10 mai 2021

Be happy, these two Lovers (Kono futari ni sachi are) (1957) de Ishirô Honda

Honda n'est pas que l'homme des trois milliards de Godzilla. Cinéaste de la Toho, il nous offre ici une bien belle histoire de couple, un couple pris entre la pince des parents tradi et cette nouvelle époque des fifties,  un âge moderne où il faut ramer pour son indépendance. Wakao (le jeune et gentil joufflu Hiroshi Koizumi) se retrouve avec l'embarras du choix : son boss lui propose de marier sa fille (elle est jeune, jolie et devrait lui assurer une promotion : la carte opportuniste), sa mère lui propose de marier une... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 avril 2021

Invasion Planète X (Kaijû daisensô) (1965) de Ishirô Honda

On évoque souvent 2001, l'Odyssée de l'Espace en termes de film visionnaire et on oublie trop souvent ce fabuleux précurseur que fut trois ans plus tôt Invasion Planète X... Une petite déconnade en ouverture, rien de mieux pour se mettre en jambes même si Honda, on le sait, est loin de se foutre de notre gueule au niveau des effets spéciaux (vintage) : des maquettes une nouvelle fois remarquables (le pas de tir de la fusée comme son arrivée sur cette planète des confins ; les villes reconstituées qui explosent sous le pas des... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2021

Ghidrah, le Monstre à trois Têtes (San daikaijû: Chikyû saidai no kessen) (1964) de Ishirô Honda

Voilà un épisode qui, à défaut de nous faire perdre la tête, est relativement élaboré ; du côté des humains, tout d'abord, plusieurs intrigues s'entrecroisent autour de cette princesse venue d'une île proche qui se prend tout d'un coup pour une prophète en provenance de Vénus (si vous commencez à être sceptique, je vous propose d'arrêter là) : elle annonce, ni plus ni moins, la fin de la vie sur Terre, après celle sur Vénus ; le responsable, ce fameux Roi Ghidrah, ce dragon volant à trois têtes qui vient d'installer ses quartiers... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
08 novembre 2020

Mothra contre Godzilla (Mosura tai Gojira) (1964) de Ishirô Honda

On continue notre série sur les grands navets, pardon les grands chefs-d’œuvre du cinéma d'action-catastrophe. Godzilla, on le sait, c'est une pointure, et il devra ici faire face à un papillon géant qui a l'allure d'un proche cousin de la mouche de Mandibules (Quentin Dupieux, si tu nous écoutes, taureau). Alors oui, on prend un peu les même et on recommence, avec une nouvelle fois ici, dans la lignée de l'épisode précédent, la présence d'asiatiques bora-boraéisés : leur dieu n'est plus King-Kong mais ce Mothra, un papillon qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:16 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
19 septembre 2020

King Kong contre Godzilla (Kingu Kongu tai Gojira) (1962) de Ishirô Honda & Thomas Montgomery

Nous voici donc devant un classico, la rencontre au sommet entre Godzilla, le dinosaure super énervé, et la légende des rings, King Kong, le gorille au torse poilu. C'est la « version américaine » que nous propose la collection Criterion avec quelques commentaires d'un type des Nations Unies très superfétatoires. C'est gonflant mais ça bourre entre deux scènes d'action... Alors oui, comme toujours, à défaut de s'intéresser à cette histoire à la con (l'éternel retour de Godzilla qui choisit toujours le Japon... et la... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:19 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
06 septembre 2018

Godzilla (Gojira) (1954) de Honda Ishirô

Les Japonais n’ont pas de bol avec le nucléaire, on connaît la chanson. Difficile de rester d'un sérieux papal devant ce classique de la science-fiction horrifique même si l'image est magnifique (cette curieuse façon d'éclairer parfois uniquement le centre de l'écran donne une impression des plus claustrophobiques), même si le fond est bougrement intéressant (les tests atomiques réveillant la bête (qui est en nous ?), le savant borgne préférant se saborder avec sa machine secrète de destruction massive (il garde un œil ouvert et... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
13 juin 2009

Matango de Ishirô Honda - 1963

Il était temps de faire entrer le père de Godzilla dans ce blog, dirais-je. Mais sans conviction. Depuis le fameux monstre verdâtre en carton, Honda semble s'être spécialisé dans les "répercussions de la bombe atomique sur la faune locale", un peu comme un fond de commerce qui, à la longue, peut sentir quelque peu le réchauffé. Il repique au truc une nouvelle fois avec ce Matango d'honnête facture, mais qui ne dit rien de plus que Godzilla : le nucléaire, ça crée des mutants pas sympas, bon. La partie fantastique de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]