16 décembre 2018

Amanda (2018) de Mikhaël Hers

Hers se lance dans l'œuvre cinématographique post-attentat parisien et parvient à rendre compte avec un subtil équilibre des bouleversements que cela peut entraîner dans la vie d'une fille qui perd sa mère, d'un frère qui perd sa sœur, ou encore d'un homme ou d'une femme blessés au cours d’une attaque meurtrière. Hers filme très joliment le Paris d'aujourd'hui (pour le nostalgique que je suis, c'est forcément un sentiment toujours un peu biaisé) qui sert de décor à des personnages à la fois banals mais aussi capables de toucher... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
28 novembre 2018

Ce Sentiment de l’Été (2016) de Mikhaël Hers

Ce sentiment de l'été est un film qui repose sur un fil, qui progresse sans éclats, sans éclats de voix et qui s'achève par une perspective – minimaliste - d'espoir ou tout du moins de renouveau. Du deuil berlinois à l'espoir newyorkais en passant par les balades parisiennes, Hers, tout en nous faisant voyager de capitale en capitale, réalise un film intimiste au travers duquel quelques rayons de soleil finiront par percer. C'est un cinéma a minima qui se concentre sur son personnage principal (Anders Danielsen Len, la douceur faite... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
22 septembre 2015

Primrose Hill de Mikhaël Hers- 2006

Dans l'équipe de Shangols, on aime les films sur le passage à l'âge adulte, et quand ils sont finauds on est tout contents. Voici un film qui aborde le sujet de biais, par la bande, mais enregistre avec une belle acuité les désillusions et les échecs inhérents à cette métamorphose. Le tout en ne filmant pratiquement strictement qu'un groupe de gens qui marchent façon Wenders, c'est audacieux. Voici donc quatre jeunes gens sillonnant la banlieue champêtre de Paris, et dissertant au hasard des sujets (la vie, le sexe, la mort, les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]