12 octobre 2015

Ménilmontant (1926) de Dimitri Kirsanoff

Voilà un film choc (le double meurtre initial à la hache envoie du bois et la baston finale entre deux hommes est tout aussi violente - magnifique montage qui tressaute comme une chaine de tronçonneuse) et mélodramatique à souhait (deux orphelines, un triangle amoureux, une fille-mère à la rue - préparez le gaz). Après une ouverture qui marque les esprits, Kirsanoff capte les jeux innocents de deux petites gamines. Jusqu'à ce que l'une des deux découvre, forcément effarée, la disparition de ses parents. C'est cette suite de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]