31 octobre 2018

50 : 50 (in Venice 70 : Future reloaded) (2013) de Hong Sang-soo

Petite production gentillette pour Venise où l'on se demande si l'homme hongien est un mufle ou un homme précautionneux (50/50 ? mais ce n'est pas sur ce fifty/fifty là que le film se joue, j'y arrive)... Une jeune femme demande une cigarette à un homme assis sur un banc avec sa douce ; très vite, l'homme vient voir « l’allumeuse » et lui explique que sa compagne, si elle inhale (c'est pas aussi bien dit, on s'entend) a une chance sur deux de mourir... Coup de bluff (trop fort, l'astuce ! ) ou véridique coup de tabac... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

31 octobre 2018

La Vierge mise à nu par ses Prétendants (Oh! Soo-jung) (2000) de Hong Sang-soo

Il me fallait bien faire le tour sur ce blog de l'ami Hong Sang-soo qui livre à chacun de ses films (qu'il tourne à la vitesse de la lumière) de sympathiques variations sur l'ammmur, le désir, les embrouilles, les passages à l'acte merdiques, les longs baisers langoureux, les engueulades autour d'un verre d'alcool de prune. Ici, on a droit à une sorte de diptyque rashomonien (avec moins de rigueur et de talent, certes) : l'histoire d'une rencontre vu par (l'homme, Jae-hoon) puis vu par (la femme, la délicieuse et boudeuse Soo-jung... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:17 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
09 septembre 2018

List (2011) de Hong Sang-Soo

Sympathique vision que ce moyen-métrage (à peine trente minutes) de Hong qui m'avait jusque-là échappé : le principe est simple, une jeune fille, la délicate Jung Yu-mi, se retrouve avec sa mère en bord de mer suite à une sombre histoire de famille ; pour ne pas céder à l'ennui, la jeune femme fait une petite liste de douze choses à faire dans la journée : aller voir la mer, masser sa mère, aller dans un resto chic, essayer sa nouvelle technique de brossage de dents... Bref tout un programme. C'est donc parti pour un petit tour en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 août 2018

La Caméra de Claire (2018) de Hong Sang-soo

Pas évident d'évoquer cette œuvre ultra-minimaliste d'un auteur, ultra-productif, capable de tourner un film en cinq jours avec trois fois rien. Une jeune femme désœuvrée après avoir perdu son emploi (la toujours lumineuse Kim Min-Hee), un cinéaste alcoolique et versatile, une productrice jalouse (la compagne d'icelui) et une mystérieuse photographe (Isabelle Huppert, genre de fée tombée du ciel)... De courtes saynètes, sur la Croisette, étalées sur trois jours, le temps pour ces trois personnes de régler leur compte, de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 novembre 2017

Le Jour d'après (Geu-Hu) (2017) de Hong Sang-soo

Bien aimé ce troisième opus 2017 signé Hong Sang-soo (3 films que j'ai vus un peu dans le désordre). Sans doute assez simple au niveau de la trame (un homme, trois femmes : sa femme, son amante, sa nouvelle employée) mais toujours aussi intelligemment monté ; on ne cesse de faire des allers-retours entre la première (et dernière) journée de travail de la jolie et fine Areum (Kim Min-Hee), les retrouvailles de Bongwan (l'excellent Hae-hyo Kwon) avec son amante et les différentes saillies de sa  femme jalouse (à juste titre…) ;... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 septembre 2017

On the Beach at Night alone (Bamui haebyun-eoseo honja) (2017) de Hong Sang-soo

En route pour le grand rattrapage des films de Hong tournés ces derniers mois (opus 2 sur 4) : que dire donc de ce On the Beach at Night alone qui, sur le papier, s'annonce comme un des films les plus personnels du cinéaste coréen (sa liaison avec la ravissante Kim Min-hee, actrice de Mademoiselle et héroïne de ce film pour ne pas dire "ces" films, celui-ci se composant de deux parties bien distinctes). Première partie, donc, qui nous amène à Hambourg sur les traces d'une certaine Young-hee des plus mélancoliques : suite à son... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 septembre 2017

Yourself and yours (Dangsinjasingwa dangsinui geot) (2017) de Hong Sang-soo

Qu'il est bon de retrouver le gars Hong au top de sa forme (alors même qu'il a réalisé trois films depuis... J'en ai un sous le coude, il faudra que je patiente encore un peu pour les deux autres... en espérant qu'il n'en tourne pas huit entre-temps, le Lucky Luke coréen). Il s'agit ici d'une très simple histoire d'amour ou plutôt du "joli" récit d'une séparation : Minjung et Youngsoo s'aiment, sont même sur le point de se marier, mais vont être victimes de certaines "rumeurs" ; Youngsoo apprend ainsi par l'un de ses potes que sa... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 mars 2017

Le Pouvoir de la Province de Kangwon (Kangwon-do ui him) (1998) de Hong Sang-soo

Voilà peut-être pas le film le plus transcendant de notre ami Hong mais on peut dire que, dès son second film, il pose les bases de sa structure narrative cinématographique et installe des personnages qui font plus montre de leurs faiblesses que de leur force. On va suivre au cours des deux premières grandes parties une échappée entre copines puis une échappée entre mecs dans la fameuse province paisible et montagneuse de Kangwon. Nos trois amies vont marcher, boire et s’engueuler, l’une d’elle finissant (ronde comme une queue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 novembre 2016

Le Jour où le Cochon est tombé dans le Puits (Daijiga umule pajinnal) (1996) de Hong Sang-soo

Dès ce premier film, on est confronté aux finauds rouages de la structure narrative des films de HSS. Quatre histoires se suivent, quatre histoires mettant en scène à chaque fois l'un des quatre personnages principaux, quatre histoires finement inter-reliées entre elles - même si on ne voit pas toujours à première vue les relations qui les unissent. Le cinéaste, pour la faire courte, raconte l'histoire d'un écrivain partagé entre deux femmes, une femme mariée qu'il aime (Bo Geyong) et une petite ouvreuse de cinéma qu'il fréquente... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2016

Un Jour avec, un Jour sans (Ji-geum-eun-mat-go-geu-ddae-neun-teul-li-da) (2016) de Hong Sang-Soo

Hong Sang-Soo continue de tourner à la vitesse de l'éclair et de tester d'infimes variations formelles autour d'une trame, reconnaissons-le tout de go, guère différente d'un film à l'autre (un réalisateur rencontre une jeune fille : ils picolent, mangent, discutent... Va-t-il conclure ? Voyez, je ne vous mens point). Cette fois-ci, l'oeuvre est divisée en deux parties : si l'on est suffisamment perspicace, on peut déceler l'infime variation dans le titre donné à chacune des parties (« Right then, wrong now » puis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:35 - - Commentaires [1] - Permalien [#]