02 décembre 2019

The Marshal's Two Executions (Cele Doua Executii Ale Maresalului) (2018) de Radu Jude

Voilà une petite chose qui devrait mettre l'ami Bastien en joie : Radu Jude confronte deux versions d'un même fait, les images de l'exécution en 1946 du Maréchal roumain pro-nazi Ion Antonescu (avec trois de ses acolytes) ; d'une part, la version "originale", celle filmée en noir et blanc par un certain Ovidiu Gologanl - du noir et blanc, sec, filmé droit, sans musique, sans parole - et d'autre part la version de 1994 du réalisateur Sergiu Nicolaescu - une version tendant à réhabiliter le Maréchal. Si ce dernier, on le sent, a... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 novembre 2019

Peu m'importe si l'Histoire nous considère comme des Barbares (Îmi Este Indiferent Daca în Istorie...) (2019) de Radu Jude

Voilà un nouveau film roumain diablement intelligent dans le fond (de la mémoire (et son manque) à l'empathie (et son manque)) et relativement ambitieux dans sa forme : c'est d'ailleurs sans doute sur ce dernier point que l'on pourrait peut-être se montrer moins dithyrambique car le film, s'il parvient à mélanger astucieusement plusieurs strates aux niveau des images (archives, téléfilm, spectacle de théâtre, exposition, photos...) est également terriblement bavard - ce qui n'est pas toujours, pour le coup, très télégénique, les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 octobre 2010

La Fille la plus heureuse du Monde (Cea mai fericita fata din lume) (2009) de Radu Jude

Beaucoup d'ironie dans ce titre et dans cette comédie douce-amère, comme on dit, qui fleure bon la Roumanie contemporaine. Même si Radu Jude étend une idée de court-métrage à la longueur d'un film (une jeune fille a gagné une voiture en envoyant les étiquettes d'une boisson ; elle fait la promo de ce jus de fruit en tournant 3412 fois chaque scène et, pendant les pauses, se tire la bourre avec ses parents qui veulent vendre la voiture), ce petit côté mécanique et répétitif n'est point trop ennuyeux ; il tourne parfois un peu à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]