18 août 2012

Les Adolescentes (I dolci Inganni) (1960) d’Alberto Lattuada

Vingt-quatre heures de la vie d’une jeune fille qui devint femme, vingt-quatre-heures de la vie d’une jeune fille légère, naïve et adorable qui devint adorée et… comment dire… moins légère ou plus capricieuse… ou, oui femme c’est ça, tout simplement, ne cherchons pas plus loin… Ah ce cinéma du début des années 60, qu’il soit français, nippon ou italien, quel petit souffle de liberté quand même. Le film file comme une auto lancée à toute blinde alors même qu’on suit pas à pas cette journée d’une raggazza (Catherine Spaak,…... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
17 mars 2008

Mafioso (1962) d'Alberto Lattuada

Ce film est proprement à tomber, Lattuada via l'extraordinaire Alberto Sordi, faisant passer du rire au drame en un clin d'oeil. Maîtrisé de bout en bout, le film fait passer par une multitude d'émotions, je fus d'ailleurs à deux doigts de me faire pipi dessus au début, pour finir par une grosse suée - bon c'est vrai que j'ai la crève et que les médocs ici sont bizarres. Cela dit, pour être franc, je viens de passer un incroyable moment de pur bonheur devant ce film définitivement trop méconnu. (Merci qui? merci Criterion pour la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1