02 avril 2018

Le Musée des Merveilles (Wonderstruck) (2017) de Todd Haynes

Après le bien joli Carol, Todd Haynes nous revient avec une sorte de "conte" en parallèle sur deux enfants sourds, l'un dans les années 20 venant du New Jersey, l'autre dans les années 70 en provenance du Minnesota... Deux enfants à la recherche de leurs parents, deux enfants qui vont aimer à se perdre dans le Musée d'Histoire Naturelle de New York (métaphore), deux enfants qui sont liés à travers les âges par le sang (suspense)... Les deux enfants vivent forcément dans leur petit monde (aussi bien l'intimité de leur chambre où... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 mars 2016

Carol (2016) de Todd Haynes

Il faudra désormais rajouter au panthéon des scènes blonde/brune (au côté de Mulholland Drive), ce magnifique Carol signé par un Todd Haynes au top de sa forme. Une énième histoire d'amour lesbien à une époque où il était mieux vu d'avoir des cornes et une queue fourchue ? Que nenni, Carol est un film dont la maîtrise formelle (au niveau des costumes, des décors, du choix général des couleurs - les teintes passent des vêtements d'une femme au mur d'une autre, comme si elles étaient aussi envahissantes et incontrôlables que le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
23 août 2010

Safe de Todd Haynes - 1995

Le film estival par excellence, puisque sa vision vous fait baisser la température de 20 degrés en deux heures de temps. Todd Haynes s'aventure dans le film chic, en montrant cette grande bourgeoise bien rangée en proie à la dépression et à la maladie mentale. Ce qui commence dans le glamour s'achève à l'orée d'un fantastique kubrickien, et il faut dire que le gars excelle à nous emmener sur sa barque jusqu'au trouble total. Mrs White vit dans sa banlieue sur-protégée une existence dont les seuls pics sont le choix de la couleur du... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 18:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
24 décembre 2007

I'm not There de Todd Haynes - 2007

Sur le papier, c'est assez intriguant, voire judicieux, que de choisir de représenter les vies de Bob Dylan à travers 6 comédiens différents, chacun représentant un pan de l'existence complexe du personnage menteur et fantasmatique qu'il fut. Les affabulations et les imaginations artistiques de Dylan sont assez riches pour occuper 6 acteurs, ça va de soi, et le projet semble viable. Malheureusement, on déchante assez vite devant le résultat. Trop long, boursoufflé, finalement très clicheteux et proche de l'inutile, I'm not There se... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]