06 mai 2016

La Vie très privée de Monsieur Sim (2015) de Michel Leclerc

On se doit de se faire chaque année notre cuvée Bacri. La 2015, fruitée par Leclerc, est dans la bonne moyenne du film bacrique. Soit donc un homme, paumé, solitaire, qui ne comprend pas grand-chose à ce qui se passe autour de lui (c'est pour ça qu'on l'aime, notre Jean-Pierre), qui râle mais, dorénavant, uniquement pour la forme (la sympathique séquence dans la station-service, lorsque la vendeuse refuse de vendre des brosses à dents...) et qui se fait tellement chier qu'il en est réduit à dialoguer avec son GPS. Un type un peu en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:28 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

26 avril 2013

Télé gaucho (2012) de Michel Leclerc

Michel Leclerc signe un nouveau film très gentillet qui oscille, au pire, entre Amélie Poulain (Clara, ce qu'elle aime, c'est jouer avec les jets d'eau...) et au mieux un discours ultra bien pensant de gauche molle. Ce qui surprend peut-être finalement le plus, dans cette histoire romantisée de Télé Bocal, c'est de voir dès le générique la présence de TF1 en tant que producteur. Alors que cette télé libre se doit d'être à l'extrème opposé de cette chaîne polissée et putassière, on se doute déjà que les attaques contre cet empire... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 janvier 2013

Le Nom des Gens (2010) de Michel Leclerc

Le Nom des Gens est plein de bons sentiments et porté par deux acteurs totalement en free-lance : Jacques Gamblin et Sara Forestier - qui se la donnent en se mettant  à nu dans tous les sens du terme et dans tous les sens. Il s’appelle Arthur Martin, a la réplique du film la plus troublante (« - Et sinon Mme Berthommier ? - Elle est morte… » - oui, bon, on est dans le private joke), est timide comme tout, est fier d’être le dernier des Jospinistes sur terre et a des antécédents juifs. Elle s’appelle Baya,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]