13 février 2016

L'Amour à la Mer (1962) de Guy Gilles

Pourquoi Guy Gilles est un des cinéastes oubliés de la Nouvelle Vague ? Il y a, comme chez Truffaut, le même désir de filmer Paris, il y a comme chez Godard, ce même goût pour filmer deux jeunes amants allongés amoureusement dans un lit, il y a, comme chez Demy, cette même approche un peu tristoune des villes de province de bord de mer (Brest auquel Saint-Nazaire n'a rien à envier en ce temps-là...), cette même volonté de filmer des chanteuses de cabaret, cette même histoire d'amour sur fond de guerre d'Algérie. Il y a en plus,... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 13:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

02 février 2016

Au Pan coupé (1968) de Guy Gilles

A l'heure où l'on enterre l'une des grandes figures de la Nouvelle Vague, il est bon d'exhumer l'un de ces seconds couteaux de l'ombre. Dois-je l'avouer ? Allez, je l'avoue, je n'avais vu jusqu'alors aucun film du gars Guy Gilles. Je commençai donc mon exploration avec Au Pan Coupé et bien m'en a pris tant cette œuvre singulière a gardé encore toute sa saveur et sa fraîcheur. Dès le départ, on est cueilli par ces cadres... coupés, par ce montage heurté, par ces plans fixes qui font penser à un livre de photographie joliment animé.... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 20:17 - - Commentaires [2] - Permalien [#]