04 février 2007

Apocalypto (2006) de Mel Gibson

On savait que Mel Gibson ne faisait pas dans la dentelle du Puy, mais là tout de même, c'est plus un puits, c'est un gouffre. Que la violence l'attire à ce point, après tout, ça le regarde, mais qu'il laisse à ce point son histoire partir en vrille... Personne d'un peu sensé pourrait lui taper sur l'épaule en lui lançant un simple "Mel tu déconnes grave, tu devrais te reposer un peu..." ? J'ai rien contre le fait de voir Ronaldinho courir pendant 48 heures  dans la forêt amazonienne, sans entraînement,  sans ballon et sans... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

  1