06 janvier 2008

Le Soleil se lève aussi (Tai yang zhao chang sheng qi) (2007) de Wen Jiang

Cinq ans après l'excellent Les Démons à ma Porte, Wen Jiang revient avec ce film "babelien" (construit en quatre parties plus ou moins reliées entre elles) qui a fait l'ouverture du festival de Venise... Et l'on est déçu malgré de bien belles images, ma foi, qui n'évitent pas toujours un côté un peu chromo; le problème vient surtout du fait que Jiang tarde à remettre au spectateur les clés de son récit, et la dernière partie en flash-back, sensée faire le lien, apporte son petit lot d'infos qui révèlent finalement un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1