15 septembre 2013

Le Fil du Rasoir (The Razor's Edge) (1946) d'Edmund Goulding

  L'incontournable fan de Gene Tierney que je suis (je sais, on commence à le savoir) prend toujours un grand plaisir à la découvrir dans une oeuvre où elle a en plus un personnage à défendre. Adaptée d'un roman de Somerset Maugham (prononcez MôM et ne me remerciez pas), cette oeuvre de Goulding jouit qui plus est d'une bonne réputation. J'étais prêt à savourer les 2h25 du film en ce dimanche qui ressemble de toute façon à tous les dimanche. Bon, soyons franc, c'est plein de bons sentiments, la morale est belle comme tout mais... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 21:40 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
09 octobre 2012

La Patrouille de l'Aube (The Dawn Patrol) (1938) d’Edmund Goulding

“Man is a savage animal who, periodically, to relieve his nervous tension try to destroy himself” Peu de temps avant le début d’une autre guerre, Goulding réalise ce film sur celle du début du siècle. Pas vraiment de propagande ici - même si les Anglais se jouent souvent de nos amis boches -, plutôt le désir de montrer à quel point il faut sacrifier de la chair fraîche pour alimenter cet ogre inhumain - je fais dans la métaphore ultra obtus ce soir. Goulding, pour ce faire, réunit trois visages tout en pointes (Flynn, Niven,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 09:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

18 juillet 2012

Victoire sur la Nuit (Dark Victory) (1939) d’Edmund Goulding

Etre fan de Boggie permet de découvrir parfois quelques véritables petits trésors ; ce n’est malheureusement pas le cas cette fois-ci avec ce mélo qui permet à la star Bette Davis d’en faire des tartines et des tartines. L’enfant unique Davis est une vraie pile électrique intenable ; elle te mène les hommes par le bout du nez (ce pauvre Ronald Reagan dont il sera toujours difficile de savoir s’il fut plus mauvais acteur ou président…), fait la maline aussi bien avec son entraîneur hippique (le Boggie dans un second rôle... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 juin 2009

Anna Karénine (Love) (1927) d'Edmund Goulding

On peut pas dire qu'on ressorte vraiment transcendé de cette première version d'Anna Karénine, en muet, interprétée par Garbo. Bien qu'apparemment la relation en privée entre John Gilbert et Greta Garbo ait été exploitée jusqu'à influencer le titre ("John Gilbert in Love with Greta Garbo", c'est plus classe quand même que "John Gilbert in Anna Karénine"), les scènes les plus touchantes dans le film sont celles entre Greta et son gamin qu'elle mamourise tant et plus - m'aurait pas déplu d'être le gamin, soit dit... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 07:08 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
22 novembre 2008

Cinq Mariages à l'Essai (We're not married!) (1952) d'Edmund Goulding

L'excellent réalisateur de Nightmare Alley ne passera point à la gloire avec cette pâle comédie réunissant tout de même, sur l'affiche, Ginger Rogers, Zsa Zsa Gabor et Marilyn Monroe. A l'affiche, puisqu'il s'agirait  plutôt de cinq sketches,  mettant en scène des couples (cinq, vous me suivez) qui apprennent deux ans et demi plus tard qu'il y a eu une panouille et qu'ils ne sont point légalement mariés : la Ginger anime avec Fred Allen (les "glad Gladwins", rires) une émission de radio matinale qui a po mal de... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 06:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
21 novembre 2006

Le Charlatan (Nightmare Alley) (1947) d'Edmund Goulding

Quel film brillant taillé sur mesure pour Tyrone Power à l'origine du projet. Du monde du cirque à la Freaks à la scène du music-hall, ce film propose une profonde réflexion sur l'art de jouer, de paraître, de feindre, une réflexion en creux sur le métier d'acteur. Stanton (les épaules et le torse du Tyron) est autant effrayé par les monstres de foire qu'il est en admiration devant les tour de magie de son boss avec sa blondette et rondelette partenaire. Il est prêt à tout pour déchiffrer le code qui leur permet de communiquer à... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 12:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


  1