19 février 2009

The Brown Bunny de Vincent Gallo - 2003

Il est toujours bon de vérifier qu'il reste des cinéastes qui ne lâcheront jamais rien, qui camperont ferme sur leurs partis pris artistiques et continueront de tracer leur voie singulière au milieu du marasme. Gallo est de ceux-là, et avec The Brown Bunny, il livre un film d'une sincérité désarmante, sans aucune concession et ravageur. Après le splendide Buffalo 66, il prouve qu'il peut se mesurer aux plus grands "contemplatifs" du cinéma, de Monte Hellman à Gus Van Sant, de Wim Wenders à Michelangelo Antonioni. Pas moins. ... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

22 juin 2006

Buffalo'66 de Vincent Gallo - 1999

Je m'attendais à un de ces bidules prétentieux, pseudo-indépendants, sexués juste ce qu'il faut pour effrayer mémé. Eh bien, comme quoi, les a-priori... Buffalo'66 est un très très joli film. Cela tient en grande partie aux deux personnages : Gallo joue un looser à fleur de peau, puceau et paumé, fébrile et recroquevillé dans son cuir ; Ricci une gaminasse rondelette, tendre, douce et calme. Les deux se rencontrent dans des circonstances assez spéciales, bon. Le film repose sur les épaules de ces deux déracinés, sur l'histoire d'amour... [Lire la suite]
Posté par Shangols à 22:57 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
  1