21 juin 2009

Cockfighter de Monte Hellman - 1974

Le grand amusement de Monte Hellman, c'est de démonter pièce par pièce les grands westerns hollywoodiens, et de les remonter autrement, en y incluant des petits bouts de Beckett, de blues chaloupé et de romantisme. Au premier abord, Cockfighter n'est pas un western, mais on se rend très vite compte qu'il l'est peut-être encore plus que The Shooting : c'est juste que les grandes figures de l'ouest sont passées à la moulinette des années 70, et que Hellman regarde le genre de façon totalement unique encore une fois. Tout y est de ce... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2008

L'Ouragan de la Vengeance (Ride in the Whirlwind) de Monte Hellman - 1966

Bon, les enfants, là, il va bien falloir finir par le hurler sur tous les toits : Monte Hellman est un génie. C'est le troisième film que je vois de lui, et à chaque fois c'est le même tombage sur le cul devant l'audace incroyable de ce type. Pas étonnant qu'Hollywood l'ait oublié : ses films sont absolument anti-conventionnels, ne cherchent jamais à caresser dans le sens du poil, et pratiquent le mystère avec un brio et un courage inconcevables au sein de la production ricaine moyenne. Le plus bluffant étant qu'il s'appuie sur... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 19:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 juillet 2008

The Shooting de Monte Hellman - 1967

Après ma vision énamourée de Two-lane Blacktop, celle de The Shooting vient confirmer qu'on a bel et bien affaire, avec Monte Hellman, à un génie total. J'irais même jusqu'à dire que les films de Van Sant ou de Gallo ne seraient sûrement pas aussi puissants sans ce film prodigieux : une fois de plus, on retrouve des plans presque identiques dans Gerry et dans The Brown Bunny, références qui déclenchent en moi de petits sauts de joie désordonnés. Hellman invente ici (ou au moins prolonge) le genre "western métaphysique",... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 10:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 mai 2008

Macadam à Deux Voies (Two-lane Blacktop) de Monte Hellman - 1971

Une réputation de film-culte pas volée pour ce fantastique road-movie franchement en-dehors de tout carcan. En fait, Two-lane Blacktop semble bien signer, disons avec Easy Rider, une rupture totale avec le cinéma américain "d'avant" et annoncer les grands films indépendants d'aujourd'hui. Il y a du Gus Van Sant dans ces personnages mutiques, sans histoire ni noms, perdus au milieu d'une Amérique des petites routes, sans objectif et sans affect. Il y a surtout du Beckett (ça faisait longtemps) dans cette atmosphère de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:00 - - Commentaires [3] - Permalien [#]


  1