08 mai 2007

Griffes Jaunes (Across the Pacific) de John Huston - 1942

Toute petite étape dans la carrière du grand John : Across the Pacific ne dépasse jamais la propagande la plus manichéenne, et rien dans ce film n'éveille l'intérêt. Ni le scénario, mollasson, prévisible, trop dialogué ; ni la réalisation, bien sage et anémiée, oubliant l'action au profit de longues scènes ternes ; ni Bogart, un peu perdu dans un personnage valsant entre le dur qu'il affectionne (il assomme ses adversaires ou les flingue avec un détachement qui fait plaisir à voir) et le grand romantique qui convainc moins (il ne sait... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
18 avril 2007

African Queen (The African Queen) de John Huston - 1951

The African Queen est le plus joli film du monde. Il n'y aurait eu que ces splendides et amoureuses images de l'Afrique que ça m'aurait déjà emballé. Huston, de toute évidence, aime ce pays, et filme ses animaux avec une joie de gamin qui touche aux larmes. Et les animaux, il ne s'en prive pas : du moustique au crocodile, du flamant rose à la sangsue, de l'hippopotame à la girafe, on a l'impression d'un safari-photo en mouvement. Voilà qui rappelle le très beau The Roots of Heaven qu'il réalisera plus tard, et qui rappelle aussi... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:52 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
30 mars 2006

Key Largo de John Huston - 1948

Nom de Zeus, ce film est une pure merveille. Jamais revu depuis mon adolescence fiévreuse et insomniaque, il me laisse pantelant, je vous promets que je suis au bord de la syncope. C'est une tragédie grecque : dans un monde qui part complètement à la dérive, physiquement (la tempête fait rage) et moralement (la société est livrée aux tueurs), un groupe de gangsters prend en otage des gens dans un hôtel. On comprend bien vite que deux mondes s'affrontent : celui du gangstérisme démodé, représenté par un Edward G. Robinson... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:56 - - Commentaires [7] - Permalien [#]