03 mars 2007

Harvey (1950) d'Henry Koster

Pas facile de faire croire que l'on se balade avec un Pooka (un lapin quoi) de 2m10 et il faut bien tout le génie de James Stewart, pupille molle, sourire gentillet, démarche de grand ado, pour réussir ce miracle d'interprétation; cela demeure d'ailleurs le film préféré de Stewart et l'on sent un véritable investissement (il a également joué la pièce pendant 6 mois à Londres) dans ce joli conte de doux barge. "Ma mère m'avait dit que dans la vie, il fallait être intelligent ou charmant; pendant 30 ans j'ai été intelligent puis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 juillet 2006

Honni soit qui mal y pense (The Bishop's Wife) (1947) d'Henry Koster

Koster n'est pas Capra, et malgré la présence de l'énormissime Cary Grant dans le rôle d'un ange (ça rappelle quelque chose?), il souffre méchament de la comparaison. Tout est bien gentil et propret dans cette histoire d'après-guerre où il est temps de se rebouster le moral avec un ptit conte de Noël... Ca commence avec un homme qui fait traverser la rue à un aveugle et comme tout de suite on ne peut s'empêcher de penser à Amélie Chocolat Poulain, on se dit que c'est mal parti. Heureusement le charisme du Cary nous ferait avaler... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1