22 décembre 2012

Des Hommes sans Loi (Lawless) de John Hillcoat - 2012

Un film de gangsters pendant la Prohibition comme on en a vus déjà 16000, ni mieux ni moins bon que les autres, pourquoi pas ? Hillcoat utilise le bois dont on fait les vieux meubles, et ne cherche pas à faire son original : on a, bien disposés dans l'ordre, tous les motifs habituels de la chose, le petit jeune admiratif de son truand de frangin, le méchant huileux, les montées de violence, le fric qui circule de main en main, le flic corrompu, etc, etc. Le gars soigne bien ses dialogues (d'ailleurs signés Nick Cave, idole absolue... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
26 mars 2010

La Route (The Road) (2009) de John Hillcoat

John Hillcoat, avec cette adaptation du roman de Mc Carthy, tente bien de rester désespérément fidèle à la trame - c'est louable, d'une certaine façon - mais ne parvient guère à en extraire une quelconque idée vraiment originale - c'est vain, donc. Toute la puissance du roman tenait à ce monde que l'on tentait d'imaginer à chaque page, à ces dialogues minimalistes qui laissaient souvent la page en grande partie blanche, comme pour mieux nous permettre de nous faire ressentir le vide autour de ces personnages. L'univers du film... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 avril 2006

The Proposition (2005) de John Hillcoat

Musique et scénario signés Nick Cave, ce western (Southern?, Bushern?) de très bonne facture nous vient d'Australie et nous propose une plongée toute en violence et en poésie (oui, j'assume) mettant en scène les trois frères Burns que tout devrait réunir et que tout sépare. La scène d'ouverture est digne du soldat Ryan lorsque Mickey (le faible) et Charlie (le strong) se retrouvent acculés dans une baraque par les forces de l'ordre. Les murs se retrouvent plus troués qu'un scénario de Lelouch et les deux hommes finissent par se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1