups... Panique, tout est dans le titre...) puis donc par Patrice Leconte. Si dans les années 80, le bon Patrice pouvait encore faire illusion auprès de ses pairs avec ces images pubesques pseudo léchées, vingt ans plus tard, on se marre... Monsieur Hire devrait être dédicacé au musée Grévin tant notre ami réalisateur semble s'être fait un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
17 janvier 2009

Le Parfum d'Yvonne (1994) de Patrice Leconte

Avec cette adaptation de Villa Triste du gars Modiano, Patrice Leconte parvient avec un rare bonheur à transcrire parfaitement, du livre, les espaces blancs entre chaque paragraphe. D'un vide intersidéral et d'un manièrisme forcené, ce film est aussi lisse que les jolies fesses de Sandra Majani qui joue les potiches de porcelaine avec un naturel confondant. Son jeu est tellement éthéré qu'elle a disparu tout bonnement après ce film, ce qui est tout de même une bonne nouvelle. Pauvre Hippolyte Girardot et surtout pauvre Jean-Pierre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 août 2006

Les Bronzés 3 (2006) de Patrice Leconte

Beaucoup de gens n'ont pas vu ce film en disant que c'était consternant. Je tiens à rétablir la vérité, je l'ai vu et c'est affligeant. Une pauvre hystérie collective qui tourne à vide. La bonne réplique du film "on s'est aimés avant de s'aimer, comme dans un Lelouch" qui a toute ma mansuétude. Autre bonne nouvelle: Leconte s'est acheté une grue, il pourra enfin vraiment faire du Lelouch. Ca va que les dvds ici sont à 0,7 euro... Reste à voir Angel-a (putain j'y arriverai po) et j'aurai mon ticket pour aller au paradis.
Posté par Shangols à 17:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


  1