16 mai 2009

Two Lovers de James Gray - 2008

Two Lovers est bouleversant. Cette critique n'ira pas beaucoup plus loin que cette assertion définitive, tant ce chef-d'oeuvre est du genre à échapper à toute analyse. Coller des mots sur l'émotion qu'on ressent devant ça reviendrait à amoindrir le choc, et ne comptez pas sur moi. Alors oui, on peut noter la grandeur de la mise en scène de Gray, enfin libéré de ses inspirations trop collées à un genre (le film noir) : ici, c'est un émerveillement à chaque scène, cette impression que la caméra est toujours exactement à la bonne place,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 octobre 2008

The Yards de James Gray - 2000

Je sais pas, je dois avoir un truc avec James Gray : je trouve ça toujours très bien, mais j'ai du mal à y déceler le génie que tout le monde y met. Parce que, sincèrement, là, comme ça, entre 4 yeux, qu'est-ce qui différencie The Yards des autres films du même genre ? Je veux parler des Scorsese, Leone, Coppola ? Honnêtement pas grand-chose, le cinéma de Gray ayant même une certaine tendance à ressembler à une compil plus qu'à un renouveau. The Yards est une histoire de trahisons, de petits traffics et de corruptions dans le... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 mars 2008

Little Odessa de James Gray - 1994

A priori, un bon vieux film classique que ce Little Odessa de bonne facture : références respectables, de Mean Street aux films de Ford, acteurs tout en jeu rentré (Tim Roth qui garde une seule expression du début à la fin), intrigue linéaire, simple et élégante, photo magnifiquement travaillée dans les clairs-obscurs à la Rembrandt... Tout est réuni pour livrer un polar d'une belle noirceur, sur fond de conflits familiaux, d'héritages de fratries, et de désespoir sec. Et c'est vrai que le film se regarde avec émerveillement,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
28 février 2008

La Nuit nous appartient (We own the Night) (2007) de James Gray

On est tellement saturés de polars qui s'inspirent du cinéma asiatique et qui font dans la surenchère d'action, que quand un truc comme We own the Night nous arrive dessus, on est tout étonné de découvrir que le classicisme peut encore fonctionner. Gray se la joue à l'ancienne, dans un filmage sobre, un scénario calibré, des acteurs au taquet. ll y a tellement eu déjà de couches et de surcouches sur le genre policier au ciné que son style dépouillé, à la papa, apparaît comme très moderne. En tout cas, le film est très class, qui... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1