12 décembre 2011

Un Homme qui crie de Mahamat Saleh Haroun - 2010

  Drame de la paternité sur fond de guerre civile : on est au Tchad, mais on pourrait être partout ailleurs, tant le film de Haroun fait tout son possible pour ouvrir sa trame vers l’universel. C’est tout le talent de ce cinéma qui évite complètement l’hyper-nationalisme souvent attaché aux productions de ce continent : très « pro » malgré le manque de moyens, ambitieux en ce qu’il parle d’humain avant de parler de racines ou de terre, Un Homme qui crie arrive vraiment comme une bonne nouvelle, celle d’un... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

  1