26 août 2008

La Femme défendue (1997) de Philippe Harel

Bien que le procédé de tourner un film uniquement en caméra subjective ait le risque de tourner au maniérisme, Harel s'en sort avec les honneurs, grâce notamment à une Isabelle Carré extraordinaire - m'a toujours plu, la chtite. Devant jouer le plus souvent face caméra, l'Isa parvient à nous faire oublier littéralement l'objectif à tel point que l'on finit presque par croire que c'est nous qui avons eu une aventure avec elle. Nan, vraiment bien. C'est une histoire d'adultère comme il pourrait en arriver à tout le monde (je dis... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 08:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
  1