14 mai 2010

Courts-Métrages et Documentaires (1912-1933) de Joris Ivens

La Flèche ardente (De Wigwam) (1912) Joris Ivens a treize ans (Ba*tien enrage) quand il décide de faire ce premier film avec toute la famille. Le méchant indien "Aigle noir" kidnappe la fille des fermiers, mais celle-ci est sauvée par le gentil indien "Flèche ardente"... Les indiens sont affublés de perruques faisant passer Dominique Rocheteau pour un skin-head, les regards et les sourires caméra sont légions pour ce court réalisé dans une ambiance rigolarde. A noter les tentatives de panoramique ultra heurtées... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 octobre 2007

...A Valparaiso (1961) de Joris Ivens

La "vallée du paradis", tu parles; construite toute en hauteur, les gens passent leur vie dans les escaliers ou les funiculaires. Paradis pour skieurs (mais non trop chaud), enfer pour unijambistes et mauvaise blague pour cul-de-jatte. Le seul truc rigolo à la limite c'est que les gens "d'en-bas" se retrouvent tout en haut, lotis comme dans des chambres de bonnes. A part ça, il y a de bien jolies pépettes avec leurs ombrelles, certaines qui promènent leur pingouin (un style) et d'autres qui vont au dancing (ça... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1