05 avril 2018

Violence à Jéricho (Rough Night in Jericho) d'Arnold Laven - 1967

Heureusement que Arnold Laven a un scénario et des acteurs suffisamment intéressants, parce qu'on ne peut pas vraiment dire que le gusse brille particulièrement pour filmer cette histoire. Malgré tout, on passe un moment pas désagréable avec ce western tardif, un peu à cheval cela dit entre la tradition et la modernité, et cherchant son style pendant 1h36. Le scénario, donc, est pas mal du tout, privilégiant des personnages assez complexes. Notamment le principal, Alex Flood, campé par un Dean Martin vieillissant et très convaincant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:59 - - Commentaires [1] - Permalien [#]

18 juin 2012

Le Sadique (Without Warning !) (1952) d'Arnold Laven

Son passe-temps : l'horticulture ; le truc qui l'énerve : la musique forte ; son obsession : les blondes ; son arme : le sécateur. Notre homme aux pouces vertes a tôt fait fait d'avoir les mains sanguinolentes dès la scène d'ouverture. Il troue de son arme à fleurs, qu'il porte à la ceinture, une blondasse alcoolisée qu'il a menée dans un hôtel et perd dans sa fuite quelques fibrilles de son manteau. Cela va-t-il suffire pour que le commissaire incarné par Ed Binns retrouve la trace de l'Hitchocockien et very bad guy Adam Williams ?... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]