24 juin 2019

La cinquième Colonne (Saboteur) d'Alfred Hitchcock - 1942

Les amis, voilà un festival Hitchcock, tout simplement, un trésor, un plaisir qui ne se relâche jamais. De la première à la dernière seconde, Saboteur fourmille d'inventions toutes plus taquines les unes que les autres, et il faudrait des heures pour relever toutes les idées contenues là-dedans. Bon, commençons par les quelques (rares) défauts du film : un couple un peu fade (Robert Cummings et Priscilla Lane), qui ne se rencontre réellement jamais dans le film, et soutenu par des acteurs pas toujours aptes à la projection du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
11 juin 2019

Soupçons (Suspicion) d'Alfred Hitchcock - 1941

On est là dans la crème de la crème, une pierre de touche dans l'oeuvre de Bouddha. Suspicion n'est peut-être pas truffé d'idées comme maints autres de ses films, mais encore une fois Hitch y fait la preuve qu'il est le master pour faire monter une ambiance, rendre ambivalent le moindre petit fait sans importance et servir un divertissement raffiné et retors. Ça commence par une demi-heure de romance classique parfaitement admirable. La rencontre entre Cary Grant et Joan Fontaine est fulgurante, menée tambour battant par un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 juin 2019

Correspondant 17 (Foreign Correspondent) d'Alfred Hitchcock - 1940

Voilà un solide film d'espionnage, qui réserve son lot de prouesses techniques, d'humour finaud et de couple glamour. On est dans le bon vieux Hitch totalement pro à tous les postes, ni plus ni moins, dans la veine de ses films anglais période 1934-1938 : amusants, plein de suspense et de rebondissements, et très maîtrisé. Autant dire que Foreign Correspondent n'est pas le meilleur Bouddha ; mais il contient suffisamment de moments de bravoure pour y trouver largement son compte. D'abord au niveau technique, où pour le coup on est... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
19 mai 2019

Rebecca d'Alfred Hitchcock - 1940

Encore un immense chef-d'oeuvre à mettre sur l'ardoise de Bouddha. Rebecca est une perfection de bout en bout, autant réussi du point de vue esthétique (un noir et blanc à se damner, des jeux d'ombres et de lumière incroyables, une musique de Waxman qui épouse chaque geste des personnages, un montage d'une élégance sublime) qu'au niveau du scénario, bien retors et ménageant son lot de romance, d'épouvante et d'intrigue policière. Le film est une sorte de juste milieu entre Vertigo (c'est le même thème de la femme qui doit prendre... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
07 octobre 2017

The Fighting Generation d'Alfred Hitchcock - 1944

Mais oui, les amis, il en reste. Voilà que débarque devant nos yeux qui n'en croient pas leurs oreilles ce film inconnu et non-crédité du gars Hitch. 1 minute et 52 secondes montre en main pour un court-métrage sans identité censé nous donner envie d'acheter des bons de guerre pour nos braves ch'tis gars tombés au combat ou encore sur les traces des Japonais. C'est la charmante Jennifer Jones qui s'y colle, cadrée pour une fois au dessus du soutien-gorge, et son texte y va fort en patriotisme larmoyant cher à l'époque. Déguisée en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
30 novembre 2015

Fenêtre sur Cour (Rear Window) d'Alfred Hitchcock - 1954

Bon, alors là, il faut faire simple : on est dans l'excellence, dans l'au-delà de tout éloge, dans le chef d'oeuvre total, la pierre philosophale, le film qui n'arrive qu'une fois dans votre vie. C'est non seulement l'un des meilleurs films de Bouddha (allez, je lance dès maintenant un classement : 1-Vertigo / 2- Rear Window / 3- Notorious) mais l'un des plus grands films du monde (allez, je lance dès maintenant un classement : 1-Vertigo / 2- Rear Window / 3- Notorious). Objectivement, rien n'est pauvre, faible, non-pensé dans... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 16:35 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
23 février 2011

Memory of the Camps de Sydney Bernstein & Alfred Hitchcock - 1945

J'étais tout heureux de voir enfin le dernier Hitch qui manquait à notre odyssée (merci, mon gars Shang). La vache ! Je ressors de la chose le moral dans les chaussettes et le coeur au bord des lèvres. On a beau avoir déjà vu de nombreuses fois ces images des camps de la mort, ces tas de cadavres empilés, ces êtres rachitiques qui fixent la caméra avec de grands yeux vides, ces baraquements effroyables ; ce film-là est peut-être le plus impressionnant de tous, et remet à zéro les compteurs de notre tolérance visuelle. L'équipe de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2009

Les Enchaînés (Notorious) d'Alfred Hitchcock - 1946

Le chef-d'oeuvre des chefs-d'oeuvre, un de ceux qui vous fondent une cinéphilie en moins de deux. En s'attelant à la critique de Notorious, on sent bien qu'on n'arrivera jamais à en faire le tour en quelques lignes. Ce film me hante depuis des années, et je préfère vous inviter à boire quelques bières pour en discuter tranquillement plutôt que de tenter d'en faire le tour ici. Mais bon, les choses étant ce qu'elles sont, allons-y pour un bref aperçu énamouré... Notorious est le film le plus poignant de Bouddha. Ce qui est en... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
08 février 2009

Le Procès Paradine (The Paradine Case) d'Alfred Hitchcock - 1947

Si avec ce film, Hitch se montre un peu moins inspiré au niveau du scénar, The Paradine Case n'en reste pas moins un brillant exercice de style, rendu d'autant plus spectaculaire qu'il est fait dans des contraintes serrées : celles du film de procès, sclérosant au possible, et sur lesquelles nombre de gusses se sont cassé les dents. Difficile de filmer ces longues séquences d'interrogatoires avec imagination ; à ce niveau-là, on ne peut que s'incliner : Bouddha se montre dans cet exercice d'une virtuosité éblouissante, faisant... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:16 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
13 octobre 2008

La Corde (Rope) d'Alfred Hitchcock - 1948

Toujours eu un faible particulier pour ce Hitch-là, qui est d'ailleurs celui que je connais le mieux (je le passe inlassablement aux non-initiés pour tenter d'allumer des passions). Ce qui fascine le plus, c'est la somme de contraintes que Bouddha s'oblige à endosser, et la facilité avec laquelle, au sein même de ce barnum technique impossible, il parvient à retrouver toutes ses figures de style. Premier film en couleurs de Bouddha, d'abord : si les teintes de l'appartement-lieu unique sont très pastels (jusqu'aux costumes... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 00:05 - - Commentaires [4] - Permalien [#]