28 novembre 2013

L'Inconnu du Lac d'Alain Guiraudie - 2013

Alain Guiraudie filme des hommes qui s'enculent, maintenant on le sait. Toute la subtilité désormais est de découvrir comment il les filme. En ce sens, L'Inconnu du Lac est à mon avis bien meilleur que Le Roi de l'Evasion, qui partait parfois en sucette sans trouver sa voie. En resserrant son cinéma, Guiraudie trouve là un vrai ton nouveau, peut-être trop loin de ses premiers films barrés et précieux, mais fort bien tenu. L'unité de lieu et la répétition sont les deux mots d'ordre de la chose. Nous sommes donc immergés sur une plage... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:37 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 août 2009

Ce Vieux Rêve qui bouge d'Alain Guiraudie - 2001

Toujours intrigant, le père Guiraudie. Pour cette fois, il quitte la nature et s'enferme dans une usine, pour filmer avec une belle ambition la naissance du désir au sein du monde ouvrier. Dans ce style si indéfinissable, à cheval entre le vide intersidéral et un curieux trouble à la limite du fantastique, il installe tranquillement une atmosphère étrange, fidèle à son écriture icônoclaste. Le fait que ce film soit profondément ancré dans une réalité sociale très définie, et qu'il se rapproche ainsi souvent du documentaire, ajoute... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 août 2009

Le Roi de l'Evasion d'Alain Guiraudie - 2009

L'arrivée d'un nouveau Guiraudie est toujours une bonne nouvelle, ne serait-ce que pour ce que ça promet de secouage de cocotier. Le Roi de l'Evasion est peut-être un peu plus "sage" que les précédents films du fou, mais il est tout aussi audacieux et n'a rien à leur envier finalement. D'abord parce que Guiraudie s'affine très franchement niveau technique : ce nouvel opus n'a plus les maladresses passées, au niveau des rythmes par exemple. S'il est encore une fois plein de raccords à la mord-moi-le-noeud, s'il revendique... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 04:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 juin 2007

Du Soleil pour les Gueux d'Alain Guiraudie - 2001

Autant j'ai été moyennement convaincu par l'aspect foutraque de Pas de Repos pour les Braves du même Guiraudie, autant ce précédent moyen métrage est très réjouissant. Résolument en-dehors de tout carcan artistique, en marge de toute référence cinéphilique (allez, peut-être une admiration larvée pour John Ford, à cause des ciels et du goût évident du gars pour le western, mais c'est très discret), Du Soleil pour les Gueux brandit vaillament et humblement son originalité par des biais inattendus : un aspect littéraire hilarant dans les... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:50 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
10 juin 2007

Pas de Repos pour les Braves d'Alain Guiraudie - 2003

Même si je reconnais à Pas de Repos pour les Braves une originalité de ton très sympa, même si je prends note de l'arrivée d'un nouveau ton dans le pâle paysage du cinéma français, je n'ai pas été très convaincu par cet objet étrange et décalé. Tout y est pourtant pour faire un film comme je les aime : mépris total de la logique dans la trame, humour distancé assez proche d'un Tati, bon sens du cadre et du paysage. Les dialogues sont absolument parfaits ("Pour accéder à un poste de veilleur de nuit, faut se lever matin",... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 23:04 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


  1